Facebook : économisez 15% de batterie, désinstallez l'application

12 février 2016 à 16h14
0
L'autonomie de nos smartphones est souvent un problème. On peut économiser jusqu'à 15 % d'autonomie en désinstallant une seule application : celle de Facebook, qu'on peut avantageusement remplacer par le site internet mobile.

Les applications mobiles de Facebook sont parmi les plus téléchargées, mais elles n'ont jamais été réputées pour leurs qualités pour autant, au contraire. Depuis quelques semaines, elles font même l'objet d'un exode massif.

En cause, leur consommation excessive de ressources et donc de batterie. Partant d'une tribune du célèbre site internet américain AndroidCentral, des consommateurs du monde entier ont étudié l'influence de l'application Facebook sur une grande variété de téléphones. Il en ressort que l'application est constamment active en arrière-plan.

On ne sait pas (encore) ce qu'elle fait, si elle vous traque ou s'il s'agit d'un défaut de conception, comme Facebook l'a déjà justifié par le passé. Mais on sait qu'elle réduit significativement les performances des téléphones Android et qu'elle réduit leur autonomie de plus ou moins 15 %, ainsi que celle des iPhone, dans les mêmes proportions.

012C000008240090-photo-logo-facebook-pour-android-2015.jpg

Le site internet mobile, digne remplaçant d'une application trop gourmande

Certains de ces internautes ont en parallèle redécouvert les qualités de l'application Web de Facebook, c'est-à-dire de la version mobile du site internet. Elle n'a presque rien à envier à l'application Android ou iPhone. En accédant à Facebook depuis un navigateur, on accède effectivement aux fonctions essentielles du réseau social, on peut partager des statuts avec des photos (mais pas avec des vidéos), tout en s'épargnant la lecture automatique des vidéos. Sur Android, Chrome assure la prise en charge des notifications, sur iPhone on peut contourner le problème en réactivant par exemple les notifications par email.

Il n'en fallait pas plus pour déclencher une vague de désinstallations. D'autant qu'on peut facilement remplacer l'application par une icône menant au site mobile. Sur Chrome pour Android, il suffit d'ouvrir le menu puis de taper sur "Ajouter à l'écran d'accueil", sur Safari pour iOS, il faut ouvrir le menu de partage puis taper sur "Sur l'écran d'accueil".

Contacté par The Guardian, Facebook indique qu'il étudie la question et renouvelle la promesse d'améliorer la situation. Promesse qu'il avait déjà formulée il y a six mois, mais sans la tenir, lorsqu'il avait invoqué un bug après qu'on a découvert qu'il détournait le fonctionnement en arrière-plan des applications iOS.

Qui aurait cru que l'application d'un réseau social pouvait revêtir un tel enjeu environnemental ?

0000022608344614-photo-application-facebook-pour-android.jpg

Contenus relatifs

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page