Après le Pakistan, Facebook est bloqué au Bangladesh

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000003237908-photo-drapeau-du-bangladesh.jpg
Si Facebook, censuré le 18 mai dernier au Pakistan suite à un concours de caricatures de Mahomet lancé par un de ses membres, est de nouveau accessible dans le pays depuis vendredi dernier, c'est désormais le Bangladesh qui vient de bloquer l'accès au réseau social.

A l'origine de ce filtrage, la même page jugée blasphématoire par le Pakistan, à savoir celle concernant le « Draw Muhammad Day », mais également d'autres pages contenant des « images désagréables » des dirigeants du pays, « y compris le père de la nation Sheikh Mujibur Rahman, l'actuel Premier ministre Sheikh Hasina, et le chef de l'opposition » a déclaré un porte-parole de la Commission de régulation des télécommunications du Bangladesh. Les mesures de blocage ont été prises vendredi, suite à une manifestation ayant rassemblé des milliers de Bangladeshis dans les rues de la capitale, Dhaka. La BBC indique également qu'une personne suspectée d'avoir envoyé les images litigieuses sur le réseau social a été arrêtée samedi à Dhaka.

Facebook est donc bloqué pour blasphème, mais le gouvernement du pays indique que l'accès au site sera rétabli « une fois que les pages contenant les images outrancières auront été effacées ». Une requête qu'avait également fait le Pakistan, en vain : si le réseau social est de nouveau disponible dans le pays, les pages incriminées sont, elles, toujours filtrées.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NVIDIA annonce la GeForce GTX 465
Le compte Twitter du pétrolier BP est piraté
L'iPad déjà copié en Chine pour moins de 100 euros
Un lecteur de DVD hybride pour PC portable intégrant un SSD chez LG-Hitachi
Intel dévoile de nouveaux produits pour le calcul haute-performance
Le bon jour pour quitter Facebook ?
Eee Pad, Eee Tablet : Asus annonce son offensive en matière de tablettes
Skype 2.0 pour iPhone : passez des appels VoIP en 3G
Google Car : tous les accès Wi-Fi déjà répertoriés en Grande-Bretagne
Fujitsu vise 1 milliard de dollars en cinq ans pour les supercalculateurs
Haut de page