Facebook accueille une application de jeu d'argent

Pour l'instant seulement accessible à partir du Royaume-Uni, l'application Facebook Bingo Friendzy est la toute première à proposer de jouer de l'argent réel par le biais du réseau social. Un service qui pourrait se développer sur Facebook si le succès est au rendez-vous.

Restreint aux personnes de plus de 18 ans résidant au Royaume-Uni, le jeu Bingo Friendzy cache, sous ses airs enfantins, ce qui pourrait bien être la nouvelle marotte de Facebook : les jeux d'argent. Le choix de la Grande-Bretagne pour lancer la première application de ce type n'est pas une très grande surprise : en décembre 2011, la rumeur courait déjà concernant les projets du réseau social dans le pays, où les jeux d'argent en ligne représentent 1,7 milliard de livres sterling selon les estimations de l'époque.

01F4000005343196-photo-bingo-friendzy.jpg

La surprise vient plutôt du fait que l'application Bingo Friendzy se concentre, comme son nom l'indique, sur le jeu de Bingo, et non sur le Poker : beaucoup d'observateurs s'attendaient en effet à ce que Facebook privilégie cette voie en s'associant avec un organisme britannique licencié. Au final, c'est le groupe Gamesys qui s'est lancé le premier dans l'aventure avec cette application, qui exploite sa plateforme de jeux d'argent Jackpotjoy.

« Le jeu d'argent est très populaire et bien réglementé au Royaume-Uni. Pour des millions de joueurs de Bingo, il s'agit déjà d'une expérience sociale, il est donc logique pour nous de la proposer sous cette forme » a expliqué Julien Codorniou, responsable des jeux Facebook pour l'Europe, au Financial Times. Bingo Friendzy est certes un pionnier des jeux d'argent sur Facebook, mais il ne devrait pas rester seul très longtemps : Zynga prépare sa propre application de Bingo ainsi qu'une autre de poker exploitant l'argent réel pour début 2013. Entre temps, d'autres acteurs du marché devraient se manifester au Royaume-Uni.

Pour Facebook, l'arrivée sur ce nouveau secteur est synonyme de nouvelles sources de revenus puisque le réseau social va, en toute logique, prélever un pourcentage sur les transactions.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Amazon attaque en justice les SMS d'arnaques transmis en son nom
Essai DS9 E-Tense 225 : la plus luxueuse des françaises, future star des ministères
Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le cloud avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Apple Music : l'audio sans perte pour tout le catalogue à partir de juin, sans surcoût
Haut de page