Bonus / malus automobile : un demi-milliard d'euros de recettes pour l'Etat français

Cyril Garrech-Casanova
Publié le 21 mai 2019 à 14h14
trafic et pollution

Les chiffres de la Cour des comptes font état de recettes record pour 2018.

Du jamais vu. La Cour des comptes a évalué le montant des recettes du malus automobile contre les véhicules jugés trop polluants, et le chiffre présenté a des chances d'encourager l'Etat à faire son miel de la transition énergétique.

En 2018, le malus a fait de l'ombre au bonus

En effet, plus d'un demi-milliard d'euros ont été perçus par l'Etat sur l'année 2018, bien au-delà des prévisions annoncées. Si ce montant record s'explique par une baisse du taux de référence des véhicules, un autre facteur, plus inquiétant, montre que les Français continuent d'acheter des véhicules polluants.

« À l'inverse de 2017, le montant collecté est très supérieur aux prévisions présentées en loi de finances », note la Cour des comptes. Grâce au malus automobile, l'Etat a ainsi perçu 558,9 millions d'euros. La Cour souligne que la prime à la casse a connu un succès presque aussi important, puisque 208 000 véhicules ont pu en bénéficier, soit un coût de 377 millions d'euros de la poche de l'Etat. Une dépense indolore au vu des 560 millions d'euros de recettes, permis par un abaissement des taux de référence des véhicules jugés polluants depuis 2014 : de 130 grammes de C02/km à 117 grammes en 2019.

Les Français continuent de bouder les voitures moins polluantes

Malgré le malus automobile et le cruel besoin d'une transition énergétique urgente, les Français auraient continué de bouder les modèles de voitures moins polluants en 2018 pour se tourner, encore et toujours, vers des modèles polluants type SUV.

Les chiffres soulignent d'ailleurs cette tendance : « La part des achats de voitures affectées d'un malus est de 29,9 % en 2018, soit une hausse de près de 12 points par rapport à 2017 », toujours selon la Cour des comptes. Si la bonne nouvelle est que ces recettes tirées du malus pourront appuyer les mesures énergétiques et environnementales de l'Etat, espérons quand même que celles-ci diminuent au cours des prochaines années.

Source Capital
Cyril Garrech-Casanova
Par Cyril Garrech-Casanova

Rédacteur couteau-suisse depuis des années, j'aime avant tout écrire sur des sujets qui me passionnent et qui changent profondément le monde : sciences et nouvelles technologies, énergie, business, innovations et autres gadgets en tous genres, rien ne m'arrête ! Avec tout de même un petit penchant pour les sujets business et environnement. Je suis aussi un éternel fan de sushis, de raclette et de Final Fantasy.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
marc6310

Ils devraient augmenter encore ce malus et l’échelonner finement sur tous les véhicules. Prendre en compte également des ressources nécessaires, la production, l’utilisation et la destruction/recyclage des véhicules pour calculer cet indice. Ça, je suis 100% pour et ça serait un excellent levier pour une transition écologique participative et juste.

nikon561

ben en meme temps, regrdez a quoi ressembles les voitures qui ne sont pas touchées par le malus…c’est inutilisable sauf a faire juste de la ville, et la plupart des gens qui ont besoin de voiture, ce n’est PAS pour faire de la ville. encore une fois, les decideurs n’ont pas la moindre notion des besoins des gens.

Feunoir

pour compléter (aucun article que j’ai lu n’en parle bizarrement ):
au niveau des dépenses, ils ont dépensé 120millions au titre de 2017(retard normal on va dire) et 494millions de 2018 soit 614.7 millions rendus en 2018
(et une prévision qui approche du milliard de dépense cette année)
voir le rapport page 21 : https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-05/NEB-2018-Aides-acquisition-vehicules-propres.pdf

dozy5341

Une bonne taxe !

zoup01

C’est facile de ne pas payer de malus…il suffit de rouler en diesel, le choix est large.

sexeplat

Là je vais acheter un vieux diesel de 8 ans , j’ai pas les moyens , désolé

Azarcal

He oui encore une mesure completement nulle qui va impacter uniquement les petits salaires encore une fois…Car ceux qui ont suffisament d’argent pour acheter une voiture qui leur plais, le malus ils s’en tamponne royalement ! Comme la taxe carbonne et tous ces idioties inutiles ! Ca c’est de la super ecologie bravo !! Reponse des elus a la pollution en taxant la population la plus fragile faut vraiment etre un demeuré pour pondre une telle aberation

raymond_raymond

Moi je roule en diesel ma voiture est payée et je compte pas la changer, elle me convient parfaitement, j’ai roulé 5000 km en 1 mois et ce n’est pas avec les voitures electrico bobo écolo que j’aurais pu le faire, vive le diesel je suis fière d’être pollueur.

rapiot

“taux de référence des véhicules jugés polluants depuis 2014 : de 130 grammes de C02/km”

Ca devient pénible la désinformation, comment faut-il expliquer que le CO2 n’est pas un poluant ?

" le cruel besoin d’une transition énergétique urgente"

ha bon, urgente selon qui ? EELV ?
La France est très bien placée en Europe en terme de rejet de poluant et d’émission de CO2 grâce au…(oui désolé pour les pastèque)…nucléaire.

Si vous croyez vraiment que but est de rendre le monde plus vert, c’est ne rien comprendre aux enjeux.
D’ailleurs tout a déjà été préparé pour taxer le parc de voiture electrique quand il sera majoritaire, avec la transformation de la TIPP en TICPE.

raymond_raymond

attention tu vas te faire traiter de complotiste et gilet jaunes :slight_smile: