La semaine de Flock : un pingouin chez les Ricains

18 septembre 2010 à 00h04
0
Web et politique, en ce moment, ce n'est pas trop ça : entre Hadopi qui continue a à faire des siennes et les petits malins qui se servent des réseaux sociaux et du Web pour régler leurs comptes (Twitter ?) avec le gouvernement d'ici et d'ailleurs, il y a nécessairement matière à la satire. Ca tombe bien, puisque c'est l'exercice préféré de ce cher Flock qui, une fois encore, s'est attelé à extraire la substantifique moelle de l'actualité de la semaine car, on ne le dira jamais assez, mieux vaut en rire qu'en pleurer !

« FUCK YOU ROMANIAN PEOPLE ! I HATE YOU ALL AND I WANT DESTROY EU » voici l'élégant message qu'affichait jeudi le compte Twitter du ministère des Affaires étrangères, @francediplo. Sur fond de tension grandissante entre le gouvernement de Nicolas Sarkozy et l'Union européenne concernant le sort des Roms, un tel gazouillis ne pouvait pas passer inaperçu. Mais que l'on se rassure un minimum, tout de même - mais un minimum, alors - il s'agissait tout bonnement d'un piratage du compte géré par le ministère. Mieux vaut le préciser au cas où...

03562174-photo-twitter.jpg


Welcome to America, mister Torvalds !” Bon, d'accord, le fondateur de Linux vivait depuis des années aux Etats-Unis avant de demander officiellement la nationalité du pays. Reste que le Finlandais au pingouin a annoncé il y a quelques jours, nonchalamment sur la liste de diffusion du kernel Linux. Les pingouins, ça résiste au climat de la patrie de Ronald ?

03562172-photo-linus.jpg


Hadopi un jour, Hadopi toujours : la semaine dernière, de nouvelles informations concernant l'architecture juridique de la Haute Autorité ont été dévoilées. Au menu, l'explication selon laquelle le juge saisi d'une affaire suite au PV dressé par les ayans-droit pour se contenter dudit PV pour prononcer sa condamnation. Pas clair ? Disons que, pour faire simple, le juge ne sera pas forcé d'enquêter sur l'affaire avant de statuer, faisant ainsi confiance aux ayants-droit. Une perspective pessimiste probablement instaurée pour éviter l'engorgement massif des tribunaux avec des affaires liées à Hadopi, mais qui n'empêchera sans doute pas les juges de se transformer en travailleurs à la chaîne...

03562170-photo-hadopijuge.jpg


Envoyer un mail injurieux au président des Etats-Unis, une idée pas vraiment bonne qui a traversé l'esprit de Luke Angel, adolescent anglais quelque peu imbibé d'alcool et qui, a de fait, décidé de passer à l'action. Seulement, si la cuite s'en est sans doute allée avec une bonne gueule de bois, les mots d'oiseau ont, eux, fait leur chemin jusqu'au FBI. Les autorités américaines sont ensuite remontées jusqu'au petit Luke et, après l'avoir photographié sous tous les angles, lui ont annoncé qu'il était désormais banni des Etats-Unis. Et le pire dans l'histoire, c'est que l'ado ne semble pas s'en soucier : il passe pourtant à côté d'une immense source de dépaysement... Non ?

03562176-photo-usa.jpg


A la semaine prochaine !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top