Hydrogène : Emmanuel Macron annonce 2 milliards d'euros pour booster la filière

16 novembre 2021 à 17h55
30
Emmanuel Macron © Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com
© Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Le président Emmanuel Macron, en déplacement dans l'Hérault, a annoncé déposer une enveloppe de 1,9 milliard d'euros pour les projets d'hydrogène, le tout dans le cadre du plan d'investissements France 2030.

De passage à Béziers ce mardi, où il est notamment allé à la rencontre des salariés de l'entreprise Genvia, spécialisée dans l'hydrogène avec ses propres systèmes d'électrolyseurs et de piles à combustible haute performance, Emmanuel Macron a fait une annonce très importante pour le développement de la filière. Le chef de l'État va en effet consacrer 1,9 des 30 milliards d'euros du plan d'investissements France 2030 dans la filière hydrogène.

Pour Emmanuel Macron, l'hydrogène fait partie des grands paris des grandes nations

« Avec le plan France 2030, nous allons investir près de 2 milliards d’euros pour développer l’hydrogène vert. C’est une bataille pour l'écologie, pour l'emploi, pour la souveraineté de notre pays que nous allons mener », a déclaré le président de la République, faisant le choix de mots forts.

Rappelant les difficultés rencontrées par le secteur industriel et la filière de l'hydrogène ces dernières années, Emmanuel Macron a salué la « capacité de résistance » de ces derniers et fait le vœu d'une « France industrielle pour 2030 », qui doit passer selon lui par une part énergétique plus grande provenant de l'Hexagone, de façon à ce que le pays soit moins dépendant de ses voisins et de ses fournisseurs.

Au-delà du discours très politique, le président a rappelé que « l'un des grands paris que les grandes nations font : c'est celui de l'hydrogène, parce que c'est ce qui va nous permettre de réduire nos émissions, d'optimiser notre consommation et de transformer nos modèles, avec des nouvelles pratiques ».

L'hydrogène, une question de souveraineté énergétique pour la France

Le chef de l'État est convaincu que dans les années à venir, l'hydrogène donnera la possibilité aux citoyens d'assurer leurs déplacements, de produire, d'avoir de l'énergie à bas carbone et de réconcilier l'industrie et la croissance économique avec la décarbonation et la lutte contre le réchauffement climatique.

Figurant sur la liste des technologies d'avenir du plan d'investissements France 2030, l'hydrogène peut être fabriqué grâce à de l'électricité provenant d'énergies renouvelables ou… de l'énergie nucléaire. Et pour cela, Emmanuel Macron en est certain : « Nous pouvons produire de l'hydrogène sur notre sol beaucoup plus massivement que beaucoup d'autres, là où les autres vont aller le chercher », ce qui souligne les mérites d'un nucléaire français plus propre.

L'hydrogène « est un instrument de souveraineté », a indiqué le président de la République, rappelant l'intérêt d'avoir une vaste filière de ce vecteur d'énergie. « Si nous nous mettons en situation d'être des grands producteurs d'hydrogène, de savoir le produire, d'avoir les process industriels et d'aller au bout de cette aventure, nous construisons notre souveraineté énergétique, ce qui nous permettra de ne pas avoir des prix qui varieront tout le temps ni d'être dépendants d'une crise géopolitique ou autres. »

