Enceinte Centrale : Le comparatif des meilleurs modèles en 2020

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
03 juillet 2020 à 16h25
0
Le top du top
Le choix de la rédac
Le rapport qualité/ prix
Focal Aria CC900
+ Précision des timbres
+ Ouverture sonore
+ Haut-parleurs haut de gamme
Klipsch Reference R-34C
+ Facilement logeable
+ Haute sensibilité
+ Hyper dynamique
Eltax Monitor Centre
+ Excellentes prestations
+ 5 finitions différentes
+ Isolant
+ Rapport qualité/prix

Qui dit enceinte centrale dit home cinema. Cette enceinte spécifique au format allongé est tout simplement la plus importante d'une installation 5.1, 7.1 ou plus. C'est elle qui reçoit le plus d'information à retranscrire, dont les voix des actrices et acteurs bien entendu. Il ne faut donc pas lésiner sur la centrale. Idéalement, elle doit être identique aux enceintes gauche et droite en termes de haut-parleurs et de capacités techniques. Si vous avez le choix, elle peut même être plus performante, ce ne sera pas un problème, bien au contraire ! En restituant les voix et la part principale de l'action, l'enceinte centrale placée sous le téléviseur fait correspondre le son à l'image. Et cela pour tous les spectateurs, même ceux qui ne sont pas assis pile en face de l'écran. Si vous mettez en place un home cinema sans enceinte centrale et que vous êtes décentré, alors la restitution sera décentrée pour ne plus correspondre avec l'image. L'expérience cinéma est alors fortement compromise.

C'est la raison d'être de l'enceinte centrale justifiant son importance primordiale : le son doit coller à l'image, et c'est possible uniquement grâce à elle. Pour en revenir à la question du choix, il est logique de sélectionner une enceinte centrale chez le même fabricant et dans la même gamme que les autres enceintes de l'installation. Voici notre sélection parmi les meilleures enceintes centrales à moins de 500 euros.


1. Eltax Monitor Centre, le home cinema à prix tout doux

01-eltax-monitor-centre.jpg


Les plus
+ Excellentes prestations
+ 5 finitions différentes
+ Rapport qualité/prix
Les moins
- Event à l'arrière

Si vous cherchez des enceintes de qualité à prix plancher, n'allez pas plus loin : Eltax a tout ce qu'il faut pour vous. La Monitor Centre est un modèle particulièrement compétitif proposé à moins de cent euros.

5 coloris au choix

Le danois Eltax a toujours eu pour but de proposer de la Hifi et du home cinema accessibles, sans rogner sur les critères primordiaux. La Monitor Centre est disponible dans cinq coloris différents, rares sont les fabricants d'enceintes à aller aussi loin.

Difficile de ne pas trouver votre bonheur avec le blanc, le noir ou l'un des trois placages Noyer, Calvados ou Hêtre. Elles sont toutes au même prix. Un cache en tissu noir sur tous les modèles vient protéger les haut-parleurs.

Double woofer avec évent arrière

Comme bon nombre d'enceintes centrales, la Monitor Centre accueille deux woofers encadrant un tweeter. Ils mesurent 13 cm de diamètre, ce qui permet d'obtenir une enceinte compacte.

La charge des woofers profite d'un évent bass-reflex en face arrière. Il faudra donc décoller l'enceinte du mur pour éviter l'effet boomy. Toujours à l'arrière, un magnifique bornier pour la bi-amplification nous donne l'impression de faire face à une enceinte bien plus haut de gamme.

Un 5.1 peu encombrant

Cette enceinte mesure 46,5 cm de large pour 18 cm de haut, à peine plus qu'un gros amplificateur. Sa sensibilité classique de 89 dB est associée à une tenue en puissance confortable de 240 Watts en crête. Elle descend à 50 Hz, et pourtant la reproduction du grave est son atout.

Les basses peuvent même être proéminente avant calibration. Malgré ce petit embonpoint, la signature sonore est identique aux bibliothèques Monitor III équipées des mêmes haut-parleurs, mais avec un seul woofer. Cela permet de créer un petit système pour goûter, peut-être pour la première fois, aux joies du 5.1.

En conclusion

Avec une reproduction charpentée dans un petit volume, l'Eltax Monitor Centre est une véritable bonne affaire. Associée à deux paires de Monitor II pour les voies avant et surround, vous avez ici une configuration à moins de 400 euros. Dans une petite pièce, vous pourrez même vous passer d'un caisson de basse. Nous vous conseillons une association avec l'amplificateur Pioneer VSX-534 par exemple : un appareil dynamique à la calibration simple et efficace, disponible à un tarif aussi accessible que l'Eltax Monitor Centre.

