🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Un concept de capture du CO2 pourrait réduire les émissions des camions jusqu'à 90%

29 décembre 2019 à 14h00
22
Camion

Des chercheurs de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont mis au point un nouveau concept permettant de capturer le dioxyde de carbone directement à partir du pot d'échappement des véhicules.

Une idée qui permettrait de réduire les émissions de CO2 à hauteur de 90 % chez les camions, responsables de près de 40 % des émission de CO2 du secteur des transports en Europe.

Transformer l'argent en or... ou le CO2 en liquide

Ce n'est pas un concept alchimique qu'ont inventé Shivom Sharma et François Maréchal de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, mais pas loin.

Les deux ingénieurs et chercheurs ont publié dans Frontiers in Energy Research, le 16 décembre, une étude dans laquelle ils expliquent comment capter du dioxyde de carbone directement à partir du pot d'échappement d'un camion, mais aussi comment le transformer en liquide puis le stocker, pour enfin le livrer à une station service afin qu'il soit à nouveau transformé et réutilisé, notamment en carburant, par exemple.

Le principe repose sur une dissociation du dioxyde de carbone des autres gaz présent dans le carburant. Il s'agit dans un premier temps de refroidir les gaz sortant du pot d'échappement, puis d'utiliser des matériaux absorbants spéciaux, mis au point par les équipes de l'EPFL, pour « séparer » le CO2 des autres gaz émis, comme l'azote.

Une fois pleins, ces matériaux absorbant sont ensuite chauffés et comprimés par le moteur du véhicule pour extraire le dioxyde et le transformer en liquide. Celui-ci peut ensuite être stocké dans une sorte de boîte attachée sur le toit du camion, avant d'être déposé en station service.

Un système pour les véhicules larges

Les chercheurs estiment que leur idée ne convient, pour le moment, qu'à de larges véhicules comme les bus ou les camions. De fait, le procédé prend place dans une capsule de deux mètres de long pesant environ 7 % du poids total supporté par un poids-lourd.

Seulement à l'état de concept pour le moment, l'idée pourrait prendre plusieurs années pour être développée dans un objectif commercial, détaillent les chercheurs. Ils considèrent cependant qu'à terme, 90 % des émissions émises par chaque camion pourrait être capturée.

