Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France

19 septembre 2019 à 07h57
47
Centrale nucleaire

EDF a révélé que des problèmes techniques avaient été relevés sur des générateurs de vapeur, présents dans l'enceinte de plusieurs centrales nucléaires en France. D'après le groupe, ces défaillances seraient toutefois sans danger et ne nécessiteraient aucune action immédiate. Mais ce n'est pas à lui que revient le dernier mot.

Dans les centrales nucléaires (et thermiques), les générateurs de vapeur jouent un rôle majeur. En quelques mots, ils servent en effet à échanger de la chaleur produite au niveau du circuit primaire (comprenant le réacteur nucléaire) avec le circuit secondaire, où de l'eau se transforme en vapeur, faisant ainsi tourner la turbine produisant l'électricité.

Sept centrales nucléaires concernées au total

On retrouve donc ces composants dans l'ensemble du parc nucléaire français. Malheureusement, certains d'entre eux comporteraient des défauts de fabrication. Ces défaillances proviendraient de procédures non respectées par Framatome, filiale d'EDF spécialisée dans la conception de centrales nucléaires.

Au total, 16 générateurs de vapeur seraient concernés, présents sur six réacteurs en activité, au sein des sites de Blayais (Gironde), Bugey (Ain), Fessenheim (Haut-Rhin), Paluel (Seine-Maritime) et Dampierre (Loiret). De plus, d'autres composants défectueux auraient été repérés avant leur mise en service, dans les centrales de Flamanville (Manche) et Gravelines (Nord).

EDF va plaider l'absence de risque auprès de l'ASN

Mais selon le premier producteur d'électricité en France, il n'y a pas lieu de d'inquiéter. « À ce stade de l'instruction technique portant sur ces composants, EDF estime que les écarts constatés ne remettent pas en cause l'aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Mais cette assurance affichée pourrait ne pas suffire. En effet, il revient à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de se prononcer sur les conséquences de la découverte de ces défauts. Pour l'heure, l'organisme reste en attente d'éléments complémentaires, avant de mener l'enquête et de statuer, d'ici un mois d'après Bernard Doroszczuk, son président. In fine, l'ASN pourrait décider de « prendre des mesures conservatoires, qui pourront aller jusqu'à l'arrêt des réacteurs si nécessaire ».

Source : Le Figaro
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
47
28
megadub
C’est les limites de la transparence dans le nucléaire, du coup on va faire flipper tout le monde et encore basher la technologie alors que pour l’instant rien ne démontre un risque sérieux.
serged
Fukushima ne présentait aucun “risque sérieux” et pourtant…
zeebix
Oh la comparaison boiteuse, Fukushima s’est quand même pris un tsunami dans la tronche hein …<br /> N’empêche que en France le plus jeune réacteur à 30 ans … je vois plus trop les risques, à part affoler tout le monde dans le vent c’est inutile de faire de fausses polémique juste pour le plaisir de cracher sur le nucléaire. une bonne surveillance et gestion suffit sans doute.<br /> Nous n’avons pas de tremblement de terre puissant, pas de tsunami etc … pourquoi affoler tout le monde ?
Yahren
Ce genre de truc ne devrait avoir aucun risque sérieux ou non. Les experts se trompent souvent, les estimations peuvent être mauvaises comme fukushima ou bien il y a des choses non prises en compte. Les conséquences peuvent être tellement catastrophiques et on prend ça a la légère.
papem
Une catastrophe naturelle dans un pays où c’est hélas prévisible, n’a rien à voir avec le problème annoncé dans l’article. megadub tu as bien raisopn
megadub
Si, si, le Japon avait été alerté des irrégularités sur la centrale bien avant l’accident
megadub
Justement, Fukishima a rappelé à tout le monde à quel point il ne fallait pas sous-estimé les irrégularités et si il y a une chose en laquelle on peut avoir confiance c’est l’ASN, eux se foutent totalement des problèmes économiques que pourraient causer l’arrêt de centrale, tout ce qui compte c’est la sécurité.
