Test Corsair HS60 Pro Surround : à mi-chemin entre l'entrée et le milieu de gamme

Nerces Contributeur
07 novembre 2019 à 18h00
0
La note de la rédac
Conscient que tout le monde n'a pas forcément entre 100 et 200 euros à mettre dans un casque-micro gaming, Corsair ajoute un nouveau modèle d'entrée de gamme à son catalogue. Enfin entrée de gamme à la sauce Corsair, c'est-à-dire à 70 euros tout de même.

Large succès, le HS60 est sorti il y a environ un an et demi. Dix-huit mois qui ont permis aux ingénieurs Corsair de réfléchir à la manière d'améliorer une recette qui a plutôt bien pris auprès des joueurs. En utilisant le terme « Pro », le fabricant américain suppose une montée en gamme qui se traduit effectivement par l'utilisation de mousses à mémoire de forme dans les oreillettes pour plus de confort. Cela se traduit également par l'utilisation de transducteurs de meilleure qualité et d'un microphone capable d'une meilleure captation. Enfin, l'appellation « Surround » revient logiquement sur la question de la spatialisation. Autant d'éléments qu'il nous tarde de mettre à l'épreuve.

Corsair HS60 Pro Surround_01.jpg
Un design commun à l'ensemble de la gamme HS © Nerces pour Clubic

Fiche technique du Corsair HS60 Pro Surround

Un bon vieux casque filaire qui vient se brancher sur cet antique port jack 3,5 mm ? Avec les sorties les plus récentes, on en aurait presque oublié que ce type de connectique est parfaitement fonctionnel et profite en plus de l'avantage non négligeable de l'universalité. Ainsi, le Corsair HS60 Pro Surround, en plus d'être un casque-micro à destination des joueurs PC, peut très bien fonctionner sur les consoles de salon comme la PlayStation 4, la Switch ou la Xbox One, mais aussi se raccorder très confortablement aux smartphones et autres tablettes... à condition, bien sûr, que ces derniers ne fassent pas abstraction de ce bon vieux jack.

Le Corsair HS60 Pro Surround, c'est :

  • Transducteur : dynamique, 50 mm avec aimants en néodyme
  • Impédance : 32 ohms
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 20 kHz
  • Microphone : oui, unidirectionnel, flexible et détachable
  • Réponse en fréquence du micro : 100 Hz - 10 KHz
  • Connexion : filaire, câble jack 3,5 mm (1,8 m)
  • Spatialisation : oui, Virtual 7.1 surround
  • Logiciel : oui, iCUE
  • Poids : 321 grammes
  • Prix et disponibilité : disponible, à 69,99 €

Pour notre test, Corsair nous a fait parvenir un exemplaire « jaune » de son HS60 Pro Surround. Il est toutefois intéressant de noter que le fabricant commercialise en réalité deux variantes : la version jaune donc et une seconde baptisée « carbone ». La seule différence entre les deux se situe au niveau des coutures. Les caractéristiques techniques, les performances acoustiques et la tarification sont rigoureusement identiques.

Corsair HS60 Pro Surround_02.jpg
L'arceau central, métallique, assure un bon maintien sans trop peser sur le crâne © Nerces pour Clubic

Acheter le Corsair HS60 PRO Surround

Design et confort

Les habitués de la gamme HS ne seront pas dépaysés le moins du monde par ce nouveau venu de chez Corsair. Le HS60 Pro Surround arbore effectivement une silhouette très similaire à celle de ses prédécesseurs. Ce ne sera évidemment pas une surprise, mais il ressemble comme deux gouttes d'eau au HS60 que l'on peut encore trouver chez certains revendeurs. Il arbore donc un design somme toute classique dont la caractéristique essentielle est la sobriété. Légèrement ovales, les deux oreillettes sont toutes en rondeurs et maintenues l'une à l'autre par un arceau métallique - gage d'une certaine solidité - recouvert d'une épaisse mousse recouverte de similicuir. L'ensemble est presque intégralement noir, si ce n'est les coutures, grises ou jaunes en fonction de votre version.

