🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Corsair HS65 Surround : un casque gamer filaire polyvalent et confortable ?

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
30 mai 2022 à 18h36
0
Corsair HS65 Surround © Nerces
© Nerces

Petit dernier du catalogue de casques gaming de Corsair, le HS65 Surround vient bousculer un peu les gammes du fabricant en ne faisant pas directement suite au HS60 Pro Surround. Pour l’Américain, il s’agit plutôt de revoir sa copie et, on l’espère, de revenir sur certaines des remarques formulées par les utilisateurs.

Corsair HS65 Surround
  • Stable et confortable
  • Polyvalence de connexion
  • Microphone très correct
  • Rendu audio convaincant
  • Logiciel iCUE complet
  • Son surround réservé à l'USB
  • Câble / micro non détachables
  • Profils SoundID perfectibles
  • Oreillettes (un peu) petites

S’il n’était pas le meilleur de sa catégorie, le HS60 Pro Surround était un produit intéressant qui se distinguait notamment par l’élégance de son design, un rendu audio plutôt équilibré et un bon positionnement tarifaire pour un casque audio de grande marque. D’emblée, on est d’ailleurs surpris de voir que le HS65 Surround est facturé 20 euros plus cher que son prédécesseur. C’est qu’il va falloir la justifier cette poussée inflationniste !

Corsair HS65 Surround © Corsair
© Corsair

Fiche technique Corsair HS65 Surround

Résumé

Type de casque
Fermé
Forme
Circum-aural
Type de micro
Omnidirectionnel
Son surround virtuel
Oui
Compatibilité surround
Surround 7.1

Conception

Type de casque
Fermé
Taille des transducteurs
50mm
Forme
Circum-aural
Pliable
Non
Contrôle du volume
Sur le casque
Micro
Oui
Type de micro
Omnidirectionnel
Ergonomie du micro
Sur pivot
Sensibilité du micro
-41 dB
Réponse en fréquence du micro
100Hz - 10kHz
Poids
282g

Connectivité

Compatibilité
PS5, PS4, Xbox One, Xbox Series X, Android, iOS, Windows, Linux, MacOS, Nintendo Switch, Google Stadia
Liaison filaire
Jack 3.5mm, USB

Spécifications audio

Bande passante (Fréquence Mini)
20
Bande passante (Fréquence max)
20000
Réduction de bruit active
Non
Son surround virtuel
Oui
Compatibilité surround
Surround 7.1
Logiciel compagnon
Corsair iCUE

Pas la moindre LED ?

Alors que le conditionnement de l'appareil est on ne peut plus simple – pour ne pas dire simpliste – un seul coup d’œil sur le HS65 Surround suffit pour tomber sous le charme. Bien sûr, la question du design est surtout une affaire de goût, mais Corsair a su trouver les arguments pour nous convaincre avec un produit qui mêle habilement une structure en aluminium et des éléments de plastique. L’ensemble est du meilleur goût, très élégant, sans jamais faire dans l’esbroufe.

Corsair HS65 Surround © Nerces
L'inévitable présence de la marque sur l'arceau central © Nerces

Signe des temps et alors que les LED sont partout dans les PC modernes, le HS65 Surround n’intègre pas une seule diode. Pour vous dire, il n’y en a même pas au niveau des logos de la marque présents sur chacune des oreillettes. Le casque a été dessiné avec sobriété et Corsair propose tout juste de choisir entre deux coloris : noir mat ou blanc. Dans les deux cas, des inserts gris sont présents à divers emplacements, gris clair sur la version blanche et gris foncé sur le modèle noir.

Corsair HS65 Surround © Nerces
Corsair HS65 Surround © Nerces

Les charnières des oreillettes permettent de les places confortablement © Nerces

Câble inclus – on ne peut de toute façon pas le détacher – le HS65 Surround accuse 282 grammes sur la balance. Malgré l’utilisation de pièces en métal, le casque filaire reste donc plutôt léger et agréable à porter même lors de longues sessions. Corsair se repose ici sur des mousses à mémoire de forme relativement denses pour l’arceau central comme pour les oreillettes et à aucun moment, nous n’avons à nous en plaindre. Nous avons déjà évoqué le confort d’utilisation, il nous faut aussi préciser que l’ensemble tient bien en place.