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
24
justepourlefun
L’Hydrogène vert …ce que ce mec ne dirait pas pour être élu…
Blackalf
Il faut peut-être regarder plus loin que ça…il n’y a pas que la France, et de loin, qui veut développer cette filière pour certains usages.
Jissou06
Bravo<br /> Moi j’y crois à l’hydrogène.<br /> Et puis on peut pas tout miser sur l’électrique
Palou
Jissou06:<br /> Moi j’y crois à l’hydrogène.<br /> Et puis on peut pas tout miser sur l’électrique<br /> ça tombe bien, ça sert à faire de l’électricité pour les VE
Krypton_80
Ce sont les sociétés minières d’extraction de minerais qui vont faire la gueule, encore un coup des hydrocarburiens je parie… <br /> C’est sûr que nucléaire + électrolyse = H2 avec peu de CO2, même si on ne peut pas encore parler d’énergie renouvelable.
pecore
Attention à ne pas faire d’inférence. Macron n’a pas parlé de voitures mais de «&nbsp;déplacements&nbsp;». Je pense qu’il est plus question ici de trains diesels remplacés par des trains hydrogène et éventuellement, par la suite, d’avions à hydrogène.
Krypton_80
Ne pas oublier quand même les transports en commun, certaines villes françaises ont déjà opté pour le bus à hydrogène, les voitures viendront plus tard.
xylf
Utiliser le nuc pour faire de l’H2 est une aberration. Le coup énergétique est désastreux pour en produire.<br /> Ce qu’ils appellent de l’H2 vert c’est à partir d’une source renouvelable (panneau solaire, éolienne etc…) et ces dits moyens tourneront plein pot juste pour l’H2. Mais comme dans la politique on ne prend pas en compte le cout énergétique et ou polluant dans la fabrication de ces sources, alors tout va bien.
v1rus_2_2
Pas nécessairement, Toyota sont en train d’en développer qui remplacerait directement l’essence sans passer par une batterie (en gros, un moteur thermique à hydrogène)
Krypton_80
xylf:<br /> Utiliser le nuc pour faire de l’H2 est une aberration. Le coup énergétique est désastreux pour en produire.<br /> Utiliser le nuke pour faire du cryptominage est bien plus qu’une aberration, car ça ne sert à rien d’utile, et pourtant tout le monde s’en fout.<br /> xylf:<br /> Mais comme dans la politique on ne prend pas en compte le cout énergétique et ou polluant dans la fabrication de ces sources, alors tout va bien.<br /> Et c’est aussi valable pour la production des batteries qui ne poussent pas encore aux arbres. Bien sûr que l’H2 vert c’est à partir d’une source renouvelable, mais pourquoi pense-tu qu’il veut plus de centrales nucléaires?<br /> L’un n’empêchera pas l’autre, la Chine fait pareil, mais avec du charbon.
xylf
Miner de la monnaie, c’est très discutable, mais ce n’est pas le sujet ici.<br /> Les énergies renouvelables ont besoin de batterie car elles sont non pilotables contrairement aux centrales et barrages. De ce fait, le nucléaire n’est pas prêt de disparaitre. Surtout qu’il fait parti des plus efficients
Blackalf
v1rus_2_2:<br /> Pas nécessairement, Toyota sont en train d’en développer qui remplacerait directement l’essence sans passer par une batterie (en gros, un moteur thermique à hydrogène)<br /> J’ai vu ça, oui, un moteur à explosion tout à fait standard qui utilise de l’hydrogène. Ils sont en train de tester ça en compétition. ^^<br /> Leblogauto.com – 29 May 21<br /> 24 Heures de Fuji 2021 : Nissan gagne et la Toyota à l'hydrogène passe la...<br /> Le team GT NET a remporté les 24 heures de Fuji 2021, mais tous les yeux étaient tournés vers la modeste Toyota Corolla carburant à l'hydrogène.<br /> On n’est qu’au début de l’histoire, bien sûr, il y aura des points à améliorer et des problèmes à résoudre…mais rappelons-nous les débuts de Toyota dans l’hybride, quand tout le monde se fichait d’eux, et ce qu’il en est aujourd’hui. Toyota n’est pas du genre à s’engager dans des voies sans issue et sans avenir.
pecore
L’excuse (à la con, désolé mais là il n’y a pas d’autre mot) des pro-Bitcoin est que le minage utiliserait de l’énergie gaspillée. Ce à quoi les anti-Bitcoins leur répondent que l’énergie gaspillée cela n’existe pas, il n’y a que de l’énergie mal exploitée et que de toute façons, miner du Bitcoin est une autre forme de gaspillage.<br /> Mais si l’on utilise l’énergie en trop pour produire une autre source d’énergie, une source non polluante qu’il est en plus possible de stocker, là cela s’entend.
