Facebook renforce sa prévention des suicides aux USA

13 décembre 2011 à 18h14
0
00FA000004819904-photo-aide-facebook.jpg
Après avoir mis en place en mars dernier un formulaire d'alerte suicide, Facebook s'apprête à aller plus loin en mettant en place une aide personnalisée via le chat du réseau social. Une initiative qui ne concerne à l'heure actuelle que les Etats-Unis.

Les utilisateurs américains de Facebook qui se verront confrontés à la détresse d'un « ami » pourront, dès les prochains jours, les signaler via un lien qui se trouvera à proximité des commentaires. Le réseau social enverra ensuite un message à la personne ayant rédigé des messages considérés comme suicidaires par son contact, l'invitant à chatter avec une personne compétente sur le sujet.

Le programme, développé en partenariat avec Lifeline, la ligne antisuicide américaine, a pour but de proposer une réaction rapide en allant vers la personne, sans solliciter un appel de sa part vers une ligne dédiée. « La science montre que les pensées suicidaires des gens baissent rapidement s'il y a une intervention rapide » a expliqué à l'Associated Press Lidia Bernik, directrice du projet. « Nous avons entendu beaucoup de gens dire qu'ils voulaient parler à quelqu'un, mais qu'ils ne veulent pas téléphoner. La messagerie instantanée est parfaite pour ça ». Aux Etats-Unis, le numéro de téléphone de Lifeline apparaît automatiquement comme premier résultat par défaut des moteurs de recherche Google, Yahoo et Ask en cas de recherche avec le mot-clé « suicide ».

Fred Wolens, l'un des gestionnaires des politiques publiques de Facebook, a expliqué que la démarche allait se baser sur la communauté et que le réseau social lui-même ne comptait pas faire une veille de ses utilisateurs pour détecter les comportements suicidaires. « Les seules personnes qui peuvent avoir une idée réelle de ce qui se passe, ce sont vos amis » a-t-il déclaré, écartant toute mise en place d'un éventuel algorithme de détection.

Si le formulaire de signalement d'un contenu de nature suicidaire a été traduit et rendu disponible dans différents pays, notamment en France, Facebook, n'a pas précisé si cette nouvelle procédure allait être développée ailleurs qu'aux Etats-Unis. Une question de poids qui survient alors qu'une étude du baromètre santé dévoile aujourd'hui que 5,5% des Français de 15 à 85 ans auraient fait une tentative de suicide dans leur vie. Les joies du timing...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
scroll top