Les deux oreillettes disposent de charnières rotatives pour ranger le casque plus facilement, mais aussi pour ajuster au mieux sa position sur notre tête. En hauteur, les réglages sont crantés sur 17 positions. Il n’y a clairement pas grand-chose à reprocher à Corsair sur de plan là. On regrette toutefois que le câble et la perche microphone ne soient pas détachables. Cette perche est en effet « moulée » sur l’oreillette de gauche, elle est flexible pour se positionner au mieux en face de la bouche, mais ne peut que se rabattre en hauteur quand on ne s’en sert pas.

Corsair HS65 Surround © Nerces
Corsair « signe » le plus souvent ses produits © Nerces

Son agréable, peu naturel, mais simple à ajuster

Point positif, Corsair coupe automatiquement le microphone lorsque la perche est rabattue. En revanche, on regrette qu’aucun bouton sourdine ne soit présent. Les contrôles sont d’ailleurs particulièrement limités : ils se résument à un unique potentiomètre de volume sur l’oreille de gauche pour faire varier le son en sortie. Même le dongle USB du casque ne dispose d’aucun bouton, d’aucun réglage. Il ne sert d’ailleurs qu’à faire le lien entre la connectique jack 3,5 mm du casque et le port USB du PC afin de profiter du son surround.

Corsair HS65 Surround © Nerces
Le petit dongle USB pour connecter le casque : le jack 3,5 mm reste possible © Nerces

Exclusivement filaire, le HS65 Surround fonctionne sur de très nombreux appareils depuis le PC jusqu’aux smartphones / tablettes en passant par les consoles de jeu vidéo. Bien sûr, il faut pour cela que la connectique jack 3,5 mm soit acceptée. Sur PC, on peut donc utiliser le petit dongle USB qui court-circuite toute carte son de la machine pour directement prendre en charge le HS65 Surround. Nous l’avons dit, seul ce dongle permet d’activer le surround 7.1 et, donc, dès lors qu’il est branché en jack 3,5 mm, le casque Corsair se limite à la stéréo.

Corsair HS65 Surround © Nerces
Corsair HS65 Surround © Nerces

Les oreillettes sont confortables à porter, mais leur diamètre est un peu réduit © Nerces

Alors que nous ne sommes habituellement pas fans de ces options surround, le résultat est ici plutôt intéressant, dans une optique jeu vidéo bien sûr. Au travers du logiciel Corsair iCUE, on dispose ainsi de plusieurs profils. Dans le cas de tests sur Battlefield V, nous avons sélectionné le réglage « FPS Competition » pour des effets de position convaincants. Sur un jeu plus posé comme Flight Simulator, le profil « Pure Direct » convenait davantage avec des sons d’ambiance parfaitement reproduits. Enfin, l’option « Clear Chat » est évidemment à privilégier lors de parties en équipe.

Corsair HS65 Surround © Nerces
Le microphone permet une captation de bon niveau © Nerces

Corsair propose deux autres réglages avec « Movie Theater » et « Bass Boost ». Comme souvent, nous ne sommes pas convaincus par ce dernier qui accentue un peu exagérément les sons les plus graves ; mais il y aura sans doute des adeptes. « Movie Theater » est plus convaincant avec une bonne reproduction des différentes voies, des dialogues jamais écrasés par le reste de la bande-son. S’il fallait mettre un bémol sur la qualité de restitution du HS65 Surround, ce serait sûrement dans une optique plus musicale, un contexte qui n’est pas l’objectif premier du casque.

