Attentats de Paris : le père d'une victime attaque Facebook

17 juin 2016 à 09h15
0
Le père de l'une des victimes du 13 novembre dernier intente une action en justice à l'encontre de Facebook, Google et de Twitter. Il reproche à ces réseaux sociaux d'autoriser des messages de propagande terroriste.

Pour Reynaldo Gonzalez, le père de l'une des victimes des attentats de Paris du 13 novembre dernier attaque plusieurs réseaux sociaux devant la justice américaine. Il reproche à Facebook, Google et autres Twitter d'avoir permis à des groupes fondamentalistes de diffuser leurs propres messages de propagande, sans aucun contrôle.

L'homme a donc déposé une plainte auprès de la Cour fédérale de district en Californie contre ces plateformes Web sur le motif qu'elles permettent à ces organismes de recruter du personnel mais également de recueillir des fonds ou encore de publier des messages incitant à la haine. L'avocat du plaignant compte faire entendre sa cause aux Etats-Unis, pays récemment touché par une tuerie à Orlando dont le tireur, Omar Matteen, a fait allégeance au groupe islamique Daesh.

De leur côté, les plateformes nient toute implication dans ces actes. Elles précisent qu'elles agissent contre toute forme de violence et suppriment également des contenus de nature extrême. Twitter a affirmé disposer d'équipes dédiées « qui enquêtent sur les éventuelles violations des règlements, identifient les violations des codes de conduite et travaillent avec les autorités le cas échéant ».

08417008-photo-facebook.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le premier lancement en direct de Blue Origin pour dimanche
Firefox permettra enfin de gérer simultanément plusieurs identités
Project Loon : Google aurait-il volé l'idée des ballons Internet ?
E3 2016 : à la découverte de Deus Ex Breach
Location illégale : la ville de Paris accuse AirBnB de complicité
E3 2016 : Resident Evil 7 en réalité virtuelle nous a collé la trouille
Microsoft rachète Wand Labs pour optimiser ses chatbots
Sans surprise, Mark Zuckerberg n'est pas un reptilien
E3 2016 : notre aperçu de ReCore, une aventure désertique atypique
Free Mobile : le forfait à 19,99 euros gratuit pendant 6 mois
Haut de page