Test Plantronics BackBeat FIT 3100 : quand simplicité rime avec exigence

Mathieu Grumiaux Contributeur
25 septembre 2019 à 13h20
0
La note de la rédac
La marque Plantronics a une certaine expérience dans les casques audio. Avec le BackBeat 3100, le constructeur souhaite toucher les sportifs, en apportant son savoir-faire au service d'écouteurs true wireless adaptés à leurs besoins. Ce casque audio réussit-il à associer à la fois confort et son de qualité pour un entraînement réussi ?

Un design pensé pour le confort

Le premier contact avec les BackBeat FIT 3100 est très positif. Le boîtier de rangement, très compact, dégage une belle impression de solidité. Il peut se glisser facilement dans une poche ou dans un sac sans risquer de l'endommager.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Un boitier minimaliste et très bien conçu © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une fois ouvert l'on découvre les deux écouteurs au design à la fois sobre mais tout de même affirmé avec un coloris vert brillant qui reste néanmoins assez discret une fois porté. Plantronics a préféré opter pour la simplicité et axer ses efforts sur le confort.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Un design sobre avec une pointe de couleur pour pimenter le tout © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Les écouteurs ne sont pas de vrais intra-auriculaires et ne rentrent pas totalement dans le conduit auditif. Ce choix de conception permet au BackBeat FIT 3100 d'être utilisé des heures durant sans jamais être dérangé ou ressentir de gêne lors de séances de sport.

Un bon maintien dans la plupart des oreilles

Le maintien des écouteurs est un aspect plus mitigé. Les écouteurs intègrent un tour d'oreille qui les fixent solidement en toutes situations. C'est bien simple : que ce soit en course ou durant du cardio, jamais les BackBeat FIT 3100 n'ont bougé d'un pouce, et ce malgré certains exercices intensifs.

Plantronics a fait le choix de ne pas proposer d'embouts de plusieurs tailles et estime que son design s'adaptera à l'ensemble des paires d'oreilles de ses utilisateurs. Malheureusement cela n'a pas été notre cas. Si l'écouteur gauche se loge parfaitement, notre oreille droite n'est pas aussi symétrique qu'espérée par la marque et laisse passer un jeu plutôt désagréable qui permet à l'écouteur de bouger légèrement en cours d'activité.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Pas d'embouts supplémentaires, Plantronics fait le choix d'un design unique qui ne conviendra pas à tout le monde © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Nous avons fait tester les BackBeat FIT 3100 à d'autres personnes et elles n'ont trouvé rien à redire sur le positionnement dans l'oreille. Ce petit désagrément n'a rien d'handicapant mais est tout de même assez gênant pour un casque censé s'adapter à tous les sportifs.

Un son de qualité, bien équilibré

Les Plantronics BackBeat FIT 3100 ont tout simplement dépassé nos espérances dès la lecture du premier morceau. La stéréo est très bien gérée et donne une réelle amplitude aux différents morceaux que nous lui avons soumis au cours de nos tests.

L'équilibre sonore est lui aussi très bien respecté, avec une présence très nette des aigus et des mediums. Les voix et les différents instruments sont clairement détachés et les paroles sont parfaitement intelligibles.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Un son un peu plat mais néanmoins très juste et ample © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Les basses sont quant à elles un peu en retrait, la faute à une isolation passive presque inexistante qui ne permet pas d'obtenir un grave très présent. Plantronics l'accentue un peu artificiellement pour tenter de donner du relief aux morceaux, sans toutefois les dénaturer mais pas assez pour obtenir un résultat satisfaisant de ce côte là.

On note également une légère saturation et un peu de distorsion à plein volume mais là encore les ingénieurs de la marque ont travaillé à les limiter le plus possible de manière logicielle. Pari gagné, tant le casque s'en sort avec les honneurs la majeure partie du temps.


Une connectivité parfois capricieuse

La connectivité en cours de lecture est plutôt très bonne dans l'ensemble mais nous avons rencontré à plusieurs reprises un problème lors de la déconnexion des écouteurs au smartphone. L'écouteur droit se connectait automatiquement à l'appareil mais pas le gauche, qu'il a fallu mettre en marche manuellement en appuyant sur son bouton.

On a bien du mal à comprendre le problème, qui n'a pas encore été corrigé par une mise à jour et l'on espère que Plantronics apporter une solution rapidement à ce problème.

Une ergonomie (trop) simplifiée

Les BackBeat FIT 3100 ne proposent qu'un seul bouton par écouteur pour contrôler les différentes fonctionnalités liées à la musique. L'écouteur droit permet de mettre en pause ou de relancer la musique via un unique tap. Le fonctionnement est très simple, ne demande aucun apprentissage et convient parfaitement en cours d'effort.

