Une IA capable de transformer des ondes cérébrales en discours audible

le 28 avril 2019 à 20h48
0
ondes crébrales

Une équipe de chercheurs est parvenue à traduire les ondes cérébrales en mots intelligibles grâce à une intelligence artificielle. Cette découverte pourrait transformer la vie des personnes atteintes de troubles de l'élocution.

Les scientifiques de Université de Californie à San Francisco (USCF) ont réussi à créer un programme informatique permettant de transformer les ondes cérébrales récupérées par des électrodes en langage.

Un système d'électrodes récupère les signaux neuronaux et les transmet à un algorithme


Pour réussir ce tour de force technologique, les chercheurs ont procédé en deux étapes distinctes. Le réseau d'électrodes utilisé est placé sur la partie du cerveau qui contrôle la motricité, puis un programme informatique se charge de simuler un conduit vocal afin d'interpréter les signaux comme des mots.

Les 100 muscles utilisés pour la parole sont commandés par un réseau neuronal et l'algorithme, développé par les équipes d'USCF, a pour but de reproduire les mots à partir des données récupérées par les électrodes.

Des résultats limités, mais néanmoins prometteurs


Les équipes de recherche ont testé leur système sur cinq patients atteints d'épilepsie. Ces personnes ont été invitées à énoncer 101 phrases à haute voix, contenant tous les sons de la langue anglaise. Les résultats obtenus constituent ce qu'ils appellent une « performance robuste ». L'algorithme s'est rapidement amélioré, après seulement 25 minutes d'apprentissage et a beaucoup progressé depuis.

Une sélection de mots synthétisés a été présentée à plusieurs centaines d'auditeurs et 43 % d'entre eux ont parfaitement compris le son produit par l'ordinateur en choisissant le bon mot parmi une sélection de 25 propositions.

Toutefois, selon Marc Slutzky de l'Université Northwestern en Illinois, cette avancée doit être appréhendée avec prudence : « C'est assez intelligible si vous avez le choix, mais si vous n'avez pas le choix, ça ne l'est peut-être pas. Soyons honnête, dans le cas d'une application clinique chez un patient paralysé, s'il ne peut rien dire du tout, avoir un vocabulaire de même quelques centaines de mots pourrait être un énorme progrès ».

En l'état, le dispositif serait principalement utile pour les personnes ayant perdu la capacité de parler en raison d'un handicap, contrairement aux patients n'ayant jamais pu communiquer, leur système moteur n'ayant pas été entraîné à cet effet.

Source : News Scientist

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Huawei réagit à la décision de Google et promet un nouvel
Comparatif 2019 : quel matériel pour améliorer votre réseau Wi-Fi ?
Parcoursup, le retour : il revient avec un nouveau bug, 67 000 candidats dans le doute
Un document interne de la NASA révèle les détails de la mission Artemis
Tesla triple ses ventes en Europe grâce à l'arrivée de la Model 3
L’OMS va déterminer si l'addiction aux jeux vidéo doit être répertoriée comme maladie
Sony : les deux premiers téléviseurs 8K disponibles début juin
Microsoft : la Xbox One affichera bientôt la durée des téléchargements
SFR essaye (encore) de faire passer discrètement une augmentation de forfait RED
Comment retrouver sa voiture grâce à Google Maps ?
scroll top