Facebook va investir deux millions d'euros pour soutenir la presse régionale française

22 septembre 2019 à 15h00
0
journal plié.jpg

Dans le cadre d'un programme mondial d'aide à la presse locale, Facebook lance un projet pour accompagner les médias régionaux français. Le réseau social prévoit une enveloppe de deux millions d'euros pour aider les différents titres à développer leur audience en ligne.

Au début de l'année, Facebook annonçait le lancement de son programme d'aide aux titres de presse locaux, promettant d'y investir 300 millions de dollars. Après une première déclinaison européenne en Allemagne, c'est à présent au tour de la France de recevoir les conseils de la plateforme sociale.

Développer l'audience numérique

À partir d'aujourd'hui, ce sont en effet dix médias régionaux français, ainsi qu'un groupe belge, qui vont être accompagnés par Facebook. En voici la liste :
  • Ouest France
  • Sud Ouest
  • La Dépêche du Midi
  • La Voix du Nord
  • La Provence
  • le groupe Ebra
  • Paris-Normandie
  • La Nouvelle République du Centre
  • Centre France
  • Le Courrier Picard
  • le belge Sud Presse.


Objectif du programme : aider la presse locale à augmenter son audience en ligne et à créer ou optimiser un système d'abonnement numérique. Pour y parvenir, le réseau social a donc prévu d'investir deux millions d'euros dans le soutien des 11 groupes précédemment cités.

Concrètement, ces derniers bénéficieront d'un accompagnement sur trois mois, à raison d'une séance de formation par semaine, pour les aider à développer leur audience numérique. Pour animer ce programme, Facebook a choisi Tim Griggs, ancien directeur du New York Times.

Lutter contre les fake news

Les médias locaux peuvent ainsi espérer suivre les pas de leur confrère allemand du Rheinische Post. À l'issue de l'accompagnement, le journal a en effet mis en place une nouvelle offre d'abonnement, qui a séduit 38 000 lecteurs outre-Rhin dès les premières semaines.

Pour Facebook, l'idée de cette initiative est de montrer son engagement en faveur d'une presse de qualité. Régulièrement accusé de favoriser la propagation de fake news, le réseau social entend désormais œuvrer pour une plus grande fiabilité des articles partagés sur sa plateforme.

Source : Huffington Post
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top