Le Royaume-Uni veut aussi son enquête sur les Google cars

01 juin 2018 à 15h36
0
La pression continue d'être mise sur la firme Google et ses voitures qui ont prélevé sans autorisation des données de connexion WiFi. La police britannique à décidé d'ouvrir une nouvelle enquête suite à une plainte déposée par le groupe Privacy International.
00A0000002008672-photo-google-car.jpg

En début de semaine, le procureur général de l'État du Connecticut expliquait qu'il comptait lancer une enquête sur les pratiques de Google et ses Google Cars. Cette initiative serait même approuvée par plus de 30 autres États américains.

Concernant la France, la Cnil avait expliqué, lors de son rapport annuel, que Google a « enregistré des mots de passe d'accès à des boites mail, à l'insu des personnes. De même, la firme a enregistré des extraits de contenus de messages électroniques ». Elle analyse toujours les données et devrait prochainement rendre son avis. En tout cas, cet épisode laissera une mauvaise image de la firme Google sur la collecte de données...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google lance HTML5Rocks.com
Patriot dévoile les kits DDR3 Viper II
Crucial RealSSD C300 de 64 Go : 335 Mo/s pour 150 euros
Thunderbird 3.1 disponible en version finale
RIM : +43% sur les ventes de smartphones
Le bénéfice d'Oracle en hausse de 24% sur le 4ème trimestre
Google supprime deux applications à distance
Twitter accepte de négocier avec la FTC sur la vie privée
MSI annonce ses cartes Twin Frozer II GTX 465 et GTX 470
Hacker Croll condamné à 5 mois de prison avec sursis
Haut de page