Facebook Collections : le réseau social lorgne un peu plus sur la vente en ligne

Par
Le 09 octobre 2012
 0
Avec la nouvelle fonctionnalité Collections, Facebook, fait un nouveau pas vers l'usage commercial de sa plateforme en proposant à certaines marques et boutiques de promouvoir leurs produits en permettant aux utilisateurs de les acheter directement. Un nouveau service pour l'heure réservé à un petit nombre de professionnels.

00c8000005452179-photo-facebook-collections.jpg
Avec Collections, Facebook se dote d'une nouvelle approche sociale qui n'est pas sans rappeler Pinterest, service qui permet aux utilisateurs d'épingler virtuellement des photos sur un mur numérique : les internautes peuvent ici piocher dans des galeries de produits mises en ligne par des commerçants et marquer leur intérêt via trois commandes : le « Like » que les utilisateurs de Facebook connaissent déjà bien, le « Want » qui indique que l'internaute veut le produit, et le « Collect » qui permet de l'acheter directement.

Si le « Like » produit l'effet habituel de la fonction « J'aime », c'est à dire indiquer sur le mur de l'utilisateur son intérêt pour le produit, le « Want » organise une liste d'envies sous la forme d'une galerie de photos. Tout, ou presque, passe par le visuel, un moyen efficace de mettre les produits en avant et de rendre le tout accessible aux amis Facebook... d'autant que la possibilité d'acheter les articles n'est jamais bien loin.

Quelques jours seulement après l'annonce de l'arrivée d'une boutique de cadeaux en ligne sur la plateforme, Facebook s'ancre un peu plus dans une perspective commerciale. Reste qu'à l'heure actuelle, seuls quelques utilisateurs américains ont accès à Collections, qui ne regroupe qu'une poignée de détaillants parmi lesquels Pottery Barn, Victoria Secret ou encore Fab.com.

01f4000005452177-photo-facebook-collections.jpg

Interrogé par AllFacebook, un porte-parole du réseau social n'a pas précisé de date de déploiement à l'international, et a indiqué qu'il n'était pas prévu qu'un plugin permettant d'utiliser la fonction sur un site tiers apparaisse dans l'immédiat. Le modèle économique du service n'a pas été précisé, mais Facebook ne toucherait pas, pour l'heure, de commission sur les ventes effectuées durant cette phase de test : une situation qui laisse penser que la plateforme cherche encore la meilleure manière de monétiser le service. Il faudra sans doute patienter quelques semaines, voire quelques mois, avant que Collections se généralise avec des partenaires locaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Facebook

scroll top