L'écouteur gauche pose plus de problèmes. Plantronics a joué à l'extrême la carte de la simplicité et demande à l'utilisateur de choisir le réglage qu'il souhaite attribuer au bouton. Soit le contrôle de la volume, oú un tap court augmente le son du casque et un tap plus long le réduit, soit l'accès à d'autres fonctionnalités comme l'accès à l'assistant vocal de son smartphone ou le lancement de sa playlist préalablement paramètrée.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Test Plantronics BackBeat FIT 3100

Volume ou raccourcis vers le smartphone : il faudra faire un choix

Nous sommes mitigés par rapport à ce choix de conception opéré par Plantronics. Si l'on apprécie vraiment l'ergonomie simplifiée à l'extrême qu'à choisi le constructeur, qui est une gageure en cours de footing là où tant d'autres casques empilent les contrôles et les fonctionnalités quitte à rendre leurs produits inutilisables en plein effort, Plantronics a peut être été trop radical et demande à l'utilisateur de faire une concession, ce qui est toujours regrettable pour un produit à près de 150€ dans le commerce.

Une application très soignée et fonctionnelle

Pour configurer le BackBeat FIT 3100, il vous faudra passer par l'application BackBeat, disponible gratuitement sur l'App Store d'Apple ou le Google Play Store.

Plantronics a réalisé un travail d'orfèvre au niveau de l'interface de son logiciel, probablement la plus élégante et la plus intuitive que nous avons vu de mémoire récente. Le logiciel permet tout d'abord de télécharger les mises à jour du casque audio, une opération qui reste particulièrement agaçante tant elle est longue mais c'est le cas de tous les casques Bluetooth.

Il permet également de configurer le bouton Tap de l'écouteur gauche et d'assigner les fonctions associées et la playlist qui démarrera automatiquement à la pression. Une fonction de recherche des écouteurs est aussi présente pour les retrouver s'ils se trouvent à proximité du smartphone. Des guides d'utilisation richement illustrés complètent le nombre des fonctionnalités qui composent cette application très complète et compréhensible par le plus large public.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Le logiciel fait hurler les écouteurs pour que vous les retrouviez chez vous

Enfin BackBeat permet de sélectionner la langue du guide vocal, qui donnera une indication du niveau de batterie, l'appareil sur lequel il est connecté et d'autres indications en cours d'utilisation. Soulignons la qualité de la traduction française proposée par Plantronics, on a connu bien pire sur d'autres appareils.

Autonomie dans la moyenne du secteur

Plantronics indique dans sa documentation une autonomie d'environ 5 heures pour ses écouteurs. Nous sommes arrivés peu ou prou aux mêmes résultats, pour une autonomie pas forcément exceptionnelle mais néanmoins suffisante dans le cadre d'une utilisation sportive.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Une autonomie qui tient bien la route © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le boitier de rangement, qui se charge par prise micro-USB, donne deux cycles de charge supplémentaires pour une durée totale de 15 heures d'utilisation. Durant une semaine, à raison de 3 entrainements et d'un peu de musique ici et là pour les besoins des tests, nous n'avons pas eu besoin de charger une seule fois le boitier, ce qui laisse espérer une autonomie encore plus importante dans le cadre d'une utilisation moins intensive.

Test Plantronics BackBeat FIT 3100
Dommage que l'indicateur de batterie restante se trouve dans la boite et pas dessus © Mathieu Grumiaux pour Clubic


Notre avis sur les Plantronics BackBeat FIT 3100

Avec son casque dédié aux sportifs, Plantronics a su mêler confort d'utilisation et qualité audio. Nous avons été particulièrement bluffés par le design de l'appareil, qui réussit à s'oublier en quelques minutes et peut être porté durant de nombreuses heures sans jamais se faire ressentir.

La partie audio est également à saluer, malgré quelques défauts liés à sa forme semi intra-auriculaire. La restitution sonore est particulièrement maitrisée et équilibrée, quoiqu'un peu pauvre en basses pour ceux aimant les morceaux punchy pour aller s'entrainer.

Seule l'ergonomie réfrène un peu notre enthousiasme. Le constructeur a ajouté toutes les fonctionnalités les plus utiles sur un accessoire de ce type, mais propose une interface qui sacrifie l'expérience utilisateur au profit de la simplicité.

Nous n'aurions pas souhaité plus de boutons ou de contrôles sur les écouteurs, mais un plus choix dans les réglages pour ajouter une ou deux commandes supplémentaires aux écouteurs. La simplicité a primé sur l'exhaustivité, quitte à exiger des compromis aux utilisateurs.

Malgré ce petit défaut, les BackBeat FIT 3100 sont des écouteurs pour le sport chaudement recommandés, qui cochent toutes les cases pour en faire votre compagnon indispensable d'entraînement.

Plantronics BackBeat FIT 3100

Les plus
+ Un confort tout simplement extraordinaire
+ Excellent maintien pour la plupart des utilisateurs
+ Un son équilibré et ample
+ Un logiciel soigné et facile à prendre en main
Les moins
- Manque un peu de basses
- Un design unique qui s'adapte mal à certaines morphologies
- Une ergonomie trop simple qui exige des compromis
- Quelques soucis de connectivité non-résolus
Design
Confort
Qualité audio
Autonomie
Isolation
4

Modifié le 25/09/2019 à 14h13
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top