Facebook Collections : le réseau social lorgne un peu plus sur la vente en ligne

09 octobre 2012 à 12h58
0
Avec la nouvelle fonctionnalité Collections, Facebook, fait un nouveau pas vers l'usage commercial de sa plateforme en proposant à certaines marques et boutiques de promouvoir leurs produits en permettant aux utilisateurs de les acheter directement. Un nouveau service pour l'heure réservé à un petit nombre de professionnels.

00C8000005452179-photo-facebook-collections.jpg
Avec Collections, Facebook se dote d'une nouvelle approche sociale qui n'est pas sans rappeler Pinterest, service qui permet aux utilisateurs d'épingler virtuellement des photos sur un mur numérique : les internautes peuvent ici piocher dans des galeries de produits mises en ligne par des commerçants et marquer leur intérêt via trois commandes : le « Like » que les utilisateurs de Facebook connaissent déjà bien, le « Want » qui indique que l'internaute veut le produit, et le « Collect » qui permet de l'acheter directement.

Si le « Like » produit l'effet habituel de la fonction « J'aime », c'est à dire indiquer sur le mur de l'utilisateur son intérêt pour le produit, le « Want » organise une liste d'envies sous la forme d'une galerie de photos. Tout, ou presque, passe par le visuel, un moyen efficace de mettre les produits en avant et de rendre le tout accessible aux amis Facebook... d'autant que la possibilité d'acheter les articles n'est jamais bien loin.

Quelques jours seulement après l'annonce de l'arrivée d'une boutique de cadeaux en ligne sur la plateforme, Facebook s'ancre un peu plus dans une perspective commerciale. Reste qu'à l'heure actuelle, seuls quelques utilisateurs américains ont accès à Collections, qui ne regroupe qu'une poignée de détaillants parmi lesquels Pottery Barn, Victoria Secret ou encore Fab.com.

01F4000005452177-photo-facebook-collections.jpg

Interrogé par AllFacebook, un porte-parole du réseau social n'a pas précisé de date de déploiement à l'international, et a indiqué qu'il n'était pas prévu qu'un plugin permettant d'utiliser la fonction sur un site tiers apparaisse dans l'immédiat. Le modèle économique du service n'a pas été précisé, mais Facebook ne toucherait pas, pour l'heure, de commission sur les ventes effectuées durant cette phase de test : une situation qui laisse penser que la plateforme cherche encore la meilleure manière de monétiser le service. Il faudra sans doute patienter quelques semaines, voire quelques mois, avant que Collections se généralise avec des partenaires locaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top