Facebook renforce sa prévention des suicides aux USA

13 décembre 2011 à 18h14
0
00FA000004819904-photo-aide-facebook.jpg
Après avoir mis en place en mars dernier un formulaire d'alerte suicide, Facebook s'apprête à aller plus loin en mettant en place une aide personnalisée via le chat du réseau social. Une initiative qui ne concerne à l'heure actuelle que les Etats-Unis.

Les utilisateurs américains de Facebook qui se verront confrontés à la détresse d'un « ami » pourront, dès les prochains jours, les signaler via un lien qui se trouvera à proximité des commentaires. Le réseau social enverra ensuite un message à la personne ayant rédigé des messages considérés comme suicidaires par son contact, l'invitant à chatter avec une personne compétente sur le sujet.

Le programme, développé en partenariat avec Lifeline, la ligne antisuicide américaine, a pour but de proposer une réaction rapide en allant vers la personne, sans solliciter un appel de sa part vers une ligne dédiée. « La science montre que les pensées suicidaires des gens baissent rapidement s'il y a une intervention rapide » a expliqué à l'Associated Press Lidia Bernik, directrice du projet. « Nous avons entendu beaucoup de gens dire qu'ils voulaient parler à quelqu'un, mais qu'ils ne veulent pas téléphoner. La messagerie instantanée est parfaite pour ça ». Aux Etats-Unis, le numéro de téléphone de Lifeline apparaît automatiquement comme premier résultat par défaut des moteurs de recherche Google, Yahoo et Ask en cas de recherche avec le mot-clé « suicide ».

Fred Wolens, l'un des gestionnaires des politiques publiques de Facebook, a expliqué que la démarche allait se baser sur la communauté et que le réseau social lui-même ne comptait pas faire une veille de ses utilisateurs pour détecter les comportements suicidaires. « Les seules personnes qui peuvent avoir une idée réelle de ce qui se passe, ce sont vos amis » a-t-il déclaré, écartant toute mise en place d'un éventuel algorithme de détection.

Si le formulaire de signalement d'un contenu de nature suicidaire a été traduit et rendu disponible dans différents pays, notamment en France, Facebook, n'a pas précisé si cette nouvelle procédure allait être développée ailleurs qu'aux Etats-Unis. Une question de poids qui survient alors qu'une étude du baromètre santé dévoile aujourd'hui que 5,5% des Français de 15 à 85 ans auraient fait une tentative de suicide dans leur vie. Les joies du timing...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

La PS5 détrône la Switch au rang de console se vendant le plus rapidement aux USA
Test Oddworld Soulstorm : une relecture sympathique, mais imparfaite de L'Exode d'Abe
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Vandenberg, de la brume et des fusées
Ce chargeur à induction sans fil Samsung est gratuit grâce à une double réduction 🔥
RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Haut de page