Yahren
Fukushima s’est pris un tsunami oui. Et les experts disaient qu’ils avaient conçu un mur suffisamment haut au bord de l’eau pour ne présenter aucun risque. On connaît la suite… Et là ils se sont précipités pour en construire un plus haut, je sais pas si on doit s’en réjouir.
megadub
Yahren:<br /> les experts disaient qu’ils avaient conçu un mur suffisamment haut au bord de l’eau pour ne présenter aucun risque. On connaît la suite…<br /> C’est là aussi innexacte : les simulations avaient montré le risque, juste que ça a été ignoré par l’autorité de sureté japonnaise. Dés 2008, le Japon avait connaissance des risques liés aux tsunami sur les centrales.<br /> Source: https://www.bfmtv.com/international/un-rapport-souligne-un-defaut-de-preparation-avant-fukushima-212843.html
Phanou
Les japonnais ont joués avec le feu nucléaire, construire des centrales sur une île avec un risque sismique élève et des tsunamis <br /> Chez nous le plus dangereux c’est les centrales construite le long des fleuves qui présentent des risques de crue.
megadub
Non, le plus dangereux chez nous comme ailleurs ce sont les malfaçons. Les catastrophes naturelles peuvent arriver partout.
calomaro
Quand une entreprise proche d’habitations classée Seveso présente des défauts de sécurité on n’en fait pas tout un foin dans la presse. Mais le nucléaire ça fait systématiquement peur et surtout vendre du papier … enfin surtout des torchons voire du PQ. Même quand l’ASN déclare que le problème n’affecte pas la sécurité tout le monde crie à la connivence avec EDF ou au complot.
tfpsly
Fukushima s’est pris un tsunami oui. Et les experts disaient qu’ils avaient conçu un mur suffisamment haut au bord de l’eau pour ne présenter aucun risque.<br /> Faux : comme l’a rappelé megadub, Tepco avait été mis au courant des irrégularités, défauts d’installation et de protection anti-tsunami (diesel au sous sol, mur pas assez haut etc.) par General Electric, le fabricant de ces réacteurs nucléaires, puis par la Nuclear Regulatory Commission (USA) et la Nuclear and Industrial Safety Agency japonnaise.<br /> Tepco les a ignoré, on connaît la suite.
nrik_1584
Juste un point de détail : quand on parle de la fiabilité des installations on parle de sûreté et non de sécurité.<br /> Le principe étant d’assurer la sûreté des installations en toute sécurité pour les personnes qui en ont la charge.
serged
Avec le réchauffement climatique, on n’est sûr de rien.<br /> Sans oublier la tempête de 1999 qui a bien failli abîmer la centrale de Blaye. Ou si Cynthia était tombé sur une centrale en activité.
zeebix
Avec des si on démonte la moitié du Pays tu sais … tout devient dangereux.
Matrix-7000
Bonjour,<br /> alors, espérons qu’une catastrophe du style de celle de Bopal ou autre n’arrive pas à proximité de chez toi! Les experts de l’ASN sont probablement les mêmes que ceux qui ont analyser les centrales en Belgique, dans lesquelles il y avait aussi des problèmes d’étanchéité…<br /> Si j’ose le dire crument, ton c… ne vaut pas grand chose à côté des intérêts de grand groupes financier internationaux. Plus élevé sont les enjeux, plus forte est la corruption!
serged
On a démonté déjà la moitié du Japon et la moitié de l’Ukraine (sans parler des voisins)…<br /> Alors un pays de plus ou de moins…
megadub
Si l’ASN se souciait un peu de la question économique ça ferait longtemps que l’EPR aurait démarré. Après, j’vois pas bien pourquoi tu compares la catastrophe de Bhopal à l’industrie nucléaire en France. Je ne vois vraiment rien qui puisse laisser croire que la sureté nucléaire en France est aussi laxiste qu’un site chimique en Inde.
