Facebook : des millions d'utilisateurs américains ignorent les paramètres de confidentialité

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004626162-photo-facebook-timeline.jpg
Une étude de Consumer Reports centrée sur les habitudes des internautes américains inscrits sur Facebook souligne que près de 10% de ces derniers n'ont jamais paramétré la confidentialité de leur profil. Un fort pourcentage publie également des données sensibles de façon publique.

Aujourd'hui, plus de 150 millions d'Américains sont sur Facebook : un chiffre en croissance perpétuelle qui s'explique par la très forte popularité du réseau social dans son pays d'origine. Et sur ses 150 millions, 13 millions n'auraient jamais touché les paramètres de confidentialité de leur compte, laissant tout par défaut, ce qui n'est pas pour le mieux question sécurité.

Ce n'est cependant pas le seul constat alarmant réalisé par Consumer Reports, qui rapporte que 28% des ménages interrogés (pour un total de 2 002) ont indiqué publier tout, ou presque tout, en « public », c'est-à-dire au-delà du simple partage aux amis. En matière de protection de la vie privée, on a clairement vu mieux : L'organisme projette par exemple qu'environ 4,8 d'Américains sur Facebook partagent sur le réseau social les dates auxquelles ils ne sont pas chez eux, facilitant le travail des cambrioleurs. 11% des personnes interrogées ont également indiqué avoir rencontré des problèmes sur le réseau social, allant de la tentative d'intrusion à leur compte au harcèlement ou aux menaces en ligne.

Mais CR souligne tout de même que si ces comportements sont potentiellement dangereux en matière de vie privée, ils sont néanmoins minoritaires : 25% des personnes interrogées ont expliqué avoir ajouté de fausses informations sur leur profil pour se rendre difficilement identifiable, soit 10% de plus qu'il y a deux ans. Un chiffre encourageant pour le site.

Consumer Reports alerte néanmoins les adeptes américains du réseau social, en soulignant que « les lois américaines en matière de vie privée en ligne sont plus faibles qu'en Europe et dans le reste du monde : nous avons peu de droits fédéraux qui nous permettent de voir et contrôler la plupart des informations que les réseaux sociaux recueillent à notre sujet. » Les choses pourraient néanmoins bouger prochainement aux USA, notamment sur la question de la confidentialité des comptes Facebook lors de l'accès à l'emploi.

Le site donne quelques conseils aux internautes, dont certains, pourtant basiques, sont ignorés par certains : le réglage des paramètres de confidentialité, la protection d'information sensible, le partage restreint aux amis, l'attention portée aux applications utilisées. Des conseils qui s'adressent d'ailleurs à tous les adeptes de Facebook de par le monde.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Galaxy S III : quadri coeur, écran HD pour le dernier Samsung
Deezer ouvre ses API aux développeurs
Firefox : une nouvelle extension malveillante détectée
Google optimise le moteur JavaScript de Chrome
Mozilla Collusion : une extension pour traquer les traqueurs
eBay devra être rejugé pour contrefaçon
TomTom Via 130 : un GPS milieu de gamme à reconnaissance vocale
Evernote lève 70 millions de dollars
Analytics : IBM se renforce avec le rachat de Tealeaf
Ivy Bridge : les PC portables d'entrée de gamme attendront
Haut de page