La Chine est accusée d'avoir détourné une partie du trafic Internet

Par
Le 18 novembre 2010
 0
« La Chine a détourné 15% du trafic internet pendant 18 minutes ». Voilà la manière dont la Presse commente le déroutage d'une partie du trafic le 8 avril dernier. Un rapport du Congrès américain (.pdf) détaille ce détournement en estimant que plusieurs sites du gouvernement et de l'armée des Etats-Unis étaient visés. Des données hautement sensibles auraient ainsi été visibles...

00fa000001581060-photo-chine-usa-une-guerre-sans-limite.jpg
Concrètement, la commission chargée des questions économiques et de sécurité entre la Chine et les Etats-Unis explique clairement que China Telecom, firme nationale, aurait détourné une partie du trafic e-mail du Sénat américain, du ministère de la Défense ou encore de la Nasa et du ministère du Commerce.

China Telecom a nié ces allégations par un communiqué à l'AFP : « Il n'y a pas de monstre caché dans le placard » explique la firme.

Pourtant, le rapport explique que « 15% des courriels provenant ou à destination de ces sites ont été déroutés vers des serveurs installés en Chine pendant cette courte période ». Un membre de la commission évoque même « un certain niveau de soutien de l'Etat chinois à ce genre d'activités ».

S'il est vérifié, ce détournement peut s'apparenter clairement à une nouvelle déclaration de guerre informatique de la Chine. En effet, depuis 1999, le pays a toujours clairement expliqué que la guerre de l'Information faisait partie intégrante de son arsenal militaire. Les colonels Qiao Liang et Wang Xiangsui avaient alors édité l'ouvrage « La guerre hors limites - l'art de la guerre asymétrique entre terrorisme ». Ils expliquaient alors que le meilleur moyen de remporter la victoire, c'est de contrôler et non de tuer...

Mise à jour : malgré les accusations de détournement de trafic, certaines explications tendent à montrer comment le fournisseur chinois aurait pu opérer. Le 8 avril dernier, l'opérateur China Telecom aurait ainsi informé les FAI que ses serveurs étaient, pendant 18 minutes, le meilleur chemin pour acheminer le trafic. Les serveurs auraient alors été organisés avec ce nouveau routage...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Internet

scroll top