DD84
Bonjour.<br /> Lisez simplement ceci, vous pourrez vous faire entre autres une “idée de l’indépendance” de L’ASN !<br /> Moi je me suis fait la mienne.<br /> Le collège est composé de cinq commissaires, dont le président de l’ASN. Ils sont nommés pour six ans, trois par le président de la République et un par le président de chaque assemblée parlementaire. Ces commissaires sont irrévocables, sauf situation exceptionnelle, et astreints à un devoir d’impartialité. Le collège bâtit la stratégie et la doctrine de l’ASN pour le contrôle de la sûreté nucléaire et la radioprotection. Il prend les décisions les plus importantes. Le collège prend publiquement position sur les sujets majeurs qui relèvent de la compétence de l’ASN. Il rend compte au Parlement.
louchi
Le nucleaire, c’est juste une question de confiance !<br />
megadub
Nomination politique donc corruption c’est ça ? Le fait que tous les organes de la démocratie participent à la nomination c’est pas plus rassurant ? Et le fait que le démarrage de l’EPR soit constamment retardé, que l’ASN a forcé EDF à faire des travaux de rénovation, etc. ça c’est pas intéressant un peu ? Le premier actionnaire d’EDF c’est l’Etat, tu crois pas que si l’ASN était corrompu, ils emmerderaient un peu moins EDF ? Faut être un peu sérieux quand même.<br /> Les procès d’intention c’est une vraie maladie quand même
GeorgesC
j’adore le nucléaire personnellement! (tant que la centrale est au moins à 100 km de chez moi)
carinae
bah c’est comme tout … les gens veulent la technologie, le confort de vie … mais ne veulent pas avoir les inconvénients …
Feladan
Nomination politique donc corruption c’est ça ?<br /> C’est malheureusement ce qui a dans la tête d’énormément de gens. Ils y voient des conflits d’intérêts dans tous les sens, simplement parcequ’il y a une notion de nomination de quelqu’un.<br /> Je partage votre avis, l’ASN a prouvée de nombreuse fois qu’elle repoussée les choses par sécurité, de mon point de vu, elle n’a pas souvent (jamais ?) montré de signe pensant qu’elle s’intéressait à l’économie plus qu’à la sécurité, bien au contraire.<br /> Les procès d’intention c’est une vraie maladie quand même<br /> Complétement … Et elle est répandue
easydore
Tchernobyl pris quoi dans la tronche?
Monkey
Nan mais on est con hein qu’on est con Tchernobyl three miles island Fukushima bientôt le Titanic nucléaire et la France je suis sûre qu’il y a biiieeeen plus que 6 central nucléaire en défaut l’humanité n’a jamais été prêt pour le nucléaire la prochaine catastrophe nucléaire c’est pour nous on est con et sa nous tuera point à la ligne.
Monkey
Et tant qu’on prendra pas nos responsabilités face à sa et trouver une solution alternative on est condamnée je vous le dit commencer vos stock d’iodes parceque la prochaine catastrophe c’est pour bientôt et sa serra notre tour de bouffer de la radiation et ils nous prendront pour des con comme pour chaque catastrophe “vous inquiéter pas” qu’ils vont dire “c’est sous contrôle” qu’ils vont dire les niveaux de radiation sont trop faibles pour être dangereuse et justifier une évacuation de masse" qu’ils diront, et puis une fois tous tassé ont se debarassera des déchet radioactifs dans les remblais dans l’océan où jeté au fond des lac comme l’humanité l’a toujours fait sa c’est le monde dans le qu’elle ont vis donc ont vas continuer à faire la politique de l’autruche puisque c’est se qui marche me mieux ^^
megadub
Juste en passant : https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-26659.php
Totio
Je souhaite apporter une petite précision suite à la conversation tenue précédemment.<br /> J’ai vu être évoqué les accidents de tchernobyl et Fukushima, cependant nous sortons du cadre, le parc nucléaire français est composé de la technologie REP contrairement aux deux autres cas qui sont des REB (et dérivé pour le RBMK).<br /> En terme de sûreté le parc français apporte quand à lui la technologie la plus fiable en la matière de sûreté et de protection de l’Homme et de son Environnement.<br /> Je suis d’accord qu’un accident a une possibilité infime de survenir car tout simplement le risque zéro n’existe pas, dans n’importe quel secteur ou industrie.<br /> Maintenant entendre que le parc français est “le prochain sur la liste”, je suis désolé je ne pouvais pas rester sans réagir.<br /> Avant de débattre le sujet, mieux vaut se renseigner sur la nature et le fonctionnement des objets évoqués.
