Test TaoTronics SoundLiberty 53 : bien plus qu’une simple copie

Mathieu Grumiaux Contributeur
01 octobre 2019 à 18h02
0
La note de la rédac
« Tiens, encore des AirPods ! » C'est à peu près notre réaction quand nous avons reçu le SoundLiberty 53 de TaoTronics. La marque propose des écouteurs true wireless qui ressemblent beaucoup à ceux popularisés par Apple. Mais à un prix autour des 60€, ces petits appareils rivalisent-ils avec ceux proposés trois fois plus chers par son concurrent ?»

Un design qui en rappelle un autre

On ne peut pas dire que TaoTronics se soit particulièrement foulé pour l'esthétique de son dernier casque audio. Les écouteurs sans fil rappellent les AirPods quasi trait pour trait, mis à part le coloris noir qui remplace le blanc immaculé de la marque californienne. Le constructeur a toutefois fait le choix de vrais intra-auriculaires, qui rentrent plus avant dans le conduit là où les écouteurs d'Apple se contentent de rester à la surface.

Test Taotronics SoundLiberty 53
Un look éprouvé mais bien exécuté © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Si l'aspect est identique, on ne peut malheureusement pas en dire autant de la qualité de fabrication de l'ensemble. Les écouteurs restent solides, malgré leur fabrication intégralement en plastique. La boite de recharge, en revanche, est très en retrait.

La charnière qui joint le couvercle et la base est lâche et l'on sent qu'en forçant un peu elle se casserait très rapidement. Un aimant maintient les deux parties assure une bonne fixation, mais attention une fois ouverte à ne pas être trop brusque dans vos mouvements.

Test Taotronics SoundLiberty 53
L'étui de recharge manque cruellement de solidité. Prudence lors de sa manipulation. © Mathieu Grumiaux pour Clubic


Légers et confortables, les SoundLiberty 53 s'oublient très vite

Les intra-auriculaires sont des écouteurs clivants : on aime ou déteste la sensation d'avoir un objet bloqué près du tympan. , nous sommes plutôt ouverts à ce type d'accessoires et les SoundLiberty 53 sont de très bons écouteurs.

Test Taotronics SoundLiberty 53
Un grand confort tout au long de l'utilisation © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Les écouteurs n'appuient pas sur l'oreille en permanence et une fois vissés dans les esgourdes, on les oublie très rapidement, en grande partie grâce à leur poids plume. Le maintien est également excellent et à l'inverse des AirPods (encore eux) qui peuvent avoir tendance à chuter lors de notre footing matinal, les accessoires imagés par TaoTronics restent solidement en place, quel que soit le mouvement de tête ou la nature des entrainements pratiqués.


Une connexion capricieuse qui demande un petit apprentissage

La connexion au smartphone est un peu surprenante. TaoTronics propose avec les SoundLiberty différents modes d'appairage, pour ne connecter qu'un écouteur à la fois ou les deux à son appareil. Il est également possible de relier les deux écouteurs à deux appareils distincts pour partager son casque si besoin est.

Pour la première connexion, il faut bien attendre une fois sortis de leur boite de chargement que l'écouteur droit clignote en bleu et le gauche alterne entre le bleu et le blanc pour que le SoundLiberty 53 soit couplé avant la connexion Bluetooth au smartphone.

Test Taotronics SoundLiberty 53
Une première connexion au smartphone qui n'est pas aussi facile qu'espérée © Mathieu Grumiaux pour Clubic

De notre côté, la précipitation a fait que nous n'arrivions à connecter qu'un seul écouteur à la fois durant quelques minutes avant d'aller (enfin) lire la notice pour comprendre le problème. Si dans les faits cette multitude de modes est appréciable, nous aurions aimé que le couplage se fasse plus rapidement afin d'éviter ce genre de désagrément.

Un son correct qui surprend par sa qualité

Premières écoutes et première surprise : le SoundLiberty 53 offre un son plutôt bien équilibré. Les aigus et médiums sont diablement bien maîtrisés et offre aux voix et aux instruments une belle restitution, riche en détails et très détachés les uns des autres. Le sentiment est renforcé par une acoustique stéréo là encore très bien gérée et une distorsion et une saturation toutes deux très limitées.

Les graves et les basses sont elles un poil en retrait, contrairement à beaucoup de ses concurrents qui usent et abusent des basses fréquences dans leurs produits. Elles restent quand même discernables, notamment dans les morceaux les plus pêchus, mais le son final manque un poil de dynamisme à notre gout.

