Eric Schmidt à propos de Street View : "Nous ne disposons pas d'informations en temps réel"

Par
Le 26 octobre 2010
 0
00c8000003465528-photo-eric-schmidt.jpg
Alors que Street View est encore une fois au cœur de la polémique après avoir admit que les voitures ont capturé d'autres données que celles concernant les réseaux WiFi - entre autre, des « courriels entiers » - Eric Schmidt, le PDG de Google, tente à sa manière d'étouffer les craintes concernant l'aspect intrusif du service.

Sur le plateau de l'émission Parker Spitzer sur la chaîne CNN, le chef de file du géant du Web a expliqué que l'objectif de Street View n'était pas de s'introduire dans la vie privée des gens. « Ce n'est pas une situation de contrôle. Nous faisons très attention à ne pas disposer d'informations en temps réel sur l'endroit où se trouvent les gens » a-t-il commenté. Eric Schmidt a également expliqué sur le ton de la plaisanterie que, les voitures ne passant jamais deux fois au même endroit et le délai entre la prise de vue et la publication pouvant prendre du temps, les gens pouvaient « déménager » pendant cette période.

Pour lever toute ambigüité sur les propos d'Eric Schmidt, dont les récentes plaisanteries concernant le traitement fait par Google des informations personnelles des utilisateurs avaient de quoi laisser perplexe, un porte parole de la firme a ajouté : « Street View propose une image statique dans le temps, il ne propose aucune visualisation en temps réel et n'affiche aucune information sur la localisation des gens. Bien sûr, nous permettons également aux utilisateurs d'envoyer une requête pour retirer leur domicile de Street View ».

Face à l'opposition de nombreux partisans de la protection de la vie privée, Google cherche donc activement à rassurer les foules. Reste que le service est toujours dans le collimateur de nombreux pays du globe et il y a fort à parier que les récents aveux du service concernant les données capturées fortuitement n'arrangeront rien...

Mise à jour : The Register explique qu'Eric Schmidt s'est excusé de ses propos concerné la possibilité pour les gens de « déménager » s'ils ne voulaient pas voir leur maison dans Street View. « je me suis clairement mal exprimé. Si vous êtes inquiet au sujet de Street View et que vous voulez que votre maison soit retirée, s'il vous plait, contactez Google et nous la supprimerons » a-t-il indiqué.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Google

scroll top