KlingonBrain
Si on résume le débat de manière pragmatique et simple :<br /> (1) Dire qu’on sait gérer techniquement et que le risque serait inexistant, c’est du grand n’importe quoi. On peut etre aussi sérieux qu’on veut, en matière technique il arrive toujours des choses que personne n’avait prévu.<br /> (2) Dire qu’on doit fermer les centrales, c’est du grand n’importe quoi. Economiquement on ne peut pas se le permettre tant qu’on est dans la mondialisation. Point à la ligne et fin du débat.
Mrpolnar
Mon dieu, insupportable les je sais tout qui termine leur argumentation boiteuse par “Point à la ligne et fin du débat”. Ça me donne des envies de meurtre.
megadub
(2) je ne comprends pas bien d’où tu sors ça dans le débat. Bien sûr qu’on peut fermer les centrales, on doit fermer les centrales même. Juste, il faut les remplacer soit avec des nouvelles centrales nucléaires soit autre chose.
megadub
+1 surtout en ajoutant une nouvelle “branche” au débat… le mec jette un pavé dans la marre… et point final…
nikon561
bah y’a quand meme un exemple plutot frappant, le risque de submersion de la centrale du bugey en cas de rupture du barrrage de vouglans, barrage qui de l’aveux meme de EDF est pas en super santé. c’est exactement pareil que le japon pour le coup, puisque le “plan de submersion” est fantaisiste au possible, les champs en face du plateau technique, qui sont a la même élévation, et juste séparé par une route , sans digue etc… seraient submergé par une vague de plusieurs mètres…mais pas le plateau technique. faut croire que comme y’a pas de passage piéton, l’eau ne traversera pas…et plus bas, risque quasi identique pour les centrales de St-alban et tricastin. et une inondation de plusieurs metres du plateau technique, c’est exactement Fukushima. si le risque etait réellement pris en compte, il faudrait entourer la centrale du bugey d’une dique de 6m de haut environ, ou supprimer le barrage.
megadub
Ca n’a pas l’air si fantaisiste : https://www.asn.fr/Media/Files/Rapport-sur-la-poursuite-du-fonctionnement-du-reacteur-n-4-de-la-centrale-nucleaire-du-Bugey-apres-son-troisieme-reexamen-de-surete<br /> EDF a revu les études associées à la protection du réacteur n°4 de la centrale nucléaire du Bugey contre le risque d’inondation afin de prendre en compte d’une part le niveau d’eau en cas de crue millénale majorée de 15% et d’autre part le niveau atteint par la conjonction des ondes d’une crue centennale sur la rivière Ain cumulée à une crue historique du Rhône et de l’effacement de l’ouvrage de retenue le plus contraignant (effacement du barrage de Vouglans).<br /> Par ailleurs, les exigences prescrites par l’ASN à EDF par décision en référence [18] prévoient également que la centrale nucléaire du Bugey renforce sa protection contre l’inondation pour les scénarios au-delà du dimensionnement, notamment en cas de pluies de forte intensité majorée ou d’inondation induite par la défaillance d’équipements internes au site sous l’effet d’un séisme<br /> Ca sort d’où la hauteur de digue de 6m dont tu parles ? Pourquoi pas 15m tant qu’on y est ?
nikon561
c’etait la hauteur d’eau estimée en cas de rupture du barrage dans la partie agricole autour de la centrale (jusque 5m et quelques) dans les plan d’action en cas de rupture du barrage pour st vulbas marcilleux et les gaboureaux. si ces estimations sont correctes, alors ca + une simple carte topographique, pas besoins de faire ingenieur pour se rendre compte que sans digue, c’est également le niveau d’eau qui serais présent sur le plateau technique de la centrale.<br /> les differents documents estiment que l’onde de submersion arriverais a lyon 9h apres une rupture, et pourrait atteindre jusque 6m. d’ou les 5-6m evoqués, la centrale etant en amont. tous les documents sont consistant entre eux vis a vis des hauteurs d’eau, du temps mis par l’onde de submersion a arriver etc… sauf ceux concernant la centrale.
