Un concept de batterie mécanique à base de briques expérimenté en Inde

Par
Le 19 novembre 2018
 0
energy vault
© Energy Vault

La startup suisse Energy Vault a créé un nouveau système de batterie capable de stocker les énergies renouvelables. Son dispositif, reposant sur une grue et des briques, fera l'objet d'un projet pilote en Inde en 2019.

Précisons d'emblée qu'il ne s'agit pas de « batteries » telles que celles que vous possédez dans vos téléphones ou ordinateurs. On parle ici de dispositifs de stockage de l'énergie ayant vocation à assurer l'équilibre du réseau électrique. Car si les énergies renouvelables sont écologiques, elles sont aussi difficiles à contrôler.

Les limites des systèmes actuels

En effet, pour fonctionner, un réseau électrique doit s'assurer que l'offre et la demande d'énergie sont équivalentes. Le gestionnaire doit donc à la fois anticiper les besoins en consommation, mais également la production de l'électricité. Cet aspect est relativement simple dans le cas d'une centrale thermique ou nucléaire, mais beaucoup plus complexe avec des énergies renouvelables, comme l'éolien ou le solaire, qui sont, par nature, intermittentes. Il devient alors indispensable de stocker l'éventuel excédent d'énergie.

À l'heure actuelle, on a souvent recours aux centrales hydroélectriques et à la technique du pompage-turbinage. Un dispositif efficace, mais qui pose plusieurs problèmes. Tout d'abord, vous imaginez bien l'espace qu'exige une telle installation... Mais ce n'est pas tout : le système nécessite également une topographie particulière, avec la présence de plusieurs bassins d'eau à différentes altitudes. Par ailleurs, l'impact environnemental de ces centrales est régulièrement pointé du doigt.

Utiliser l'énergie générée par la chute des briques

Le système conçu par Energy Vault entend répondre à l'ensemble de ces problématiques. Il s'articule autour d'une grue à six bras, qui soulève de lourdes briques de 35 tonnes chacune. Car lorsqu'un objet s'élève, il emmagasine de l'énergie (énergie potentielle de pesanteur). Ce mouvement s'effectuera donc en cas de surplus de production d'électricité. Et en cas de pic de demande, la grue relâchera les briques, injectant ainsi dans le réseau l'énergie générée par leur chute.

À terme, la batterie mécanique d'Energy Vault est censée pouvoir fournir, à moindre coût, environ 35 MWh, soit à peu près l'équivalent de la consommation de 2 500 foyers français par jour.

La startup a déjà réalisé un démonstrateur réduit de son produit et devrait bientôt le tester à plus grande échelle. Elle aurait en effet signé un accord avec l'entreprise Tata Energy, pour un projet pilote en Inde en 2019. Un vrai test pour la technologie d'Energy Vault, qui aura l'occasion de prouver que son système tient la charge.

Source : Ars Technica
Modifié le 19/11/2018 à 14h52

Les dernières actualités Énergie

scroll top