Test Taotronics SoundLiberty 53
Un excellente isolation pour un son tout à fait recommandable, même si un peu plat © Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'isolation passive offerte par le SoundLiberty 53 est excellente. Tout en garantissant une utilisation débarrassée de la plupart des bruits extérieurs gênants, notamment en milieu urbain, les écouteurs peuvent compter sur le solide maintien dans l'oreille pour garantir une bonne qualité de son, quel que soit l'endroit où on les utilise.

Des contrôles tactiles agaçants

Pour contrôler les différentes commandes du SoundLiberty 53, TaoTronics a troqué les boutons contre une interface 100% tactile, à réaliser en exerçant des pressions ou des défilements sur les deux écouteurs.

Nous n'avons clairement pas été convaincus par l'ergonomie générale du casque. Les commandes sont assez nombreuses à apprendre et pas forcément simples à mettre en pratique en cours d'utilisation.

Un double tap pour mettre en pause ou lire la musique. Une pression sur l'écouteur droit pour augmenter le volume, une sur l'écouteur gauche pour le baisser. Un triple tap pour avancer d'un titre dans une playlist. Les commandes semblent avoir été décidées en dépit du bon sens, sans vraie logique.

Test Taotronics SoundLiberty 53
L'interface entièrement tactile peut vous faire perdre patience très rapidement © Mathieu Grumiaux pour Clubic

De plus, les commandes tactiles en elles-mêmes sont capricieuses (et l'on pèse nos mots) et ne répondent souvent pas quand on les active. On aura bien plus vite fait de sortir notre téléphone pour changer un titre ou d'utiliser l'assistant vocal du smartphone en appuyant deux secondes sur l'un des écouteurs.

Malheureusement, TaoTronics ne propose pas d'application mobile qui permettrait de modifier les commandes ou encore les réglages sonores. On comprend que la marque cherche à simplifier au maximum l'usage de son produit, mais un petit effort logiciel aurait pu pallier bien des défauts de ce produit prometteur.

Une autonomie parfaitement maitrisée

Les SoundLiberty 53 tiennent environ 5H avec une seule charge, c'est la moyenne du secteur et nos tests nous ont amenés à un résultat plus proche des 4H, avec il faut le souligner, beaucoup d'appels téléphoniques qui ont tendance à faire fondre l'autonomie.

La vraie plus-value de ce casque réside dans son boitier de rangement, qui offre une autonomie totale de 40H, soit 6 à 7 recharges supplémentaires. Nous n'avons pas pu estimer si les chiffres sont conformes, mais après une semaine d'utilisation moyenne, nous n'avons toujours pas eu besoin de recharger l'ensemble une seule fois.

Et au passage, merci à TaoTronics d'avoir pensé à mettre un indicateur lumineux de charge sur le devant du boitier et non à l'intérieur. C'est un détail, mais qui fait toute la différence.

Test Taotronics SoundLiberty 53
L'indicateur de batterie sur le devant du boitier : une petite attention trop souvent oubliée. © Mathieu Grumiaux pour Clubic


TaoTronics SoundLiberty 53 : l'avis de Clubic

Dans la jungle des copies d'AirPods, les SoundLiberty 53 de TaoTronics se démarquent grâce à une solide fabrication. La marque a réussi à concevoir un produit très bien fini, au confort et au maintien exemplaires. Son autonomie globale, tout simplement monstrueuse, est bien plus importante que sa principale source d'inspiration malgré un prix trois fois inférieur.

Le son reste lui aussi plutôt correct aux vues de sa gamme tarifaire, plutôt bien équilibré malgré un vrai manque de dynamisme sur l'ensemble des morceaux qui nous ont servis à réaliser ce test. Seule une ergonomie tout simplement ratée vient noircir le tableau. La marque n'a clairement pas le savoir-faire pour se passer de boutons et proposer une interface 100% tactile fluide et agréable en cours de lecture.

Les SoundLiberty 53 restent toutefois des écouteurs parfaitement recommandables pour les petits budgets. Endurants, de qualité plus qu'honorable et finalement sans grande prétention, ils sauront satisfaire les sportifs comme le grand public, qui en aura clairement pour son argent.

Taotronics SoundLiberty 53

Les plus
+ Un excellent maintien pour les sportifs
+ Un son correct et équilibré
+ Autonomie de plusieurs jours
Les moins
- Les contrôles tactiles sont catastrophiques
- La connexion peut être capricieuse au premier abord
- Pas de logiciel compagnon pour modifier certains réglages
Design
Confort
Qualité audio
Autonomie
Isolation
3.5

Modifié le 07/10/2019 à 09h03
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top