megadub
Mais on s’en fout de la hauteur du mur, ce qui compte c’est l’altitude du haut de la digue. Tu comprends bien que si un mur est en haut d’une butte, il n’a pas besoin d’être aussi haut que s’il est dans un trou.<br /> Dans le rapport si dessus, ils ont tenu compte d’une crue millénaire en plus de la rupture du barrage en ajoutant une marge de 15%… ça devrait aller quand même.<br /> Edit : si je lis bien, la digue est déjà 7m plus haut que le plus gros risque d’innondation… si t’ajoute la hauteur de la digue t’es plus que tranquille <br /> La cote d’eau atteinte par l’effacement du barrage de Vouglans sur la rivière Ain cumulé à une crue historique du Rhône est de 197,35 mNGF au niveau de la station de pompage (et 197,37 mNGF à l’amont du site)<br /> une digue au nord du site (initialement conçue comme digue anti-bruit des tours aéroréfrigéantes des réacteurs n°4 et 5) dont le point bas est à la cote 204,75 mNGF ;<br />
nikon561
bon ecoute, c’est tres simple, suffit de se mettre sur la D20 a hauteur du site, regarder en direction de marcilleux. a droite, des champs dont tous les doc rapportent qu’ils seraient sous 5-6m d’eau, a droite le plateau technique de la centrale, entre les deux, la D20. exercice de CP, si t’a 5m d’eau dans le champs, combien d’eau y’a de l’autre coté de la route puisque les champs, al route et le plateau technique de la centrale sont quasi a la même élévation? l’eau stop magiquement a la route parce que y’a pas de passage pieton?
megadub
Je ne vais surement pas prétendre être plus expert que les experts et c’est certainement pas à l’oeil nu que tu vois les altitudes et donc l’impact d’une inondation.<br /> A croire que ça amuse l’ASN de se taper des rapports long comme le bras et imposer des travaux mais tout de travers pour être sûr qu’on aille à la catastrophe… faut être un peu sérieux, t’es pas geomètre, ni hydrologue, t’as aucune connaissance du terrain (à part une observation très patielle), je vois mal comment tu peux avoir un avis technique sur la question.<br /> PS : tiens, juste une idée comme ça (je viens de regarder comment c’est foutu sur StreeView)… si à droite il y a 5m d’eau, c’est peut-être parce que tout à été fait pour que l’eau traverse le site de la centrale sans stagner… tout simplement.
juju251
megadub:<br /> C’est les limites de la transparence dans le nucléaire, du coup on va faire flipper tout le monde et encore basher la technologie alors que pour l’instant rien ne démontre un risque sérieux.<br /> En même temps, c’est aussi cette transparence qui est (à peu près) garante du fait que les anomalies sont prises en compte.<br /> Parce que même avec la transparence, les tentatives de dissimuler ou minimiser tel ou tel défaut doivent bien exister aussi (et existent).<br /> Edit : Après, c’est certain qu’actuellement, avec l’effet “zéros sociaux”, on a beaucoup d’experts auto-proclamé du nucléaire, qui ne doivent même pas savoir ce qu’est une réaction en chaîne. <br /> easydore:<br /> Tchernobyl pris quoi dans la tronche?<br /> Le système politique de l’URSS ?<br /> Plus sérieusement, les réacteurs de type RBMK devenaient instables à faible puissance, phénomène aggravé par la descente des barres de graphites (insérées pour “ralentir” la réaction nucléaire).<br /> CF : http://www.oecd-nea.org/rp/pubs/2003/3509-tchernobyl.pdf (page 26 / 27)
gwlegion