Source : Engadget.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
13
MisterGTO
L’idéal serait d’adapter ça pour les centrales électriques au charbon ou au gaz
matou13
Idée vraiment très c*n ,dépenser de l’énergie (carburant) pour récupérer le co2 puis en redépenser pour dissocier le carbone de l’oxygène et sans doute le transformer en méthane!<br /> Il devrait déjà estimer à combien de surconsommation amène ce dispositif pour fonctionner et en surpoids .<br /> Une étude sur la consommation locale,la réhabilitation d’autres moyens de transport et l’arrêt du flux tendu amenèraient sans doute une baisse des émissions carbone.
jcc137
J’ajoute que le plus polluant et dangereux sont les particules fines qui se dispersent dans l’air, et qui dans ce procédé, n’ont pas l’air (si je peux utiliser ce terme) d’être traitées.
tonton-jo
Faudra aussi expliquer comment le CO2 (densité: 1,52) émis au niveau du sol, peut se retrouver dans la haute atmosphère, défiant les lois de la gravité.<br /> La diffusion plus forte que la gravité ou le mensonge plus fort que la vérité ?
Nmut
Les 2 types de pollution n’ont rien à voir.<br /> Les particules ont un effet géographiquement et temporairement très limité, tout comme leur dangerosité. Le danger est limité à la période de production (à quelques jours près) et à ceux qui en respirent plus ou moins directement de grandes quantités.<br /> Le CO2 est un polluant massif et global par son effet néfaste à long et très long terme.
Nmut
Le CO2 est effectivement plus présent dans la basse atmosphère, cependant, l’atmosphère est en perpétuel mouvement (les vents mais aussi les ascendance et les descendances) donc il y a aussi du CO2 en bonne proportion en altitude.<br /> C’est comme tous les gaz atmosphériques d’ailleurs qui se retrouvent à toutes les altitudes malgré des densités variées. On parle d’homosphère: altitude &lt; 100km environ ou les gaz ont des proportions presque constantes, malgré les particularités bien marquées des différentes « couches »: la troposphère, la stratosphère, la mésosphère et la thermosphère!
Flush71
La couche d’ozonz se situe dans la stratosphère entre 20 et 50 Km d’altitude, malgré une densité supérieure (1,67).<br /> Heureusement que l’air, comme la plupart des corps composés gazeuxse mélange et ne se décompose pas en tranche d’altitude correspondant à la densité de ses composants. Sinon, nous serions noyés au niveau du sol par une couche de gaz rares : radon (7,71), krypton (2,92) et argon (1,39 - 1% de l’atmosphère), tous plus dense que l’azote et l’oxygène !
PPano
Toujours est 'il que ce qu’il faut saluer c’est la recherche et l’innovation possible ou pas sur ce type de démarche, l’avenir nous dira si c’est viable…
eric957
S’il s’agissait de liquides ça marcherait bien, comme avec l’eau et l’huile. Mais comme ce sont des gaz, cette différence de densité n’empêche pas le CO2 de se diffuser partout, et notamment dans la haute atmosphère. Il n’y a pas spécialement plus de CO2 dans la haute atmosphère, il y en a plus dans toute l’atmosphère. Au passage avec des solides ça ne marche pas davantage, une bille de plomb peut rester posée au-dessus d’un glaçon.
Feladan
Parceque l’atmosphère de notre planète n’est pas un gâteau avec plusieurs couches bien rangées qui ne bougent pas comme un joli cocktail ?<br /> C’est fou comment les gens sont si friands de voir des « mensonges » partout.
epodotcom
quand tu sais que les grands groupes de l’énergie ont investi dans l’électrique (entre autre en achetant des parts de tous les fabricant d’électricité ) et que Bolloré possède grand nombre de brevets sur les batteries… tu commence à comprendre…
epodotcom
Nmut, tout à fait d’accord, les particules fines, qui sont issues des combustions des moteurs diesels, mais aussi et ne l’oublions pas, de l’utilisation des freins, des pneu etc… C’est d’ailleurs pour cela que les voitures électriques, produisent également des particules fines.
epodotcom
Pour info, le trou de la couche d’Ozone se résorbe…
utada_hikaru
Il m’a l’air sacrément c* le type dont tu parles, un obsédé climatique de plus totalement à l’ouest, 7.5° de plus d’ici 2100, j’en pleure de rire, le léger réchauffement climatique naturel que l’on a eu c’est estompé, en réalité la température ne monte plus depuis des années, oui je sais tu as vu des graphiques sur tf1, graphique qu’ils arrangent à leur sauce en choisissant des périodes spécifique pour prouver leur théorie, hors en réalité nous sommes actuellement dans une période stable avec des variations de quelques dixièmes de degrés qui sont tout à fait normale, c’est débile de croire que la température peut être la même tout le temps.<br /> En plus tu avoueras que la propagande à chaque événement climatique ils te mettent une grosse dose de lavage de cerveau, ils ne parlent que des choses qui vont dans le sens de leur théorie mais oublies étrangement tout les événements qui sont dans le sens inverse ou alors comme en début d’année quand il a fait super froid aux usa ils parlent des tweets de Trump, la manipulation de l’opinion est tellement flagrante.
Nmut
C’est curieux, on continue à constater une augmentation et les industries tablent aussi sur une augmentation de la température et tout le monde se trompe? Quelles sont tes sources?
Flush71
La courbe de température moyenne du globe ne provient pas de TF1, mais de la source National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Elle montre clairement une croissance de la température sur plusieurs décennies (+0,85°C entre 1950 et 2017).<br /> Bien sûr la courbe n’est pas régulière et il y a des points plus hauts et d’autres plus bas que la courbe de régression (courbe de tendance calculée mathématiquement), mais la progression est bien là et sa pente (dérivée) augmente avec le temps (dérivée seconde &gt; 0).<br /> Voilà ce que donne une analyse purement mathématique des points fournis par la NOAA.<br /> Certains scientifiques affirment régulièrement que le réchauffement s’est arrêté il y a une quinzaine d’année, mais ils ne donnent jamais d’éléments chiffrés pour appuyer leur affirmation.<br /> En réalité, ils partent de la valeur déclarée par la NOAA pour 1998 (+0,63°C qui était un point très haut par rapport à la valeur de la courbe de tendance +0,46°C), et ils la comparent à une année récente particulièrement basse (2012 par exemple qui était à +0,62°C contre +0,72°C pour la courbe de tendance). Et le tour est joué ! Bien sûr ils ne donneront jamais ces chiffres, car la supercherie serait immédiatement démasquée. Ils ne diront jamais non plus que la courbe de tendance est aujourd’hui à +0,82°C et que l’on a atteint un point haut en 2016 (+0,94°C).<br /> Pourquoi ces « scientifiques » propagent-ils de telles erreurs d’analyse que ne commettrait pas un élève du secondaire ? Pourquoi certaines personnes les croient-ils sur parole, sans chercher la moindre justification à leur assertion ?<br /> En tout cas on n’est plus dans le domaine scientifique, mais dans celui de psychologie collective !
tonton-jo
Ce que je sous-entends, c’est que le cO2 présent dans la haute atmosphère est le fait des réacteurs d’avions qui brassent le CO2 et l’air à 9000tr/mn et à 400°C et en font une émulsion stable; les 4% attribués à l’aviation ne tiennent aucun compte du phénomène; la hausse du pourcentage de CO2 est à rapprocher de l’avènement de l’aviation (100 ans).
Nmut
Le « brassage » n’est qu’anecdotique, je ne comprends pas ton raisonnement (source?), et c’est quoi cette « émulsion stable » (source aussi?).<br /> Et pour info un réacteur tourne moins vite que 9000tr/min (plutôt entre 3000 et 5000tr/min), par contre la vitesse d’éjection est très importante.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Sur un plateau | Decrypto : n'est pas espion qui veut
La TeamTrees a réussi a financer la plantation de 20 millions d'arbres en deux mois
Insolite | Il écrit un jeu à 12 ans, le perd, et le retrouve joué sur Twitch 25 ans plus tard
Nos 6 tests d'objets connectés les plus lus cette année
La Corvette électrique la plus rapide du monde bat son propre record de vitesse
Huawei, Devialet, Sonos, Amazon, Sennheiser...Nos 6 tests audio les plus lus cette année !
Voici comment améliorer l'autonomie de votre Nintendo Switch (Lite ou non)
Switch, PS4, Xbox One, PC...Nos 6 tests de jeux vidéo les plus lus en 2019 !
BMW annonce avoir livré son 500 000ème véhicule électrifié
Haut de page