DRM : Sony adopte le PlayReady de Microsoft

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004104690-photo-sony-playready.jpg
Désireux de renforcer la sécurité de ses appareils connectés, Sony compte intégrer la protection PlayReady de Microsoft à ses futurs dispositifs. Un DRM qui vise à protéger certains fichiers audio et vidéo dans le cadre de locations et d'achats dématérialisés.

Initialement destiné à gérer les droits d'usage et de copie du contenu numérique sur les terminaux mobiles, PlayReady est également utilisable dans le cadre de location en VOD, par exemple, et permet de définir la limitation d'un fichier sans avoir besoin de se connecter à Internet pour effectuer des vérifications. Compatible avec les formats MPEG Advanced Audio Coding (AAC), AAC+, Enhanced AAC+, H.264, WMA ou encore WMV, ce DRM vient s'ajouter à la protection « ouverte » Marlin déjà exploitée par Sony dans ses produits. L'entreprise a d'ailleurs commencé à intégrer PlayReady dans ses appareils puisque l'un de ses nouveaux lecteurs de Blu-ray, sorti le mois dernier, s'avère compatible.

« Nous espérons augmenter la commodité et le plaisir du client en ajoutant PlayReady » a déclaré Yoshiki Okada, responsable chez Sony, dans un communiqué de presse. Ce dernier ajoute également que « Sony envisage d'adopter d'autres technologies de protection de contenu ». Rappelons au passage que la firme japonaise fait partie des membres de l'alliance Ultraviolet, dont les partenaires se sont engagés à adopter le nouveau DRM universel dès mi-2011...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test Opera 11 : le navigateur préféré des power users
Haut de page