Le Royaume-Uni veut aussi son enquête sur les Google cars

25 juin 2010 à 09h18
0
La pression continue d'être mise sur la firme Google et ses voitures qui ont prélevé sans autorisation des données de connexion WiFi. La police britannique à décidé d'ouvrir une nouvelle enquête suite à une plainte déposée par le groupe Privacy International.
00A0000002008672-photo-google-car.jpg

En début de semaine, le procureur général de l'État du Connecticut expliquait qu'il comptait lancer une enquête sur les pratiques de Google et ses Google Cars. Cette initiative serait même approuvée par plus de 30 autres États américains.

Concernant la France, la Cnil avait expliqué, lors de son rapport annuel, que Google a « enregistré des mots de passe d'accès à des boites mail, à l'insu des personnes. De même, la firme a enregistré des extraits de contenus de messages électroniques ». Elle analyse toujours les données et devrait prochainement rendre son avis. En tout cas, cet épisode laissera une mauvaise image de la firme Google sur la collecte de données...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top