xylf
L’énergie gaspillée ? Ah oui c’est marrant comme concept.<br /> Après normalement, il n’y a pas d’énergie en trop en France. Elle est majoritairement pilotée : on adapte la production par rapport à la consommation + vente d’énergie aux pays étranger. Et malheureusement quel que soit la manière utiliser de l’énergie pour en créer une autre engendra toujours des pertes. Et en ce qui concerne l’hydrogène il faut beaucoup, beaucoup d’énergie pour peu de carburant. D’où l’idée de dédié une énergie verte rien que pour ça. Donc beaucoup, beaucoup d’éolienne ou de photovoltaïque, avec les batteries associés et donc leur production malheureusement bien polluante également.<br /> Faut pas se leurrer, on ne peut pas produire d’énergie sans contrepartie.
ultrabill
Si tu veux en savoir un peu plus sur les différentes façon de produire de l’hydrogène, et à quoi correspondent les différentes «&nbsp;couleur&nbsp;» dont on l’affuble, voici un récapitulatif :<br /> Révolution Énergétique – 28 Oct 20<br /> Hydrogène : vous le voulez vert, bleu, gris, jaune ou nature?<br /> Après l’Allemagne et l’Europe, le gouvernement français a décidé d’investir dans l’hydrogène à grands coups de milliards d’euros pour en faire une<br />
raymondp
Le problème de l’électricité, c’est qu’on ne peut pas la stocker. Produire de l’hydrogène à partir de l’électricité permet de stocker l’énergie pour la réutiliser par ailleurs.<br /> Quand le vent souffle, ou que le soleil brille, on peut produire de l’hydrogène qui servira à produire de l’électricité les jours où le soleil ne brillera pas ou qu’il n’y aura pas de vent.<br /> Investir<br /> Une pluie de milliards pour l'hydrogène vert<br /> Union européenne, Etats et entreprises associent leurs ambitions et leurs ressources pour créer une filière...<br /> Le portugal ferme des centrales à charbon et va produire de l’hydrogène<br /> H2Today – 9 Jun 20<br /> Le Portugal veut une méga usine de production d'hydrogène - H2Today<br /> Ce pays du sud se projette dans l’après Covid-19 avec d’énormes ambitions. Comme l’annonçait déjà fin avril l’agence Reuters, le Portugal va accueillir un site de production d’hydrogène vert par électrolyse à partir d’énergie solaire. Nécessitant un...<br />
Gweegoo
Si seulement il pouvait parler de cela quand il n’est pas en campagne!<br /> J’ai peut-être la mémoire courte mais j’ai l’impression qu’on ne parle que de tout ce qu’on pourrait faire de mieux seulement en campagne. Le reste du temps, c’est gilet jaune, retraites, dette de la France, on arrête Fessenheim puis finalement le nucléaire n’est pas si mal…<br /> Il a raison, c’est super l’hydrogène, ce n’est pas d’hier qu’on le sait, c’est quand il veut!
Martin_Penwald
BMW avait déjà conçu un prototype de voiture thermique fonctionnant à l’hydrogène il y a une vingtaine d’années. Le problème principal venait des fuites au niveau des pistons, le rendement était assez mauvais.
Steph29
Si il en parle actuellement c’est aussi car on a eu une crise sanitaire, une COP26 et qu’ils ont décidé de mettre de l’argent public sur la table pour tenter de booster l’économie de ce secteur. Alors oui en période pré électorale ça l’arrange sans doute bien mais ce n’est pas la seule raison.<br /> Après tu as raison un jour le problème numéro un sera la dette de la France.<br /> Concernant l’H2 j’y crois pour stocker l’énergie non stable ni pilotable, la consommer pour les transports en commun, le rail pourquoi pas, mais pas pour la mobilité individuelle, pas assez efficient pour l’instant
fg03
Pour moi l’hydrogène pose un probleme sur son bilan écologique vu qu’il faut comme dit de l’energie nuclaire pour la fabriquer… à voir ce que donne Iter comme reacteur et les prochaines générations à fusion nucléaire en terme de radioactivité et de pollution.<br /> Comme cela a été dit, c’est malgré tout une solution envisageable pour le stockage car l’électricité alternative ne se stocke pas ou très mal, pas pour des grosses quantités en tout cas.<br /> Donc la filière hydrogène est une alternative quand même mais comme dit également à privilégier pour les transports en commun… sachant qu’à titre particulier, cela permettrait à l’état de prélever ses royalties qu’elle prélève avec la TIPP sur les produits pétroliers et qu’elle n’a plus sur les voitures électriques (du moins pour l’instant, l’état n’a pas créé de taxe sous une forme ou une autre)
