Porté par le mobile, Facebook publie de bons résultats au deuxième trimestre

Le réseau social publie des résultats en croissance pour le deuxième trimestre. Facebook annonce que l'ensemble de ses voyants sont au vert. La part du mobile dans les revenus publicitaires du groupe continue de progresser.

00D2000005914530-photo-logo-facebook-pour-android.jpg
Facebook vient de réaliser une nouvelle opération de séduction auprès des marchés. Après avoir indiqué que ses relais de croissance se trouveraient dans le mobile, en particulier dans les revenus publicitaires, le réseau social publie des résultats pour le deuxième trimestre en nette croissance.

Le chiffre d'affaires du service est ainsi en hausse de 53% sur un an, à 1,8 milliard de dollars. Ce chiffre va au-delà des attentes des analystes qui tablaient sur 1,6 milliard de dollars. Quant au bénéfice net, il est également en forte progression puisqu'il atteint 331 millions de dollars contre une perte de 157 millions de dollars voilà un an.

Cette croissance est également poussée par l'activité publicitaire du groupe en particulier sur les supports mobiles (tablettes, smartphones). Sur ce dernier poste, Facebook précise dans son communiqué que 41% de ses recettes publicitaires sont enregistrées sur le mobile, contre 30% au trimestre précédent. La progression est donc notoire.

Les marchés boursiers ont bien accueilli la nouvelle puisque l'action Facebook culmine désormais autour de 31,3 dollars. La valeur du titre est donc en hausse même si elle n'atteint toujours pas le prix d'introduction, de 38 dollars en mai 2012.

Concernant la base d'utilisateurs du service, Facebook précise que le nombre d'utilisateurs actifs par mois (MAU) a progressé de 21% et atteint désormais 1,15 milliard. Sur le mobile, la hausse est forte (+51%) avec 819 millions d'utilisateurs par mois.

015E000006151548-photo-utilisateurs-mensuels-actifs-sur-mobile.jpg

Le réseau social publie enfin son ARPU (ou prix moyen payé par l'utilisateur). Si celui-ci reste relativement faible, il montre néanmoins qu'un abonné peut être amené à mettre la main au portefeuille pour acquérir divers services. Sur ce point, l'ARPU atteint au niveau mondial 1,6 dollars (dont 0,19 dollars hors publicité). Cette propension à payer est plus forte aux Etats-Unis/Canada avec 4,32 dollars (dont 0,65 dollars hors publicité) et à 1,87 dollars pour l'Europe (dont 0,20 dollars hors publicité).

Suite à la publication de ces chiffres, la direction de Facebook s'est félicité. Mark Zuckerberg a ainsi précisé avoir réalisé: « une croissance fort de notre activité, un engagement plus fort et des résultats financiers solides, en particulier sur le mobile. Le travail que nous avons déjà effectué pour améliorer l'expérience sur mobile montre comment nous comptons bâtir de solides fondations pour le futur ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Forfait mobile : quels sont les offres les plus compétitives du moment ?
Bookeen Notéa VS Likebook P10 : duel au sommet pour la lecture grand format
Ant Group réfléchit à comment se séparer de Jack Ma, pour calmer Pékin
PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Chute de prix de la souris sans fil Logitech M171 (rouge) pour PC et Mac !
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Punch-Out sur NES : le jeu de boxe de votre enfance... Avec ou sans Mike Tyson ?
Forfait mobile : la Série Free Mobile 70 Go à moins de 10€
Photophone : notre comparatif des meilleurs smartphones taillés pour la photo
Haut de page