Un hacker de Facebook plaide coupable

15 décembre 2011 à 18h13
0
Glenn Steven Mangham vient de reconnaître qu'il s'était bien introduit frauduleusement dans les serveurs du réseau social entre avril et mai dernier. Il a donc plaidé coupable devant une juridiction britannique.

00FA000003240662-photo-facebook-bug.jpg
Le cas de Glenn Steven Mangham (26 ans) devrait être réglé prochainement. En effet, la cour a considéré que les intrusions du hacker avaient déclenché de nombreuses alarmes des autorités américaines notamment du FBI. Ces dernières avaient estimé dans un premier temps qu'il pouvait en effet s'agir d'espionnage industriel.

Pour rappel, ce hacker de 26 ans était parvenu à pénétrer plusieurs serveurs de Facebook. Dans premier temps, le hacker s'était attelé à s'introduire sur le « puzzle server » du réseau (un serveur spécial dédié aux développeurs pour tester leurs capacités). Par la suite, Mangham avait notamment concentré ses attaques sur le serveur utilisé pour la gestion de la messagerie interne de Facebook (Mailman).

Même si aucune donnée n'a été corrompue, Glenn Steven Mangham a donc tout de même plaidé coupable auprès de la cour. De son côté, son avocat a fait savoir qu'il avait déjà révélé à Yahoo certaines failles de sécurité de ces systèmes. Selon lui, cet étudiant n'aurait donc eu aucune volonté malveillante envers le réseau social. Selon The Telegraph, ce britannique devrait connaître son sort le 17 février prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top