Un concept de batterie mécanique à base de briques expérimenté en Inde

Bastien Contreras Contributeur
19 novembre 2018 à 16h48
0
Energy Vault
© Energy Vault

La startup suisse Energy Vault a créé un nouveau système de batterie capable de stocker les énergies renouvelables. Son dispositif, reposant sur une grue et des briques, fera l'objet d'un projet pilote en Inde en 2019.

Précisons d'emblée qu'il ne s'agit pas de « batteries » telles que celles que vous possédez dans vos téléphones ou ordinateurs. On parle ici de dispositifs de stockage de l'énergie ayant vocation à assurer l'équilibre du réseau électrique. Car si les énergies renouvelables sont écologiques, elles sont aussi difficiles à contrôler.

Les limites des systèmes actuels

En effet, pour fonctionner, un réseau électrique doit s'assurer que l'offre et la demande d'énergie sont équivalentes. Le gestionnaire doit donc à la fois anticiper les besoins en consommation, mais également la production de l'électricité. Cet aspect est relativement simple dans le cas d'une centrale thermique ou nucléaire, mais beaucoup plus complexe avec des énergies renouvelables, comme l'éolien ou le solaire, qui sont, par nature, intermittentes. Il devient alors indispensable de stocker l'éventuel excédent d'énergie.

À l'heure actuelle, on a souvent recours aux centrales hydroélectriques et à la technique du pompage-turbinage. Un dispositif efficace, mais qui pose plusieurs problèmes. Tout d'abord, vous imaginez bien l'espace qu'exige une telle installation... Mais ce n'est pas tout : le système nécessite également une topographie particulière, avec la présence de plusieurs bassins d'eau à différentes altitudes. Par ailleurs, l'impact environnemental de ces centrales est régulièrement pointé du doigt.

Utiliser l'énergie générée par la chute des briques

Le système conçu par Energy Vault entend répondre à l'ensemble de ces problématiques. Il s'articule autour d'une grue à six bras, qui soulève de lourdes briques de 35 tonnes chacune. Car lorsqu'un objet s'élève, il emmagasine de l'énergie (énergie potentielle de pesanteur). Ce mouvement s'effectuera donc en cas de surplus de production d'électricité. Et en cas de pic de demande, la grue relâchera les briques, injectant ainsi dans le réseau l'énergie générée par leur chute.

À terme, la batterie mécanique d'Energy Vault est censée pouvoir fournir, à moindre coût, environ 35 MWh, soit à peu près l'équivalent de la consommation de 2 500 foyers français par jour.

La startup a déjà réalisé un démonstrateur réduit de son produit et devrait bientôt le tester à plus grande échelle. Elle aurait en effet signé un accord avec l'entreprise Tata Energy, pour un projet pilote en Inde en 2019. Un vrai test pour la technologie d'Energy Vault, qui aura l'occasion de prouver que son système tient la charge.

Source : Ars Technica
15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top