CES 2016 : Awox offre un interrupteur intuitif connecté à ses ampoules

07 janvier 2016 à 17h15
0
La société française AwoX dévoile au CES le SmartPEBBLE, un interrupteur connecté destiné à communiquer avec les ampoules de la marque, sans avoir besoin de dégainer son smartphone.

Les ampoules connectées d'AwoX disposent de nombreuses propriétés allant du changement de couleur au haut-parleur intégré, en passant par la diffusion de parfum. Mais pour contrôler tout ça, il faut avoir son portable sous la main, et ce n'est pas toujours l'envie qui nous anime lorsqu'on veut seulement allumer la lumière.

C'est là qu'intervient le SmartPEBBLE, un interrupteur connecté qui peut se fixer au mur, mais également être gardé dans la poche. S'il ne contrôle que les fonctionnalités lumineuses des ampoules - allumage et extinction, changement de couleur, luminosité... - il s'avère intuitif à l'usage grâce à des gestes simples qu'il est possible de reconfigurer selon les préférences de l'utilisateur.

0320000008302120-photo-awox-smartpebble-2.jpg

L'interrupteur peut gérer jusqu'à deux groupes de huit ampoules, passant de l'un à l'autre via un double clic sur l'appareil. Il fonctionne à l'aide d'une pile bouton, qui lui confère une autonomie comprise entre 1 et 2 ans selon l'utilisation qui en est faite.

Côté prix et disponibilité, AwoX garde encore le mystère. Mais le produit arrivera prochainement sur le marché.

0320000008302118-photo-awox-smartpebble-1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top