zalphab
Alors, pour ceux qui critique le terme, il est utilisé dans toute l’industrie :<br /> ÉRO/TRÈS FAIBLE TENEUR EN CARBONE<br /> Hydrogène vert: fabriqué par électrolyse à l’aide d’électricité renouvelable. L’électricité est utilisée pour séparer l’eau en hydrogène et en oxygène.<br /> Hydrogène bleu: Hydrogène gris, brun ou noir mais on enfouie avec le dioxyde de carbone dans les profondeurs de la terre grâce au captage et au stockage du carbone.<br /> Hydrogène rose: similaire à l’hydrogène vert mais utilisant uniquement l’énergie nucléaire.<br /> Hydrogène jaune:similaire à l’hydrogène vert mais utilisant uniquement l’énergie solaire.<br /> ÉMISSIONS DE CARBONE MOYENNES À ÉLEVÉES<br /> Hydrogène turquoise: produit par pyrolyse. Dans la pyrolyse, au lieu du gaz CO2 polluant, un sous-produit de carbone solide est produit. La matière première est le méthane, voire les déchets plastiques. La pyrolyse fonctionne en chauffant les produits à une température extrêmement élevée dans une atmosphère inerte. Les émissions sont liées au combustible nécessaire pour chauffer la réaction.<br /> ÉMISSIONS ÉLEVÉES DE CARBONE<br /> Hydrogène gris: Hydrogène produit à partir de gaz naturel dans un processus appelé reformage à la vapeur (SMR en anglais), dans lequel de la vapeur à haute température est utilisée pour fractionner le méthane à haute pression.<br /> ÉMISSIONS DE CARBONE TRÈS ÉLEVÉES<br /> Hydrogène noir : fabriqué à partir de charbon (dans un processus similaire à celui de l’hydrogène gris) sans piégeage du carbone. Encore plus intensif en carbone que l’hydrogène gris.<br /> Hydrogène brun : fabriqué à partir de lignite (dans un processus similaire à celui de l’hydrogène gris) sans captage du carbone. Encore plus intensif en carbone que l’hydrogène noir et gris. Le lignite est de la tourbe comprimée et génère beaucoup de dioxyde de carbone lors de sa combustion.<br /> Sinon je vous recommande ce livre pour enfant : «&nbsp;Le monstre des couleur&nbsp;», mais la ca n’a rien avoir
Ipoire
L’hydrogène produite est actuellement 95% bleu, directement depuis les entreprises pétrolière qui récupèrent le gas au moment de l’extraction du pétrole.<br /> Il est évident que les gouvernements et les lobby pétrolier sont main dans la main.<br /> Soutenir l’hydrogène c’est soutenir les entreprises pétrolière qui vont continuer a se gaver et détruire la planète en injectant tt leur produit chimique. Réveillez vous! l’hydrogène est la pire solution.
Urleur
Pour l’instant, l’éthanol tire son épingle du jeux, car l’électrique c’est vraiment un marché de riche, je parle voiture, mais je serais pas contre pour l’hydrogène.
Yannick2k
faudrait savoir de quoi ça parle avant de critiqué.<br /> il y a 3 catégories d’hydrogène, gris vert et blanc (et d’autes)… je te laisse chercher pour approfondir tes connaissances <br /> au boulot on est en plein développement pour les moteurs thermique à l’hydrogène…<br /> aujourd’hui, ça serait plus pour les poids lourds, bus, etc…<br /> et l’hydrogène n’est pas seulement pour faire de l’électricité, mais aussi à remplacer les carburants fossiles injectés dans le moteur (hydrogène brûlé).
_Dorsoduro
@xylf bin justement les coûts énergétiques et polluants qui ont servi à faire des parcs éoliens sont calculés par l’Ademe.<br /> Et «&nbsp;spoiler alert&nbsp;» bin, il est très bon.<br /> 12,7 g eq CO2/kWh pour l’éolien terrestre. ce facteur d’émission est estimé à<br /> 6 à 12 g eq CO2/kWh pour le nucléaire,<br /> 56 g eq CO2/kWh pour le photovoltaïque,<br /> 406 gCO2/kWh pour une centrale à gaz ,<br /> 1038 gCO2/kWh pour une centrale à charbon.<br /> Ce calcul prend en compte toute la durée<br /> de vie du parc, depuis sa conception jusqu’à son démantèlement à l’issue de son exploitation. il comprend aussi en compte les émissions de gaz à effet de serre liées à la fabrication des composants du parc éolien, au transport de ces composants et à leur installation, à l’exploitation et à la maintenance du parc, puis à son démantèlement, y compris à la remise en état du site et au traitement des éléments en fin de vie.<br /> Donc produire de l’hydrogène vert à partir de l’éolien permet non seulement de la rendre stockable, mais aussi, possiblement pilotable.<br /> Sans parler du faite que stocker d’énorme quantité de Kw d’énergie sous la forme d’un gaz est bien plus facile et vert que la mm entreprise mais avec des batteries.<br /> Bref une énorme filière à développer .
