Facebook abandonne ses crédits virtuels pour les monnaies locales

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003394840-photo-facebook-credits.jpg
Changement de direction pour Facebook concernant sa manière de gagner de l'argent à l'intérieur de ses applications : le réseau social a annoncé par le biais de son blog développeur que sa monnaie virtuelle, les Credits, disparaîtra bientôt au profit des vraies devises que les internautes pourront utiliser sans conversion.

Dans les prochains mois, il ne sera plus nécessaire aux accros du social gaming de convertir leurs euros, leurs dollars ou encore leurs livres en Facebook Credits pour investir dans leurs jeux préférés. Le réseau social explique sur son blog développeur que le fait que « la plupart des jeux sur Facebook utilisent leur propre monnaie virtuelle réduit la nécessite d'une monnaie virtuelle à l'échelle de la plateforme. » En effet, aujourd'hui, presque aucun service n'utilise les Credits tels quels : la plupart des jeux ont leur propre monnaie interne, ce qui oblige donc à procéder à deux « transformations » : l'argent réel en Crédits Facebook, puis ces derniers en monnaie du jeu.

« En soutenant les prix en monnaie locale, nous espérons simplifier l'expérience d'achat, donner plus de flexibilité et rendre l'accès plus facile au public mondial de Facebook qui préfèrent payer les applications et les jeux dans leur monnaie locale » explique le site, qui ajoute que les développeurs auront plus de latitude pour monétiser leurs objets virtuels dans les différents pays du globe. Un gros travail attend néanmoins ces derniers pour repasser à l'argent réel, d'autant plus quand on sait que les Credits, créés en 2010, sont aujourd'hui utilisés en dehors du réseau social.

En simplifiant la procédure d'achat sur la plateforme, Facebook cherche également à optimiser ses revenus en dehors de la publicité : une stratégie qui va dans le sens du plan du réseau social depuis son entrée en bourse. Le principal enjeu pour Facebook s'avère en effet de prouver qu'il peut encore miser sur sa communauté pour continuer sa croissance, à l'heure où cette dernière a tendance à ralentir aux Etats-Unis. Bien évidemment, passer d'une monnaie virtuelle aux monnaies réelles n'empêchera pas Facebook de continuer à ponctionner 30% sur chaque transaction.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Wikimedia : bientôt des guides touristiques open source ?
Colorful prépare une GeForce GTX 680... passive !
MappyGPS Free v2 : monuments 3D et panneaux pour l'application gratuite
Flame, un malware développé par les USA et Israël ?
Le navigateur Dolphin se dote d'un nouveau moteur
Gmail : bientôt le retour des thèmes personnalisés
Bradley Horowitz, Google :
Développement mobile : web ou natif ? Retours sur les enjeux
Reportage vidéo : la 4G comme si vous y étiez !
SanDisk : carte microSD à 95 Mo/s et clés USB haut de gamme
Haut de page