2. Q Acoustics 3090Ci, une mini enceinte centrale super dynamique

02-q-acoustics-3090c.jpeg


Les plus
+ Restitution dynamique
+ Sérieux de la construction
+ Belles finitions
Les moins
- Limitée dans le grave
- Tenue en puissance moyenne

Q Acoustics fait évoluer ses enceintes dans la douceur. Pas de rupture de style qui reste toujours reconnaissable. La lettre « i » à la fin de sa référence indique que l'enceinte centrale 3090Ci a été améliorée. Cela se passe au niveau de sa construction encore plus rigide.

Rigidité absolue

Avec un « i » pour improved, Q Acoustics annonce la couleur. Les enceintes de la série Q étaient déjà performantes, quelles améliorations ont bien pu être apportées ? Des renforts internes ont été ajoutés afin de supprimer tout risque de vibration néfaste à la reproduction du son.

Le bornier est également tout nouveau avec deux fiches fixées directement à la caisse, et non plus via un réceptacle en plastique. La 3090Ci est disponible dans quatre coloris : en blanc mat, ou anthracite mat, ou encore avec un placage imitation noyer. La grille aimantée recouverte de tissu noir est fournie.

Events arrières à l'effet modulable

Deux woofers de 10 cm équipés d'une nouvelle membrane en papier imprégné et d'une suspension caoutchouc entourent un tweeter de 25 mm, lui aussi tout nouveau. Son objectif est de monter encore plus haut en fréquence que sur la version précédente.

Le grave associe les deux woofers à deux évents en face arrière. Cela peut être problématique pour le placement. Alors Q Acoustics a pensé à tous les cas de figure grâce à deux bouchons en mousse. Il suffit de les insérer si l'enceinte est placée contre un mur pour calmer les ardeurs des évents.

Une enceinte centrale rapide

La 3090Ci est une enceinte qui excelle dans le médium aigu et le haut grave. Elle est vraiment parfaite pour le home cinema avec une reproduction de tous les éléments sonores avec force et rapidité. Elle est toutefois limitée dans le grave, capable de descendre seulement à 75 Hz.

Il est difficile d'en demander plus à de petits haut-parleurs de 10 cm. L'ajout d'un caisson de basse sera primordial. Nous vous conseillons le QB12, toujours chez Q Acoustics, qui possède les mêmes qualités de respect des timbres et de rapidité.

En conclusion

L'enceinte centrale Q Acoustics 3090Ci a pour elle un côté compact, facile à placer, associé à une reproduction des différents registres étonnante au regard de son tarif très accessible. Le fabricant anglais a su tirer le meilleur de ses petits haut-parleurs sans chercher à s'occuper du grave que l'on confiera à un caisson. Liée aux enceintes bibliothèques QA3016, l'ensemble promet de belles et dynamiques séances home cinema. Une association avec un amplificateur du type Denon AVR-X1400H devrait faire des étincelles.

3. Jamo D500 LCR, la certification home cinema THX pour tous

03-Jamo-D500LCR.jpg


Les plus
+ Certification THX Select 2
+ Fonctionnement 3 voies
+ Rapport qualité/prix
Les moins
- Encombrement vertical
- Gros caisson obligatoire

Jamo fut l'un des tous premiers fabricants d'enceintes à se lancer dans les ensembles home cinema 5.1. La certification THX a toujours été présente en haut de la gamme Jamo. Elle est aujourd'hui appliquée à l'enceinte centrale D500LCR pouvant aussi être utilisée en enceinte principale.

Un label garantissant un son cinéma

La recherche esthétique n'a pas été un critère primordial lors de la conception de la D500LCR. Car ce n'est pas son argument principal : cette enceinte centrale vise avant tout l'efficacité grâce à sa certification THX Select 2.

Pour obtenir ce label, l'enceinte Jamo doit répondre à un cahier des charges strict. Elle doit couvrir toutes les capacités attendues pour restituer les bandes son cinéma sans distorsion, avec une linéarité et un niveau sonore suffisant. Le THX Select 2 vise les pièces petites et moyennes. Il y a un autre label THX pour les grandes pièces.

