New York va faire pousser un champ d'éoliennes offshore

23 juillet 2019 à 08h45
0
éolienne-pixabay.jfif

Andrew Cuomo, gouverneur de l'Etat de New York, a signé des contrats pour la construction de deux parcs éoliens en mer, au large de Long Island, d'une capacité totale de 1,7 GW. Leur ouverture est prévue d'ici cinq ans, et fera de cet Etat le leader national d'énergie éolienne en mer.

Alors que l'administration Trump a gelé les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles, l'Etat de New York - parmi d'autres - poursuit ses efforts pour atteindre ses objectifs écologiques.

L'Etat de New York dans la course à l'énergie propre

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a signé le 18 juillet un projet de loi ambitieux pour son Etat. Il s'agirait d'atteindre zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050, avec l'objectif intermédiaire de les réduire de 40% d'ici 2030.

Le texte prévoit également des objectifs spécifiques à chaque type d'énergie propre utilisée. Ainsi, l'énergie solaire distribuée devra atteindre les 6 GW d'ici 2025, tandis que l'énergie éolienne devra atteindre une capacité de 9 GW d'ici 2035.

En plus d'améliorer l'efficacité énergétique et le stockage, le projet de loi prévoit d'éliminer totalement les émissions résultant de la production d'électricité d'ici 2040. Enfin, il y est spécifié que l'abandon des énergies fossiles doit profiter en priorité aux communautés pauvres, touchées de façon disproportionnées par les problèmes environnementaux.

Ouverture de deux parcs éoliens en mer d'ici cinq ans

Pour atteindre ces objectifs, l'Etat de New York a signé des contrats pour deux parcs éoliens, en mer, d'une capacité totale de 1,7 GW - ce qui pourrait en faire un leader national dans ce domaine. Les deux parcs seront situés au large de Long Island et devraient ouvrir d'ici cinq ans. Les sites seront réalisés par des sociétés norvégiennes et danoises.

Si l'éolien en mer reste une source d'électricité chère - à l'inverse de l'éolien terrestre - son coût ne cesse de chuter drastiquement, grâce aux efforts de développement de la technologie en Europe. En outre, Andrew Cuomo espère que cette loi encouragera d'autres Etat et d'autres pays à suivre cette voie.

« [ Cette loi ] favorisera également le développement de technologies vertes et de pratiques durables au sein du secteur privé, ce qui peut avoir des répercussions d'une grande portée, comme la réduction du coût des composants des énergies renouvelables, la création d'emplois et des recettes fiscales à New York ».

Source : ArsTechnica
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top