Nucléaire : la Belgique doit-elle s'attendre à une pénurie cet hiver ?

28 septembre 2018 à 06h05
0
Centrale nucleaire

La Belgique est-elle menacée d'une pénurie d'électricité cet hiver ? Un seul des sept réacteurs nucléaires devrait être opérationnel au début du mois de novembre. Les importations seront indispensables pour éviter la pénurie.

Si l'hiver venait à être rigoureux, la Belgique pourrait se retrouver en pénurie d'électricité ! En effet, pendant tout le mois de novembre, un seul réacteur sera en état de fonctionnement.

Des travaux qui viennent menacer la fourniture d'électricité

La Belgique menacée de pénurie d'électricité, c'est un sujet récurrent ! Déjà par le passé, et notamment en 2013 et 2014, des coupures temporaires de courant étaient annoncées, du fait d'un parc vétuste composé de réacteurs nécessitant des travaux.

Pour l'hiver 2018-2019 qui s'annonce, le gouvernement belge misait sur le redémarrage de deux réacteurs sur lesquels des travaux sont nécessaires. Il s'agit des réacteurs Tihange 2 et 3. Problème : l'intervention nécessaire est plus longue que prévue, et leur remise en exploitation est repoussée de plusieurs mois...

Tihange 2 reprendra du service le 31 mai 2019, tandis que Tihange 3 sera opérationnel le 1er mars 2019. C'est-à-dire après l'hiver. Des travaux sont nécessaires sur des bâtiments dans les parties non nucléaires du réacteur, après que des détériorations aient été constatées dans le béton.

Voilà qui laisse donc la fourniture de 2 000 megawatt à combler. Tihange 1 sera lui à l'arrêt en novembre, avant de reprendre du service pour le reste de l'hiver.

Une sortie du nucléaire inévitable

Plus de la moitié de l'électricité produite en Belgique est issue du nucléaire. Face au risque de pénurie, la Belgique peut compter sur ses voisins français, allemand et hollandais pour venir en renfort. Mais si l'hiver est rigoureux, cette importation va t-elle suffire ? Le parc vieillissant des installations et les difficultés à fournir l'énergie nécessaire pour l'hiver relancent l'éternelle question de la prolongation justifiée ou non de l'exploitation de certains réacteurs.

Qui est responsable de ce décalage dans les travaux et de ce vieillissement inéluctable du parc ? La ministre de l'Energie Marie-Christine Marghem pointe du doigt Electrabel, la filiale d'Engie qui exploite les sept réacteurs belges. Des rumeurs ont circulé selon lesquelles Engie aurait proposé à EDF de racheter les sept réacteurs... rumeurs démenties.

Reste que Electrabel va devoir déterminer une stratégie claire et réorienter son activité pour honorer le nouveau pacte énergétique entériné par la Belgique. Ce dernier prévoit notamment une sortie progressive du nucléaire d'ici 2015. Le démantèlement des réacteurs semble donc incontournable.
19
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top