Trois voies, cinq haut-parleurs

Pour atteindre l'objectif, la D500LCR repose sur un double woofer de 14 cm, deux médiums de 7,6 cm et un tweeter de 25 mm. La disposition des haut-parleurs permet de créer un point focal idéal.

Le coffret possède une hauteur importante de 26 cm. Cela destine cette centrale à être installée sous un écran plat ou, encore mieux, derrière un écran de projection trans-sonore. Sa faible profondeur de 13 cm autorise une installation murale.

Une enceinte qui aime les Watts

Avec une sensibilité de 89 dB et une tenue en puissance de 200 Watts, la D500LCR délivre de forts niveaux sonores. Ses cinq haut-parleurs l'aident à reproduire l'ensemble des fréquences avec finesse et rapidité. Le son correspond à ce que l'on attend d'enceintes dites home cinema.

La bande passante est limitée à 80 Hz dans le bas, ce qui est imposé par la certification THX. Le caisson de basse est donc obligatoire. Vous pourrez par exemple opter pour le D600 si vous souhaitez rester chez Jamo : un monstre équipé d'un haut-parleur de 38 cm de diamètre. Mais rien n'empêche d'utiliser un caisson plus accessible et plus compact tel que le SVS SB1000.

En conclusion

La Jamo D500LCR représente le point de départ d'un système home cinema doté de grande qualité pour une pièce de 15 à 30 m2 environ. Vous pouvez utiliser la même enceinte en triplette pour adresser également les voies droite et gauche, ainsi que des D500SUR pour les canaux d'effets. Le système sera alors d'une cohérence totale, condition nécessaire à la reproduction des bandes son des films dans de bonnes conditions. Une association avec l'amplificateur Onkyo TX-NR696, lui aussi certifié THX Select 2, nous semble parfaitement adaptée.

4. Klipsch Reference R-34C, le son Klipsch dans une fine enceinte facile à installer

04-klipsch-reference-r-34c.jpg


Les plus
+ Facilement logeable
+ Haute sensibilité
+ Hyper dynamique
Les moins
- Limitée dans le bas grave
- Nécessite un ampli doux

Avec l'enceinte centrale R-34C, Klipsch répond aux attentes des consommateurs souhaitant obtenir un son de qualité avec un encombrement mesuré. Cette large enceinte reprend les caractéristiques de toutes les enceintes Klipsch de la gamme Reference tout en étant adaptée à un usage avec un écran plat. Pour cela, les woofers ont été multipliés.

Une enceinte filiforme

N'exagérons rien, mais la Reference R-34C présente une hauteur minimale en rapport avec son équipement en haut-parleurs. 133 mm, c'est bien plus qu'une barre de son, mais c'est très peu pour une enceinte centrale traditionnelle.

Son coffret est disponible uniquement en finition bois noir. C'est assez classique chez Klipsch et cela a le mérite de rester discret. La finition est identique aux enceintes colonnes et bibliothèques du reste de la gamme. La grille recouverte de tissu noir est ornée du logo de la marque en couleur bronze.

Quadruple woofer

Pour reproduire les fréquences graves, il faut de la surface de membrane. Lorsque l'on réduit la place disponible, les grands haut-parleurs deviennent impossibles à placer. Pour compenser,
Klipsch a doublé le nombre de woofers habituels d'une enceinte centrale. Nous avons donc affaire ici à quatre woofers de 9 cm.

Équipés d'une membrane IMG recouverte de cuivre, ils sont complétés par deux évents en face avant. L'aigu est confié à un tweeter en aluminium de 25 cm placé au fond d'un pavillon Tractrix de 90x90°. Ici en versions minimalistes, ces haut-parleurs sont bien identiques à ceux de la gamme Reference en général.

Haut rendement

Comme souvent chez Klipsch, cette enceinte présente une sensibilité élevée de 96 dB. La restitution est dynamique, sans limites, avec un aigu hyper détaillé. L'emploi de petits haut-parleurs ne se ressent pas négativement à l'écoute. Au contraire, on bénéficie d'un haut grave très rapide.

Les 9 cm ne pouvant pas faire de miracles, la restitution des basses est limitée avec une bande passante s'arrêtant à 82 Hz. Heureusement, le catalogue Klipsch intègre bon nombre de caissons avec des haut-parleurs de différents diamètres pour un encombrement plus ou moins important.

