Pour Jean Dujardin, "Internet, c'est du jetable, de l'aigreur, de la merde"

Jean Dujardin, acteur oscarisé l'année dernière pour son rôle dans The Artist, s'en est pris à Internet et à ses communautés dans un entretien donné au Nouvel Observateur. Le comédien français n'y est pas allé par quatre chemins pour dire ce qu'il pensait du Web.

00FA000004879094-photo-jean-dujardin.jpg
« Internet, c'est du jetable, de l'aigreur, de la merde » a déclaré Jean Dujardin, en réponse à une question concernant l'accueil pas très chaleureux qu'ont fait les internautes de son émission Le Débarquement, diffusée sur Canal+. Un programme à sketchs, inspiré avec plus ou moins de bonheur du culte Saturday Night Live de la chaîne américaine NBC.

Outre un audimat plutôt faible, le programme a été attaqué sur Internet, notamment sur Twitter. Mais selon Dujardin, « l'aigreur » et « la merde » que représentent le Web à ses yeux ne « l'affecte pas plus que ça » : « Sur Internet, il y a des mecs un peu seuls. C'est un défouloir. Il y a les boîtes à lettres et les boîtes à mal-être, comme Internet » explique-t-il, mettant les critiques de son émission sur le compte de « la jalousie ». « Il y a plein de mecs qui en crèvent de ne pas faire Le Débarquement. C'est tellement plus simple de le flinguer. »

L'acteur revient enfin sur une autre comédienne française qui a été victime de quolibets sur Internet l'année dernière, à savoir Marion Cotillard, dont la prestation dans The Dark Knight avait été moquée par la Toile. « Je trouve dégueulasse toute cette merde qu'on balance sur Marion Cotillard. Elle est dans la cible, et je ne comprends pas pourquoi. Pourquoi on fait des stars si c'est pour les détruire ? » questionne Jean Dujardin.

Bien que virulentes, les attaques du comédien à l'encontre du Net ne sont cependant pas très originales : Jean Dujardin semble juste avoir fait la découverte de l'anonymat et des trolls du Web. De nombreuses personnalités du spectacle, des médias ou même de la politique en ont déjà fait les frais, à l'image de Martine Aubry, victime en 2011 de rumeurs laissant entendre qu'elle était alcoolique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, de Google, le traçage sans cookies : cohortes et protection des utilisateurs, nos explications
Détruire un satellite : l'art de la dissuasion militaire en orbite
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
Airbnb et néo-nomadisme : 24% des réservations sont maintenant de plus de 4 semaines
Android 12 : la nouvelle interface se dévoile avant la Google I/O
Ethereum : tour d'horizon et chiffres clés sur l'écosystème de la deuxième cryptomonnaie mondiale
L'Italie condamne Google à une amende de 102 millions d'euros pour abus de position dominante
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Chute de prix sur les Apple AirPods Pro chez Amazon 🔥
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page