Des cellules solaire simples, peu couteuses et flexibles grâce au pérovskite

13
photovoltaique-system.jpg_cropped_764x764

Simples et peu coûteuses à produire, les cellules en pérovskite pourraient changer le marché de la production d'énergie à l'échelle mondiale.

Derrière le nom étrange de « pérovskites » se cachent des cellules dont les propriétés physiques pourraient révolutionner l'accès à l'énergie pour tous. Il y a quelque temps, Mohammad Khaja Nazeeruddin, professeur à l'Institut des sciences et ingénierie chimique à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) déclarait à l'AFP que « les cellules solaires pérovskites ont le potentiel de remédier à la pauvreté énergétique mondiale ».

Des cellules à l'origine d'une nouvelle technologie solaire

Au cours des dernières années, les cellules en pérovskite ont réussi à atteindre des rendements énergétiques proches de ceux des cellules traditionnelles à base de silicium. Cette technologie serait donc en passe de s'imposer au niveau mondial et de nombreux industriels ont commencé à s'y intéresser, avec notamment l'ouverture prochaine d'une usine en Pologne.

Un intérêt prononcé des gouvernements

Au mois d'août 2018, le gouvernement britannique a débloqué pas moins de 3 millions d'euros pour aider la startup Oxford PV à continuer ses recherches sur cette technologie renouvelable. De l'autre côté de l'Atlantique, c'est la société américaine Swift Solar qui a levé près de 7 millions de dollars pour avancer sur ses travaux liés aux cellules en pérovskite. « Ces films cristallins minces sont fabriqués en mélangeant deux sels peu coûteux et très abondants pour former une encre pouvant être déposée de différentes manières... Cela signifie que les panneaux solaires en pérovskite pourraient coûter moins de la moitié de leurs équivalents en silicium » déclarait alors Sam Stranks, cofondateur de Swift Solar.

« Les cellules solaires en pérovskite offrent de nombreux avantages potentiels, car elles sont extrêmement légères et peuvent être fabriquées avec des substrats en plastique flexibles » expliquait de son côté Juan-Pablo Correa-Baena, professeur assistant à la Georgia Tech School. « Cependant, pour pouvoir concurrencer les cellules solaires à base de silicium sur le marché, elles doivent être plus efficaces ». En effet, à leurs débuts l'efficacité de ces cellules était de 3,8% et ce chiffre est aujourd'hui monté à 23,7%, soit le même ordre de grandeur que les panneaux photovoltaïques classiques. Les cellules pérovskites présentent en revanche l'immense avantage d'être souples et donc de pouvoir être placées partout, par exemple sur les murs ou les fenêtres d'un bâtiment. Elles sont également plus esthétiques, moins chères et devraient donc, à terme, révolutionner la filière photovoltaïque.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La FTC pourrait condamner Facebook à une amende de plusieurs milliards de dollars
Projet SOMEONE : prenez le contrôle de la maison intelligente d'un inconnu (consentant)
Google dévoile 14 nouveaux thèmes Chrome dont un complètement noir
L'intelligence artificielle battue par un humain à un concours de débat
Google renforce son contrôle et a rejeté 55% d’apps en plus en 2018
Google abandonne son projet d'objets connectés Android Things (ou presque)
VFEmail voit toute son architecture effacée par une attaque
En plein boycott Huawei, Orange choisit Samsung pour ses équipements 5G
Oppo dévoile le design de son F11 Pro et son capteur 48 mégapixels
Haut de page