En conclusion

Klipsch propose différents modèles d'enceintes centrales, des classiques et cette R-34C. Avec son format allongé, la Reference R-34C pourra se positionner sur le meuble TV, au pied de cette dernière. Cela facilite d'autant son installation devenant peu contraignante. Elle s'accordera avec les enceintes bibliothèques et colonnes Klipsch Reference, même plus grosses. L'emploi d'un tweeter semblable et une sensibilité importante assurent la cohérence sonore. Il faudra veiller à rediriger les fréquences graves du canal central vers les enceintes principales ou un caisson. Chez Marantz par exemple, l'amplificateur SR-5014 saura faire chanter cette enceinte centrale.

5. Elipson Prestige Facet 14C, la qualité hifi au service du home cinema

05-elipson-prestige-facet-14c.jpg


Les plus
+ Finesse de la restitution
+ Socle intégré
+ Capacités dans le grave
Les moins
- Encombrement

Voilà une enceinte centrale qui joue dans la cour des grands. L'Elipson Prestige Facet 14C est un modèle imposant annonçant de belles performances. Quand on sait que l'enceinte primordiale d'un système home cinema est la centrale, la 14C a vraiment tout pour elle. Elle reprend bien sûr les haut-parleurs spécifiques de la gamme Facet.

60 cm de large, 15 kg

Ces chiffres parlent d'eux-mêmes : la Prestige Facet 14C est une grosse enceinte centrale. Ce qui n'est pas plus mal si vous avez à votre disposition l'espace nécessaire pour la laisser s'exprimer. Elipson la propose dans trois coloris : blanc, noir et noyer. Dans ce dernier cas, la façade est laquée noire.

Une grille en tissu aimantée vient protéger les haut-parleurs. L'enceinte repose sur un socle fait d'une planche de bois. Ce socle est intégré pour faire un tout avec l'enceinte. Elle est donc prête à être posée sur un support stable tel qu'un meuble bas. Avec plus de 20 cm de hauteur, l'écran plat devra sûrement être fixé au mur pour que l'enceinte n'empiète pas sur l'image.

Double woofer de 16,5 cm

Avec ses deux grands woofers, la 14C est aussi bien équipée qu'une enceinte colonne ! Ces haut-parleurs de 16,5 cm présentent les caractéristiques spécifiques de la gamme Facet : une couronne en caoutchouc autour de la membrane et une ogive centrale, les deux ayant pour but de réduire les turbulences et la distorsion.

Deux évents laminaires contribuent à l'excellente restitution du grave. Ils sont installés en façade, aux extrémités. Le tweeter central à dôme souple de 25 mm est entouré lui aussi d'une couronne jouant sur la dispersion.

Une enceinte centrale de poids

La Prestige Facet 14C couvre le grave de façon performante. Avec une bande passante démarrant à 43 Hz, vous ne ressentirez jamais de manque dans la restitution des voix graves, des percussions d'armes à feu et autres explosions. Inutiles de la couper trop haute en fréquence, laissez-la s'exprimer dans ce registre où elle excelle. Le son sera alors encore plus cohérent avec l'image.

Le registre aigu n'est pas en reste avec la fidélité que nous connaissons déjà des enceintes de la gamme Facet. Cette centrale sera idéalement associée aux colonnes Prestige Facet 14F, voire aux bibliothèques Facet 8B si vous préférez.

En conclusion

Elipson frappe fort avec sa gamme Facet. La 14C est une enceinte centrale aux performances de premier ordre qui vous fera littéralement vivre les films. Elle sera le pivot d'un système composé d'enceintes de qualité à l'aise sur tous les registres, dans des pièces de 20 m2 minimum. Avec 93 dB de sensibilité et 150 Watts de puissance admissible, elle vous ouvre sans aucun problème les portes des amplificateurs home cinema de milieu de gamme tels que le Yamaha RX-A1080.

6. Focal Aria CC900, prête pour le home cinema à grand spectacle

06-focal-aria-cc-900.jpg


Les plus
+ Précision des timbres
+ Ouverture sonore
+ Haut-parleurs haut de gamme
Les moins
- Events en face arrière
- Nécessite de la place

La gamme Focal Aria est classée dans la catégorie haute-fidélité. Composée de trois colonnes et d'une bibliothèque, elle est complétée par des surround et l'enceinte centrale CC900. Il est ainsi possible de composer un système multicanal d'un excellent niveau à l'aise sur les films comme avec la musique.

Parois non parallèles

Focal a soigné la finition de cette Aria CC900. Son corps est recouvert d'une finition en cuir noir. Les faces latérales non parallèles existent dans trois coloris : noyer foncé, noyer clair et noir laqué. Dans ce dernier cas, il faudra consentir à un petit supplément tarifaire.

