Attentats de Paris : le père d'une victime attaque Facebook

17 juin 2016 à 09h15
0
Le père de l'une des victimes du 13 novembre dernier intente une action en justice à l'encontre de Facebook, Google et de Twitter. Il reproche à ces réseaux sociaux d'autoriser des messages de propagande terroriste.

Pour Reynaldo Gonzalez, le père de l'une des victimes des attentats de Paris du 13 novembre dernier attaque plusieurs réseaux sociaux devant la justice américaine. Il reproche à Facebook, Google et autres Twitter d'avoir permis à des groupes fondamentalistes de diffuser leurs propres messages de propagande, sans aucun contrôle.

L'homme a donc déposé une plainte auprès de la Cour fédérale de district en Californie contre ces plateformes Web sur le motif qu'elles permettent à ces organismes de recruter du personnel mais également de recueillir des fonds ou encore de publier des messages incitant à la haine. L'avocat du plaignant compte faire entendre sa cause aux Etats-Unis, pays récemment touché par une tuerie à Orlando dont le tireur, Omar Matteen, a fait allégeance au groupe islamique Daesh.

De leur côté, les plateformes nient toute implication dans ces actes. Elles précisent qu'elles agissent contre toute forme de violence et suppriment également des contenus de nature extrême. Twitter a affirmé disposer d'équipes dédiées « qui enquêtent sur les éventuelles violations des règlements, identifient les violations des codes de conduite et travaillent avec les autorités le cas échéant ».

08417008-photo-facebook.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top