Wing (Google) lance ses premiers tests de livraison par drone aux US

Bastien Contreras Contributeur
23 septembre 2019 à 18h09
0
Wing

Google a franchi un nouveau cap vers la démocratisation de la livraison par drone. Grâce à des partenariats conclus avec plusieurs enseignes, sa filiale Wing pourra prochainement confier de véritables missions à ses engins volants dans une ville américaine.

Sur le marché encore balbutiant de la livraison par drone, la course s'intensifie. Quelques jours après la démonstration du Flirtey Eagle par la start-up qui lui a donné naissance, c'est au tour de Google d'avancer un peu plus ses pions aux États-Unis.

Livrer des médicaments en quelques minutes

En effet, Wing, filiale du groupe Alphabet, a annoncé le début imminent de son premier programme officiel d'expérimentation sur le sol américain. À partir du mois d'octobre, l'entreprise pourra livrer des articles au domicile des habitants de la ville de Christiansburg, en Virginie. Il ne s'agit cependant que d'une phase de tests, qui vise précisément à prouver la viabilité et la fiabilité de ce service.

Pour pouvoir opérer, l'entreprise s'est alliée à trois enseignes : la chaîne de pharmacies Walgreens, le transporteur FedEx et Sugar Magnolia, un fabricant local de produits artisanaux. Les clients inscrits au programme et habitant dans les « zones de livraison désignées » pourront ainsi recevoir leur commande sur le pas de leur porte. Les drones de Wing sont en effet équipés d'un petit système comportant un câble et un treuil, afin de déposer le colis délicatement à l'endroit voulu.

Et l'entreprise promet de réduire au maximum l'attente, avec une livraison « en quelques minutes ». La filiale d'Alphabet va jusqu'à clamer que la vitesse de ses drones, allant jusqu'à 120 km/h, lui permettrait d'apporter des glaces sans qu'elles ne fondent, même en plein été. À voir.

Prendre de l'avance sur la concurrence

Si cette expérimentation constitue une première aux États-Unis, Wing n'en est toutefois pas à son coup d'essai. La société, qui est devenue une filiale à part entière de la maison-mère de Google l'an dernier, a ainsi effectué ses premières livraisons en Australie, en 2014. C'est d'ailleurs dans la capitale du pays, Canberra, qu'elle a officiellement lancé son premier service, en avril dernier. Une étape importante, suivie quelques mois plus tard par de nouveaux tests, en Finlande cette fois.

Il faut dire que la concurrence est déjà féroce dans le secteur. Outre Flirtey, d'autres entreprises ont déjà commencé à s'y aventurer, et non des moindres : la start-up Zipline, Amazon, ou encore Uber Eats.

Source : The Verge
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top