Facebook F8 : un profil plus riche, plus social, plus interactif... et plus intrusif ?

22 septembre 2011 à 20h58
0
00FA000004605484-photo-facebook-f8.jpg
Après les nouvelles fonctionnalités dévoilées ces dernières semaines par Facebook, on était en droit de se demander ce qu'allait annoncer Mark Zuckerberg lors de la conférence F8 : au programme, une révolution totale du profil et des applications, qui se transforment en indicateur temps réel des activités de l'utilisateur. Facebook devient plus interactif et plus social, mais ces améliorations risquent de faire grandement débat. Retour sur cette conférence pleine de surprises, et de blagues pas drôles qui sont tombées à plat (pauvre Zuck !)

C'est avec une vingtaine de minutes de retard que la conférence F8 a débuté : pour lancer les hostilités, Mark Zuckerberg a lâché quelques chiffres, histoire de confirmer la puissance du réseau social : plus de 800 millions de comptes actifs, et plus de 500 millions d'utilisateurs qui se connectent chaque jour.

La Timeline : et Facebook devient une biographie pas forcément autorisée

« Une nouvelle façon d'exprimer qui vous êtes »: en commençant par ces mots, Mark Zuckerberg dévoile la nouvelle version du profil qui attend les utilisateurs, et qui met en avant sur une « Timeline » unique qui implique les applications, les actualités du membre, ses photos... la page est présentée comme infinie et peut descendre en théorie jusqu'à la création du compte. « C'est l'histoire de votre vie » résume Zuckerberg, qui n'hésite pas à exhiber son propre profil et ses propres photos pour mettre en avant le caractère « biographique » de l'ensemble.

Les applications, qui avaient globalement disparues du profil, reviennent ici en force sur cette Timeline. « Aucune activité n'est trop petite ou trop grosse pour être partagée » explique Zuckerberg. Recettes de cuisine, carte présentant le parcours de jogging de l'utilisateur... Rien n'échappe à la Timeline.

0258000004605482-photo-facebook-f8-zuckerberg-timeline.jpg
La timeline remonte loin, très loin...

« Nous avons voulu concevoir un lieu qui ressemble à chez vous » : oui, la Timeline ressemble à un profil en plus intrusif, qui remonte loin, très loin... Mais on en a le contrôle. Si des éléments n'apparaissent pas, on peut les rajouter et vice-versa : des précisions qui expliquent en grande partie les modifications des droits survenues ces dernières semaines sur le réseau social, ou comment rassurer les utilisateurs sur le contrôle de leur contenu avant d'annoncer une révolution majeure concernant leur profil.



De nouvelles applications au service d'un Open Graph 2.0

Plus d'un an après avoir dévoilé Open Graph, Mark Zuckerberg annonce une évolution de ce système qui permet d'intégrer des intégrations sociales sur une multitude de sites et de services, pour les lier à Facebook. « Vous n'avez plus besoin d'aimer un film, vous avez juste à le visionner », explique Zuckerberg.

Pour faire évolution l'Open Graph, Facebook annonce de nouveaux types d'applications, dans plusieurs catégories : la communication, les jeux, les médias... avec cette annonce, le réseau social annonce la couleur : il veut s'imposer partout.

Prenant l'exemple de l'application actuelle de Spotify, Zuckerberg explique qu'il n'y a pas de « surprise » à utiliser l'application actuellement, mais que cela va changer avec la nouvelle application, qui poussera plus loin le partage d'informations sur le réseau social, normalement par l'intermédiaire du Ticker, le flux d'actu continu présent dans la colonne de droite du site. Ainsi, lorsqu'un utilisateur utilisera Spotify, son action et la chanson jouée apparaitra dans le Ticker, et l'utilisateur partagera immédiatement son action avec son entourage, en temps réel, permettant ainsi à ses amis d'écouter la même chanson que lui, en même temps.

Parmi les partenaires de ce nouveau service basé sur la musique, on trouve bien évidemment Spotify, mais également Rdio, Deezer, Vevo, tuneIn... En tout, pas moins d'une quinzaine de services musicaux proposeront une application basée sur le nouveau modèle d'Open Graph.

Mais ce nouveau système n'inclut pas uniquement la musique, et ne concerne pas uniquement les activités en temps réel : en effet, tout ce qui est vu, lu, écouté, visionné... est stocké sur la Timeline, et peut être consulté par cette dernière. Il est ainsi possible d'accéder à un résumé des vidéos visionnées par un ami, via des applications prenant cette fonction en charge. C'est le cas du service de VOD Netflix, disponible actuellement uniquement aux USA. Mais des services français sont également de la partie : Dailymotion, Wat et TF1 se sont effectivement glissés dans la liste, à côté d'autres géants américains comme Hulu.

012C000004605422-photo-partenaires-vid-o-open-graph-facebook-f8.jpg
012C000004605480-photo-partenaires-social-gaming-open-graph-facebook-f8.jpg

Du côté des autres médias, notamment écrits la liste est également très longue et compte même l'application iPad Flipboard, et le quotidien numérique The Daily. Facebook s'immisce décidément partout, même dans les apps destinées à iOS. Bien évidemment, le social gaming n'est pas en reste, la totalité des grands acteurs du secteur étant partenaires du réseau social, Zynga en tête.



La liste des partenaires est impressionnante, et inclus des médias et entreprises de tous les types et de toutes les nationalités : avec une telle force à ses côtés, Facebook confirme sa présence non seulement sur le Web, mais également dans la plupart des secteurs du divertissement au sens large. Clairement, Facebook transpose l'Open Graph, jusque-là limité au Web, dans la « vraie vie ». La question légitime à se poser est de savoir si des médias peuvent aujourd'hui refuser de l'inclure dans leurs applications et produits sans risquer de passer à côté d'une grosse audience...

La bêta de la Timeline débute dès maintenant, de même que celle des applications exploitant la nouvelle version d'Open Graph : les 800 millions de comptes présents sur le réseau devraient donc rapidement pouvoir faire l'expérience de ces nouveautés qui vont clairement diviser les foules.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top