Facebook veut vous permettre de mettre certains mots clefs en veille

le mercredi 27 juin 2018
Le réseau social teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui permettrait d'éviter certains sujets. Baptisée « Snooze », celle-ci permet de mettre en pause des thématiques, selon les mots clefs choisis par l'utilisateur.

Dans un billet publié ce 27 juin, TechCrunch indique qu'un utilisateur du nom de Chris Messina a repéré une nouvelle fonctionnalité, qui serait en train d'être testée par le réseau social. En décembre dernier, le réseau social avait officiellement dévoilé une fonctionnalité snooze qui offrait aux utilisateurs la possibilité de cacher les publications de l'un de ses amis pour une période de 30 jours. La durée de mise en veille des mots clefs est similaire à la précédente option déployée par Facebook.

Facebook veut votre bien-être


Grâce à la fonctionnalité « Snooze keywords », que l'on pourrait traduire par « mise en veille de mots-clefs », les utilisateurs peuvent ainsi cacher certains contenus provisoirement. Là où la fonctionnalité visait précédemment le cercle d'amis des utilisateurs, elle se veut beaucoup plus large. Si le réseau social venait à l'officialiser, nous pourrions alors éviter de tomber sur le spoiler d'une série ou sur un sujet considéré comme rébarbatif.

Lorsque TechCrunch s'est renseigné auprès de Facebook, un porte-parole de l'entreprise a indiqué que, pour l'instant du moins, il fallait avoir accès à un message dans lequel se trouvait le mot clef concerné. Un point qui semble paradoxal puisque cela voudrait dire qu'il faut tomber sur un spoiler pour éviter les suivants. Actuellement, l'option « mise en veille de mots clefs dans le post » est proposée sous ce format, mais elle devrait bientôt être modifiée. Plutôt que de proposer un simple outil de désactivation et d'activation de certains mots clefs, Facebook privilégierait une durée de 30 jours dans le cas où, comme l'explique le porte-parole, les utilisateurs oublieraient qu'ils ont mis provisoirement mis certains termes en veille.

facebook unsplash


Depuis plusieurs mois, Facebook souhaite à rassurer les utilisateurs quant à l'aspect sain de sa plateforme. Si elle venait à être déployée, cette fonctionnalité pourrait offrir à chacun un nouveau moyen de personnaliser la plateforme selon ses affinités.

De la même façon, Facebook cherche désormais à se positionner comme une plateforme dont les outils laissent le choix à l'utilisateur. Régulièrement accusée de favoriser les addictions à son réseau social, la firme a récemment présenté une nouvelle fonctionnalité chargée de lutter contre la dépendance de certains utilisateurs.
Modifié le 27/06/2018 à 16h29
scroll top