Corsair HS60 Pro Surround_03.jpg
La solidité du HS60 Pro Surround ne semble pas poser de problème © Nerces pour Clubic

Côté confort, c'est globalement très satisfaisant, même si nous avons connu plus molletonné. L'arceau central repose directement sur le dessus du crâne, mais sans jamais frotter, et huit crans permettent de définir la distance des oreillettes. Ces dernières sont recouvertes elles aussi d'un similicuir et elles englobent la totalité des pavillons. Logique, le casque est dit circumaural. Tout à fait dans la moyenne, le poids de 321 grammes ne pèse jamais vraiment beaucoup sur la tête, mais le revêtement entraîne une légère chauffe, évidemment plus prononcée lors de longues sessions de jeu. Plus gênant, mais cela dépendra bien sûr de votre morphologie, le HS60 Pro Surround avait tendance à serrer un peu la partie inférieure de notre visage.

Sur un plan plus esthétique, il n'y a pas grand-chose à reprocher à Corsair. Comme de plus en plus de constructeurs, l'Américain fait l'impasse sur les LED à la mode « sapin de Noël » : ainsi, même le logo de la marque, présent à l'extérieur de chaque oreillette, reste uniformément argent. Notons enfin que les oreillettes servent également de centrale de contrôle : le câble audio qui se connectera à l'ordinateur ou à la console part de l'oreillette gauche et c'est également celle-ci qui accueille le microphone. Le bouton de mise sous tension et la molette de réglage du volume se trouvent toujours sur cette oreillette, à l'arrière.

Corsair HS60 Pro Surround_04.jpg
Confortable, le revêtement peut venir chauffer nos oreilles © Nerces pour Clubic

Compte tenu du prix de vente du HS60 Pro Surround, nous ne nous attendions pas à retrouver un bundle particulièrement fourni. Corsair se contente du casque, de son microphone amovible sur tige, d'une petite bonnette pour réduire les bruits parasites et d'un petit adaptateur USB. Placé entre le PC et le connecteur jack 3,5 mm du câble du casque, ce minuscule boîtier permet d'utiliser le mode 7.1 Virtual Surround qui, vous l'aurez compris, ne fonctionne donc que sur PC.

Quelle qualité de restitution audio ?

Après avoir testé le Virtuoso RGB Wireless SE qui représente le haut de gamme de Corsair, il n'est pas toujours simple de redescendre ainsi vers un produit comme le HS60 Pro Surround. Les deux modèles ne boxent évidemment pas dans la même catégorie. Autrement plus accessible, notre produit du jour s'en sort très honorablement dès lors qu'il n'est pas question de satisfaire les exigences élevées d'un mélomane. Commençons justement par l'écoute musicale et notez que sur ces différents essais, nous avons pris soin de désactiver le mode 7.1 Virtual Surround sur lequel nous reviendrons un peu plus tard dans le test.

Corsair HS60 Pro Surround_06.jpg
Les contrôles principaux de trouvent au dos de l'oreillette gauche © Nerces pour Clubic

De base, le HS60 Pro Surround est un produit équilibré. Corsair ne semble pas vouloir « épater » la galerie en boostant artificiellement les basses comme ce fut parfois la tendance chez certains constructeurs. Nous lui en sommes reconnaissants. En jouant avec l'égaliseur, il est possible de pousser un peu les basses, mais un défaut saute alors aux yeux... ou plutôt aux oreilles. Les graves manquent effectivement de « maîtrise ». Une certaine distorsion se fait sentir et l'ensemble manque de subtilité : les amateurs de « gros son » n'en auront cure, mais pour les autres, on peine à distinguer les différentes basses. Dommage.

Bien sûr, l'usage de l'égaliseur permet d'améliorer un peu les choses et pour les plus pressés, le préréglage Pure Direct nous semble être un compromis intéressant. Une écoute davantage tournée vers le jeu vidéo rend le défaut de basses moins gênant et puisqu'il s'agit du cœur de cible de ce HS60 Pro Surround, c'est heureux. Nous profitons ici d'une bonne présence dans les médiums ou les aigus et ces derniers ont moins tendance à saturer que sur d'autres modèles à ce niveau de prix. On peut alors profiter d'ambiances mieux préservées que sur des casques concurrents. Notons également que l'isolation phonique est à l'image de ce que produit habituellement Corsair : on est éloigné du monde extérieur sans toutefois en être coupé totalement. Un bon mix.