Tout presente des risques …<br /> prendre ta voiture le matin, traverser la route, boire un verre d’eau …<br /> meme respirer presente des risques …<br /> y’a que dans le monde des bisounours qu’il existe des choses sans risques … dans la vraie vie, ce n’est pas le cas.<br /> Apres, ce qui varie c’est la probabilité du risque. Chopper un virus mortel en respirant en france, c’est un risque negligeable … on vas pas chercher a s’en premunir.<br /> Donc le probleme, c’est bien d’annalyser le risque, et si vraiment ils est averré, prendre les dispositions qui vont bien…<br /> aucun risque … on croit rever. Si vraiment on devais prendre aucun risque, on commencerais par tirer a vue sur les personnes non authorisées qui penetrent sur les sites … genre greenpeace …<br /> apres tout, elles presentent un risque, on sait pas si elles vont pas mettre un bombe …
Jar-ptitsa
Bonjour<br /> Sans vouloir faire plus de polémique, et puisque l’on a ici évoqué le cas de Fukushima, pour ma part je connais au moins une centrale nucléaire construire non loin d’une forte zone sismique, même si la terre n’y tremble pas tous les 10 ans, loin de là. Mais à l’échelle humaine, on oublie souvent les temps géologiques. Donc il s’agit de la centrale nucléaire de Fessenheim, très proche de la ville suisse de Bâle (Basel), installée sur le fossé rhénan. J’espère vivement que la terre ne tremblera pas avant longtemps comme il y a plusieurs siècles dans cette zone… mais plusieurs experts, sans être architectes pour autant, m’ont assuré que la construction des centrales en France tenaient compte du risque sismique. N’étant pas un spécialiste du nucléaire, mais plutôt un sympathisant pour diverses raisons, en ce qui concerne le cas français (les EPR par exemple), je ne peux être réduit qu’à faire à moitié confiance, en ayant encore des doutes.<br /> Voilà. Loin de moi l’intention de faire du bashing, la foire, ou des moqueries.
Elrix
T’es au courant qu’un accident nucléaire peut foutre en l’air des centaines de km carrés pour des siècles ?<br /> J’en ai pas l’impression.
Elrix
Avant d’invoquer des arguments d’autorité on réfléchi au ridicule de la propagande qu’on tente d’imposer.<br /> C’est vraiment pitoyable de croire encore aux inepties d’EDF pour qui tout va toujours très bien.<br /> Que leur filiale ne suivent même pas leurs procédures c’est tout sauf rassurant.<br /> Et quand EDF ose affirmer que ces centrales ne risquent rien face au terrorisme car tout est maîtrise alors que régulièrement des groupes prouvent le contraire, cela montre mien qu’ils mentent en permanence.<br /> A part ça des crétins croient encore tout ce qu’ils disent
newseven
Au canada , il y a Gentilly 2 qui est une catastropher écologique et qu’au final ne pourra être complément désensablé.<br /> Donc un terrain,infrastructure,piscine contaminé qui va susciter un surveillance en permanence jusqu’en 2050+++.<br /> Qui va coûter des milliards juste pour une micro centrale nucléaire.<br /> hydroquebec.com<br /> Déclassement des installations de Gentilly-2 | Hydro-Québec<br /> Les installations de Gentilly-2 appartiennent à Hydro-Québec. Elles comprennent l’ancienne centrale et des installations de stockage de déchets.<br />
michel43
Le problème de Fukushima relève plus de l’administratif où la responsabilité de la sécurité était l’affaire de l’exploitant et non dûne instance indépendante, ce qui n’est pas le cas nulle part ailleurs.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung : le déploiement bêta d'Android 10 commencera en octobre sur les S10 et Note 10
L'action-RPG Dragon Ball Z : Kakarot débarquera tout début janvier 2020
🔥 SanDisk carte mémoire SDXC 256 Go à 71,99€ au lieu de 106,99€
Captures d'écran, conversations téléphoniques... la CNIL rappelle aux employeurs les règles à respecter
Le patron d'Orange, Stéphane Richard, accuse l'Arcep de
L'inofficiel Windows Core OS apparaît dans des documents de support de Windows 10
Grosses baisses de prix pour la Volkswagen e-Golf en Europe
HP dévoile S430C, un gigantesque moniteur incurvé capable d'afficher deux écrans
La Chevrolet Malibu en version hybride ne verra finalement pas le jour
Haut de page