Corsair HS65 Surround © Nerces
Corsair iCUE est assez lourd à télécharger (1 Go), mais globalement agréable à utiliser © Nerces

Pour autant, le produit Corsair s’en sort plus qu’honorablement et même si, de base, le son peut ne pas sembler très naturel, il est assez simple d’ajuster l’égalisation pour quelque chose plus à notre convenance. On parvient très aisément à obtenir des basses percutantes, des médiums très clairs et des aigus qui sonnent justes. L’égalisateur 10 bandes intégré au logiciel iCUE fait déjà le job, mais avec le HS65 Surround, Corsair ajoute aussi une nouvelle option à son application compagnon, le SoundID.

L’idée est ici de créer un profil qui doit correspondre à nos préférences audio : en partant d’une musique « témoin », il nous est demandé de choisir entre deux sonorisations, et ce, à six ou sept reprises. Le logiciel se charge ensuite d’ajuster l’égalisation en se basant sur les préférences enregistrées. Problème, une fois activé, SoundID désactive l’égalisateur manuel et il n’est alors plus possible d’ajuster les choses en fonction de l’application utilisée ou du style de musique.

Corsair HS65 Surround © Nerces
Corsair HS65 Surround © Nerces

SoundID permet une personnalisation peu malléable, mais rapide de l'égalisation © Nerces

En définitive, ce SoundID a un petit côté gadget, mais il dépannera sans doute certains utilisateurs. Il s’intègre donc parfaitement à Corsair iCUE, lequel représente tout de même un téléchargement de près de 1 Go. En plus de SoundID et de l’égalisateur 10 bandes, iCUE intègre quelques options liées au microphone afin, par exemple, de limiter le bruit de fond. Un point qui nous permet de terminer ce test en évoquant la clarté de notre voix captée par le micro. Rien à dire ici : le HS65 Surround un bon compagnon de jeu.

Corsair HS65 Surround © Corsair
Une version blanche est également commercialisée © Corsair

Corsair HS65 Surround : l'avis de Clubic

7

Proposé en remplacement du HS60 Pro Surround, le HS65 Surround est un bon casque gamer. Le design change nettement des précédents modèles et le niveau de finition progresse encore alors que l’on gagne quelques fonctionnalités pratiques, comme les charnières rotatives. Associé à des mousses épaisses et une structure robuste, cela assure un grand confort, à condition que les oreillettes ne soient pas trop petites pour vos pavillons.

Côté restitution audio, malgré un certain manque de naturel par défaut, le HS65 Surround se montre convaincant une fois réglé, que ce soit en passant par l’égalisation 10 bandes ou par l’interface SoundID pour quelque chose de plus « automatique ». L’un dans l’autre, le nouveau casque gamer de Corsair fait plus qu’assurer l’essentiel. Il souffre malgré tout d’un défaut assez rédhibitoire : il coûte 20 euros de plus que son prédécesseur, le HS60 Pro Surround, pour des gains finalement pas décisifs.

Les plus

  • Stable et confortable
  • Polyvalence de connexion
  • Microphone très correct
  • Rendu audio convaincant
  • Logiciel iCUE complet

Les moins

  • Son surround réservé à l'USB
  • Câble / micro non détachables
  • Profils SoundID perfectibles
  • Oreillettes (un peu) petites
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Sony à l’assaut du gaming PC avec Inzone, sa nouvelle marque de périphériques
OnePlus va sortir de nouvelles montres connectées et des écouteurs
Xiaomi TV A2 : une gamme de téléviseurs sous Android TV au très bon rapport qualité-prix
Samsung Galaxy Buds Pro 2 : on en apprend un peu plus grâce à leur passage devant la FCC
Huawei FreeBuds Pro 2 : les prochains écouteurs de Huawei réglés par Devialet ?
Vers des téléviseurs OLED moins chers ? Un nouveau concurrent dans la production de dalles TV OLED
Philips dévoile Screeneo U4, un projecteur ultra-courte focale et ultra-compact
Sennheiser MOMENTUM 4 : un design très inspiré par le Sony WH-1000XM5
L'app Xbox arrive sur les TV Samsung, découvrez la liste des modèles compatibles
Samsung Galaxy Buds Pro 2 : ils entrent en production et on découvre les coloris définitifs
Haut de page