De la qualité du microphone

Fixé au bout d'un tige relativement courte eu égard aux standards Corsair en la matière (environ 12 centimètres), le microphone du HS60 Pro Surround est assez proche de ce que proposait déjà le HS60 dans sa version stéréo. Il s'agit d'un modèle unidirectionnel qui profite d'une captation très honorable et parvient à limiter la prise de sons parasites, en particulier lorsque la bonnette est en place. La voix enregistrée reste claire, même si on manque un peu de détails. Attention en revanche à limiter l'amplification du volume : un effet de distorsion est rapidement perceptible et nuit grandement au confort d'écoute des interlocuteurs. S'il n'est pas question de s'en servir pour de l'enregistrement haut de gamme, le microphone fait le job lors des sessions de jeu. On ne lui en demande pas plus.

Corsair HS60 Pro Surround_05.jpg
Basique, le microphone assure l'essentiel pour jouer dans de bonnes conditions © Nerces pour Clubic

Son 7.1 et logiciel Corsair iCUE

Nous l'avons dit, le 7.1 du HS60 Pro Surround ne fonctionne qu'avec un PC, et encore, un PC sous Windows. Utilisateurs de consoles ou de Linux, vous devrez vous contenter de la stéréophonie, mais ne soyez pas trop tristes dans la mesure où, une fois encore, le 7.1 virtuel n'est pas totalement convaincant. Nous passerons sur son utilisation en écoute musicale : il n'est pas fait pour cela et le rendu est inintéressant, voire ridicule. Dans les films, c'est déjà plus réussi avec quelques jolis effets, en particulier dans les grosses productions particulièrement explosives. Dans le jeu vidéo, la cible privilégiée de Corsair, le bilan est contrasté : dans les jeux d'ambiance, le rendu est plus que correct et on a le temps d'apprécier le positionnement dans l'espace. En revanche, sur des FPS plus rapides, les distinctions plus subtiles sont nettement moins perceptibles. Essai à moitié transformé donc.

Corsair HS60 Pro Surround_07.jpg
Corsair exploite le même logiciel - iCUE - sur tous ses périphériques © Nerces pour Clubic

De base, l'utilisation d'une « bête » connexion jack 3,5 mm est une excellente chose. Elle a d'abord le mérite d'élargir la compatibilité du casque, mais elle permet également de se passer de logiciel pour en assurer le bon fonctionnement. Hélas, utiliser un tel mode c'est aussi se priver de quelques réglages intéressants. Le logiciel Corsair iCUE permet d'activer / désactiver les commandes vocales faisant état du bon fonctionnement de l'appareil. Plus intéressant, il s'agit aussi du meilleur moyen d'activer l'égaliseur intégré ou de jouer avec la spatialisation du son. Pour exploiter iCUE, il est indispensable de se connecter via le dongle USB et élimine de fait tous les utilisateurs autres que PC. Pas grand-chose d'autre à signaler : si l'ergonomie reste perfectible, iCUE est un logiciel assez simple d'utilisation qui ne déborde pas de fonctionnalités, mais va plutôt vite à l'essentiel.

Corsair HS60 Pro Surround : l'avis de Clubic

À moins de 70 euros, le HS60 Pro Surround est en quelque sorte à mi-chemin entre l'entrée de gamme et le milieu de gamme du constructeur américain. Corsair nous livre un produit sérieux, bien construit et agréable à utiliser. Sur certaines morphologies de visage, le confort est parfois un peu plus discutable et on regrette un manque de précision dans le rendu des basses. Des défauts qui ne viennent jamais éclipser les qualités d'un casque globalement neutre dans sa restitution. Sa polyvalence et la qualité plus que convenable de son microphone en font un bon compagnon de jeu, capable de s'adapter à toutes les plateformes.

Corsair HS60 Pro Surround

Les plus
+ Élégance du design
+ Qualité de finition générale
+ Bon équilibre audio
+ Bonne captation du micro
+ Spatialisation correcte dans les jeux
Les moins
- Tendance à la distorsion sur les basses
- Petites têtes et visages anguleux pas toujours à la fête
- Câble non détachable
- Spatialisation réservée au PC
3.5

Acheter le Corsair HS60 PRO Surround
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top