Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France

Bastien Contreras Contributeur
19 septembre 2019 à 07h57
0
Centrale nucleaire

EDF a révélé que des problèmes techniques avaient été relevés sur des générateurs de vapeur, présents dans l'enceinte de plusieurs centrales nucléaires en France. D'après le groupe, ces défaillances seraient toutefois sans danger et ne nécessiteraient aucune action immédiate. Mais ce n'est pas à lui que revient le dernier mot.

Dans les centrales nucléaires (et thermiques), les générateurs de vapeur jouent un rôle majeur. En quelques mots, ils servent en effet à échanger de la chaleur produite au niveau du circuit primaire (comprenant le réacteur nucléaire) avec le circuit secondaire, où de l'eau se transforme en vapeur, faisant ainsi tourner la turbine produisant l'électricité.

Sept centrales nucléaires concernées au total

On retrouve donc ces composants dans l'ensemble du parc nucléaire français. Malheureusement, certains d'entre eux comporteraient des défauts de fabrication. Ces défaillances proviendraient de procédures non respectées par Framatome, filiale d'EDF spécialisée dans la conception de centrales nucléaires.

Au total, 16 générateurs de vapeur seraient concernés, présents sur six réacteurs en activité, au sein des sites de Blayais (Gironde), Bugey (Ain), Fessenheim (Haut-Rhin), Paluel (Seine-Maritime) et Dampierre (Loiret). De plus, d'autres composants défectueux auraient été repérés avant leur mise en service, dans les centrales de Flamanville (Manche) et Gravelines (Nord).

EDF va plaider l'absence de risque auprès de l'ASN

Mais selon le premier producteur d'électricité en France, il n'y a pas lieu de d'inquiéter. « À ce stade de l'instruction technique portant sur ces composants, EDF estime que les écarts constatés ne remettent pas en cause l'aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Mais cette assurance affichée pourrait ne pas suffire. En effet, il revient à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de se prononcer sur les conséquences de la découverte de ces défauts. Pour l'heure, l'organisme reste en attente d'éléments complémentaires, avant de mener l'enquête et de statuer, d'ici un mois d'après Bernard Doroszczuk, son président. In fine, l'ASN pourrait décider de « prendre des mesures conservatoires, qui pourront aller jusqu'à l'arrêt des réacteurs si nécessaire ».

Source : Le Figaro
47 réponses
28 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top