Facebook : les actionnaires historiques peuvent désormais vendre leurs parts

01 juin 2018 à 15h36
0
La période de blocage se termine ce jeudi pour les premiers détenteurs de capitaux du réseau social : ils ont désormais le droit de céder leurs parts. Cela concerne 271 millions d'actions au total.

00C8000004852248-photo-facebook.jpg
Depuis le 18 mai dernier, date d'entrée en Bourse de Facebook, les principaux détenteurs de capitaux ne pouvaient pas se séparer de leurs actions. Le but était d'éviter un afflux trop important de titres sur le marché (d'autres périodes similaires sont prévues). À compter de ce jeudi, les premiers à avoir acheté des parts de la société de Mark Zuckerberg, avant le début de sa cotation, pourront les céder. En sus des 480 millions de titres mis en vente à 38 dollars, 271 millions d'autres pourront potentiellement s'y ajouter.

Très malmené depuis trois mois, le cours de l'action Facebook a perdu près de la moitié de sa valeur. De 38 dollars à son introduction, le titre clôturait hier à 21,20 dollars, et atteignait même le 3 août dernier un plus bas à 19,84 dollars. À l'ouverture de Wall Street jeudi 16, l'action Facebook démarrait à 20,11 dollars, pour chuter et passer sous la barre des 20 dollars, à 19,74 dollars à 16h46 heure de Paris.« S'il y a des ventes importantes de nos actions, le prix du titre pourrait reculer », avertit Facebook dans ses documents officiels. Valorisée à 100 milliards de dollars lors de son introduction, la société a perdu 40 milliards de valeur de marché en trois mois.

Même à un niveau aussi faible, les actionnaires historiques pourraient réaliser une plus-value en se séparant de leurs titres, acquis avant le 18 mai à un prix bien inférieur. Dans ce scénario, un tel afflux de capitaux pourrait inciter d'autres actionnaires à suivre le mouvement et à se séparer de leurs titres, faisant plonger le cours. Mark Zuckerberg en revanche ne pourra pas revendre ses actions avant cet automne. Le principal intéressé possède 28,2% du capital de sa société, soit 24 milliards de dollars.

05357822-photo-facebook-cours-bourse-3-mois.jpg

Une vision à long terme plutôt qu'une recherche de profit ?

Selon l'analyste Scott Kessler de S&P Capital IQ, cité par l'AFP, « les autres actionnaires ne devraient pas vraiment être motivés à céder leurs parts car ils pensent que le titre ne descendra pas davantage ». Il ajoute que « beaucoup d'entre eux travaillent avec Facebook depuis plusieurs années et ont une vision à long terme de la société ». Microsoft par exemple voit plutôt Facebook comme un allié à long terme contre Google selon lui.

Parmi les principaux actionnaires, on retrouve la société de capital-risque Accel Partners qui possède 10% du capital de Facebook, soit 8,5 milliards de dollars, certains piliers du réseau comme Dustin Moskovitz (7,6% soit 6,5 milliards), Eduardo Saverin (4%, 3,4 milliards) ou Sean Parker (4%, 3,4 milliards), le business Angel Peter Thiel (2,5%, 2,13 milliards), Microsoft (1,6%, 1,36 milliards), la banque Goldman Sachs (1%, 850 millions) ou encore le p-dg de Zynga Mark Pincus (0,5%, 450 millions).

Le fonds d'investissement russe Digital Sky Technologies détenu par Iouri Milner est également de la partie avec 5,4% du capital (4,6 milliards de dollars). Celui-ci s'était illustré en mars dernier lorsqu'il cherchait à lever 1 milliard de dollars pour monter un fonds spécialisé dans les valeurs numériques. Détenteur de 50 millions de dollars d'actions Facebook, il avait voulu les intégrer au capital de son nouveau fonds puis proposer aux éventuels investisseurs une remise de 12% dessus.

Afin de rassurer les investisseurs inquiets sur la viabilité du modèle économique du réseau social, Facebook multiplie les initiatives. La semaine dernière, il introduisait la publicité pour les applications dans le fil d'actualités des mobinautes. Deux jours plus tard, c'était à l'abonnement payant (taxé à 30% par le réseau), de faire son apparition. Des mesures censées améliorer la monétisation de Facebook sur mobile, l'un de ses principaux enjeux.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung dévoile sa stratégie de défense dans son procès contre Apple
Google Play : bientôt une liste de souhaits et des cartes-cadeaux
Cisco : des résultats meilleurs que prévus sur le dernier trimestre
AMD publie les pilotes Catalyst 12.8, compatibles Windows 8
µTorrent : publicité finalement facultative et allègement à venir
Windows 8 RTM : une version d'évaluation accessible à tous
Razer DeathStalker Ultimate : un clavier haut de gamme à écran tactile
Metro UI CSS, Droptiles : reproduire l'interface Windows 8 en feuilles de style
Mad Catz STRIKE 7 : un clavier modulaire et personnalisable à écran tactile
The Oatmeal soutient une levée de fonds pour un musée Nikola Tesla
Haut de page