La face avant est protégée par une grille magnétique aux formes arrondies suivant celles des faces latérales. Cela a pour effet d'amoindrir le volume de cette centrale généreuse de 50 cm de large. C'est surtout sa profondeur importante de 25 cm, ajoutée à la présence des évents en face arrière, qui nécessitera de prévoir un espace suffisant.

Membranes Flax en lin

Focal a développé les enceintes Aria autour des haut-parleurs à membrane Flax fabriqués en France. Elle fait appel à des fibres de lin prises en sandwich entre deux feuilles de fibres de verre. Légèreté et rigidité sont ses deux avantages induits. Elle équipe les deux woofers de 16,5 cm de la CC900.

Le tweeter TNF est également spécifique à la gamme Aria. C'est un dôme de 25 mm inversé constitué d'un alliage d'aluminium et de magnésium retenu par une suspension Poron. Il promet rapidité et couverture d'une large bande passante. Il est identique sur toutes les enceintes de la gamme Aria.

À l'aise dans les grandes pièces

La CC900 met l'accent sur la restitution des voix, ça tombe bien, c'est la tâche principale d'une enceinte centrale. Les voix sont pleines et entières, précises sans être fatigantes, avec beaucoup d'ouverture. On retrouve bien la signature caractéristique Focal. Les niveaux sonores peuvent être importants avec une sensibilité de 91 dB et 200 Watts de tenue en puissance.

La bande passante dans les basses fréquences s'arrête à 57 Hz. C'est déjà pas mal pour couvrir l'essentiel des informations de la voie centrale. Mais le type de système auquel s'adresse cette enceinte bénéficiera forcément de l'ajout d'un subwoofer. Nous conseillons naturellement le Focal 1000F aux excellentes performances, aussi puissant qu'articulé.

En conclusion

La Focal Aria CC900 complète efficacement les enceintes principales de cette série, la bibliothèque 906 ou la colonne 926 par exemple. L'usage du même type de membrane, du même twitter et des sensibilités équivalentes permettent de créer des compositions 5.1 cohérentes. La CC900 devra respirer et ne pas être enfermée, mais posée sur un meuble, à bonne hauteur. Destinée à des pièces de plus de 20 m2, elle ne craint pas la puissance, bien au contraire. Vous pourrez donc viser des amplificateurs home cinema intégrés tels que les Pioneer VSX-LX504 ou Onkyo TX-RZ740.

Comment choisir la meilleure enceinte centrale ?

  • Comment bien positionner son enceinte centrale ?

    L'enceinte centrale d'un système home cinema s'installe, comme son nom l'indique, en plein milieu. Son but est de centrer les sons avec l'image, son alignement doit donc être parfait avec l'écran. Les enceintes gauche et droite sont installées de chaque côté de l'écran, chacune à égale distance de l'enceinte centrale. L'idée est d'obtenir une scène sonore avec des positionnements et des déplacements homogènes entre les trois enceintes frontales.

    Logiquement, l'enceinte centrale se positionne sous un écran plat. Pourquoi pas au-dessus ? C'est possible, mais c'est beaucoup moins pratique. Idéalement, le tweeter de l'enceinte centrale devrait se trouver à la même hauteur que celui des enceintes gauche et droite. Avec des enceintes bibliothèques, c'est assez facile. Avec des enceintes colonnes, l'enceinte centrale va vite se retrouver au milieu de l'écran ! Positionnée sous l'écran, il peut être nécessaire d'orienter l'enceinte centrale légèrement vers le haut, en visant vos oreilles en position assise, afin de compenser tout décalage. Et si jamais vous avez dû installer l'enceinte centrale au-dessus de l'écran, orientez-la logiquement vers le bas.

    Si vous utilisez un vidéoprojecteur, optez pour l'écran trans-sonore. Vous pouvez ainsi installer l'enceinte centrale derrière l'écran exactement au centre de l'image, comme au cinéma. Difficile de faire mieux.

    Quel que soit le modèle d'enceinte centrale que vous avez retenu, ses dimensions ainsi que celles des enceintes gauche et droite, elle doit être positionnée au plus proche de l'écran en évitant tout décentrage. Lorsque vous écoutez les dialogues, le son doit sembler venir de l'écran et non de l'enceinte elle-même. Même si l'alignement n'est pas parfait, notre cerveau compense. Mais si le positionnement est vraiment trop imparfait, il y a un moment où ça ne fonctionnera plus. Au final, si vous ne pouvez pas installer correctement l'enceinte centrale, il est préférable de s'en passer. Pour compenser, rapprochez les enceintes gauche et droite au plus près de l'écran.

  • Comment filtrer l'enceinte centrale ?

    Dans un système home cinema, les enceintes sont filtrées. C'est-à-dire qu'elles ne reçoivent pas toutes les fréquences. Un filtre les sépare en délestant les enceintes des fréquences les plus graves pour les orienter vers le caisson de basse. Dans le domaine du grave, les enceintes sont rarement aussi performantes qu'un caisson dédié. De par son volume et la taille du haut-parleur qu'il intègre, le caisson est vraiment à l'aise pour s'occuper des explosions et autres vrombissements.

    Habituellement, le filtrage entre les enceintes et le caisson est fixé à 80 Hz. Pourquoi 80 Hz ? Car ce choix correspond à la norme THX très en vogue au début du home cinema dans les années 90. C'est un bon choix, car cela correspond en moyenne aux capacités des enceintes du marché. Mais certaines petites enceintes centrales ne sont pas capables de descendre aussi bas que 80 Hz. Il faut donc les filtrer plus haut, à 100 ou 120 Hz par exemple. Ce réglage s'effectue depuis les menus de l'amplificateur audio/vidéo.

    à l'inverse, il existe des enceintes centrales costaudes capable de restituer avec brio les basses fréquences. Il ne faut donc pas hésiter à les filtrer plus bas : 40 ou 60 Hz par exemple. Car contrairement aux idées reçues, il n'y a pas que les voix sur l'enceinte centrale. Les basses correspondantes à l'action sont aussi présentes sur le canal central. De plus, descendre plus bas en fréquence pour une enceinte centrale participe à l'intelligibilité des dialogues en les reproduisant de la façon la plus pleine possible, harmoniques comprises des voix les plus graves.

  • Combien de haut-parleurs doit avoir une enceinte centrale ?

    La centrale est une enceinte comme une autre. Elle fonctionnera au minimum en deux voies, avec un tweeter et un woofer. Le plus souvent, pour respecter une certaine homogénéité, le tweeter est entouré de deux woofers identiques, le tout à l'horizontale. Cette disposition particulière a donné le format allongé de l'enceinte centrale. D'autres fabricants comme Kef utilisent un haut-parleur coaxial pour la partie médium-aigu.

    Il n'y a pas de règle quant au nombre de haut-parleurs nécessaires pour faire une bonne voie centrale. Si elle peut renfermer les mêmes haut-parleurs que les enceintes gauche et droite, c'est l'idéal. La continuité entre les trois voies frontales sera parfaite. Cependant, si les enceintes principales sont équipées d'un woofer de 20 cm, l'enceinte centrale va vite devenir imposante. Certains constructeurs choisissent alors de multiplier de plus petits woofers au lieu d'utiliser un 20 cm, tout en conservant un encombrement acceptable de l'enceinte centrale en hauteur.

    Les enceintes centrales les plus haut de gamme fonctionnent en trois voies : un tweeter, un médium et un ou deux woofers. La configuration trois voies n'est pas forcément supérieure à la configuration deux voies. Là encore, il faut conserver la cohérence avec les enceintes gauche et droite : les trois enceintes devront fonctionner avec le même nombre de voies.

    On comprend bien que l'objectif numéro un de la composition d'un système d'enceintes home cinema, c'est la cohérence. La scène sonore d'un film se déploie sur les trois enceintes frontales : de la gauche à la droite en passant par la centrale. Cet ensemble forme un tout dans lequel il y a des déplacements de personnages, d'objets, d'effets sonores, etc. Dans le meilleur des cas, si ces trois enceintes sont identiques, la cohérence est alors totale. Mais il n'est jamais très facile d'installer trois colonnes. Ou bien trois enceintes centrales ! Et pourtant, ce cas atypique est finalement le plus intéressant. Il existe chez Jamo (D500LCR) ou Elipson (Facet 14LCR), l'offre restant plutôt limitée, car ces enceintes sont vraiment dédiées au home cinema et moins adaptées à la musique. Focal propose une solution film et musique dans le très haut de gamme avec la Viva Center Utopia. Une enceinte ultime utilisable à l'horizontale comme à la verticale pour les trois voies frontales, mais malheureusement peu accessible financièrement.



Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits et nous les testons tous.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

scroll top