yoda_net
«&nbsp;ce que ce mec ne dirait pas pour être élu…&nbsp;»<br /> Ce que tous ceux qui visent le poste disent pour être populaire et gagner des voix…<br /> Hidalgo et son salaire des profs x2 (infinançable), Zemour et sa suppression des limites de vitesses et du permis à points (vu combien rapportent les amendes, ça ferait un trou béant dans le budget de l’état), Mélanchon et son imposition à 100% au delà d’un certain salaire (déjà bloqué par le conseil constitutionnel lorsque Hollande a voulu le faire à 75%). etc, etc, …<br /> Et produire de l’hydrogène avec moins d’impact environnemental, c’est plus vert…
Gweegoo
Mouai il y a tjs une explication. Mais ce n’est pas parce qu’on comprend qqch qu’il faille l’accepter. Une explication et une raison sont deux choses différentes.<br /> La crise COVID est arrivée mi-mandat. Avant cela, il y avait d’autres “explications”…<br /> Final, la différence entre les candidats se jouera encore sur celui ou celle qui se rapproche le plus des aspirations de la base électorale (exercice déjà difficile considérant la distance entre les candidats et ceux qui votent) dans le discours plutôt que dans les actes.<br /> Macron ne s’est pas distingué sur sa capacité à mettre en œuvre ce qu’il propose, bien qu’il propose qqch qui puisse avoir du sens ou du moins rassembler.<br /> Bref ça change pas! On manque juste d’un bon Coluche qui dirait qu’il n’y a pas de surprise à voir qq1 qui ne se sent pas peter, pousser de l’hydrogène!
kroman
Ça y va l’argent qui pleut pour tout et n’importe quoi ! Manu mine des mds€ dans la cave de l’Élysée ?<br /> Ça sent les impôts qui vont encore doubler fin 2022…
sebstein
Pourquoi l’opposer à l’électricité ? Les pilles à hydrogène sont juste des remplacement aux batteries électriques, ça reste des accumulateurs électriques.<br /> Mais l’hydrogène est produit grâce à… de l’électricité pour l’électrolyse. Et, jusqu’à maintenant, le rendement énergétique des pilles à hydrogène est plus faible que celui des batteries.<br /> Ton commentaire aurait été correct si tu avais dit «&nbsp;On ne peut pas tout miser sur le lithium&nbsp;»
philouze
Il y a besoin, de toute façon, de décarboner l’énorme fourniture d’hydrogène industriel qui lui restera nécessaire.<br /> Et il en faudra probablement plus à l’avenir pour de nouveaux process industriels (comme de l’acier à zéro émission de carbone)<br /> Pour décarboner ce seul hydrogène, il en faut des masses considérables.<br /> Le fait que ça terminera dans des caisses, ou même des bus «&nbsp;en masse&nbsp;» ce serait assez vain, et tellement non compétitif face aux autres voies de stockage que ça ne présente aucun intérêt.<br /> Mais pour la fourniture, de toute façon, il y a peu de risques à prendre.<br /> Avant qu’on ait remplacé ne serait-ce que 20% de l’H² indus de l’eau aura coulé sous les ponts.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

ClicBot : construisez et programmez votre robot !
Apple : si le casque AR est annoncé en 2022, n'espérez pas pouvoir l'acheter
Apple : vers un casque de réalité augmentée
La nature ne nous a fait que 5 doigts ? En voila un 6e, robotique, que l'on adopte en un rien de temps
Carrefour Flash, comment fonctionne le premier magasin totalement automatisé de Paris ?
Alphabet (Google) va intégrer des robots à ses équipes pour les tâches d'entretien
Niantic lève 300 millions pour partir à la conquête du metaverse
Hey Disney : un assistant vocal s'invitera dans les hôtels de Disneyland dès l'année prochaine
Rolls-Royce passe les 600 km/h avec un avion électrique, un record
Ces gants haptiques vous permettront de toucher des objets dans le metaverse
Haut de page