Publicité ciblée : Facebook débourse 10 millions de dollars pour régler un litige

18 juin 2012 à 09h02
0
04990310-photo-f-acebook-logo.jpg
Le réseau social Facebook a accepté de débourser 10 millions de dollars pour mettre un terme, « à l'amiable », à une action collective américaine qui aurait pu lui couter bien plus cher. Reste que cette somme ne sera pas reversée directement aux plaignants.

Le problème datait de l'année dernière, et Facebook l'avait réglé depuis fin mai. Mais il y a quelques jours, le géant du Web est passé à la caisse : pour mettre un terme à l'action collective menée par 5 internautes américain, le réseau social a dû débourser pas moins de 10 millions de dollars, qui devront être reversés à « des groupes dont la mission est liée » au motif des personnes à l'origine de la plainte.

En ligne de mire de ces internautes : les « sponsorised stories », autrement les messages publicitaires ciblés sur Facebook, qui utilise les centres d'intérêts de ses membres pour motiver leurs amis à « aimer » ou cliquer sur les mêmes liens. Les plaignants reprochaient au réseau social de s'approprier leurs noms et leurs goûts sans leur autorisation et sans les dédommager alors qu'ils sont les principaux vecteurs de cette pratique publicitaire.

Après plusieurs semaines de discussion avec les plaignants, Facebook est donc parvenu à trouver un terrain d'entente, et le règlement à l'amiable a été ratifié par le tribunal de San José. Malgré la forte somme engagée, Facebook s'en tire bien : les premiers documents en lien avec l'affaire laissaient entendre que cette dernière aurait pu couter des milliards de dollars au site étant donné le nombre d'utilisateurs potentiellement concernés par cette action collective.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Junior : Mozilla planche sur son navigateur pour iPad
Insolite : Comment Apple suscite l'achat d'un MacBook en inclinant son écran à 70°
HTTP : l'erreur 451 bientôt symbole de censure de site Web ?
Les performances du protocole SPDY resteraient mitigées
La Poste Mobile : de nouveaux forfaits pour les ruraux
Lagardère prend finalement le contrôle de LeGuide.com
Windows 8 : des pilotes graphiques chez Intel et Nvidia
Insolite : quand Linus Torvalds adresse un
Live Japon : sécurité privée... pour les anxieux et les étourdis
Revue de Web : Portal dans la vraie vie, Jobs vs Gates !
Haut de page