ISS Aerospace dévoile un drone à hydrogène pour la surveillance environnementale

13 septembre 2019 à 20h04
5
Sensus drone hydrogène
ISS Aerospace

La société britannique ISS Aerospace a dévoilé son drone Sensus, un modèle alimenté par une pile à combustible utilisant de l'hydrogène.

Le drone a été également pensé pour recevoir une foule de capteurs autorisant des analyses environnementales.

Mesurer la pollution de l'air

ISS Aerospace dit au sujet du Sensus, sur son site : « Il y avait besoin d'un système qui soit standardisé dans le domaine de la détection chimique et de la contamination de l'air. C'est ainsi que la plateforme Sensus est née ».

Le terme de « plateforme » est annoncé, Sensus étant pensé comme un système standardisé et modulable, où différents types de capteurs peuvent être installés selon les besoins. Le site poursuit : « Son équipement de base est capable de détecter plus de 70 substances chimiques dans l'atmosphère. Avec la localisation RTK, nous pouvons rapidement générer la modélisation 3D d'une contamination potentiellement dangereuse ».

Cette plateforme peut aussi accueillir des magnétomètres, des détecteurs gamma et des capteurs de gravité. Ryan Kemplay, P.D-G et fondateur d'ISS Aerospace, déclare : « Sensus est une proposition unique, offrant une plateforme versatile et standardisée qui peut être adaptée pour répondre aux besoins d'une foule d'applications différentes, dans des environnements difficiles à travers le monde ».


Un drone à l'hydrogène

Le drone pèse moins de 7 kilos et fonctionne à l'aide d'une pile à combustible unique développée par Intelligent Energy. De cette façon, une réserve de 3 litres lui offrirait jusqu'à 2 heures d'autonomie. « Nous avons mis au point un drone de moins de 7 kilos capable d'emmener une charge conséquente pendant plus d'une heure. C'est quelque chose qui ne pouvait être possible qu'en utilisant les dernières technologies de piles à combustible. En travaillant ensemble, les piles d'Intelligent Energy et les composants d'AMS Composite Cylinders permettent à Sensus de se maintenir en l'air plus longtemps et avec des charges plus lourdes, dévoilant de nouvelles possibilités pour toute une variété d'industries ».


ISS Aerospace est une société spécialisée dans le développement de drones sans pilote. Si, dans le cas de Sensus, il s'agit de s'orienter vers l'analyse de la pollution de l'air, l'enseigne fournit aussi des solutions orientées vers la livraison, la photogrammétrie (un procédé visant à reconstituer un objet en 3D à partir de prises de vues) et la vidéo-surveillance. Autant de domaines où les drones basés sur l'hydrogène auraient potentiellement leur place. L'intégration d'AMS Composite Cylinders dans la fabrication du drone montre l'intérêt qu'ISS Aerospace porte à l'hydrogène, cette société faisant partie des leaders mondiaux pour les contenants à destination des piles à combustible utilisant de l'hydrogène.

Source : sUAS News
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Guillaume1972
Bien vu surtout si l’hydrogène est produit “proprement” par électrolyse. Je me demande si ce serait transposable à de plus gros vehicule individuels dans un premier temps, type hélicoptère ou avion?
vbond007
Si on transpose de manière simpliste à un engin beaucoup plus lourd, ca en fait des litres d’hydrogène nécessaires.<br /> Par exemple pour un avion de 70 000kg qui doit voler pendant 2h, il faudrait 30 000 litres d’hydrogène.<br /> S’il doit voler 10h, ca fait 150 000 litres…<br /> Si l’engin explose au décollage, ca peut faire des dégats (je sais, pourquoi penser tout de suite au pire…)
ybregeon1976
Drone sans pilote??? Vous avez deja vu des drones avec pilotes vous? S’il y a un pilote a bord, alors ce n’est plus un drone, merci de vous corriger!
bxflo
à cause de la loi de murphy ? xD
Sinic
En réalité, un drone peut être totalement autonome, ou avoir un pilote : simplement, il ne se trouve pas à bord. Le métier de “pilote de drone” existe bien : https://www.cidj.com/metiers/pilote-de-drone<br /> En revanche, dans le cas présent, je n’ai pas réussi à savoir à laquelle des deux catégories appartiennent les appareils d’ISS Aerospace. Je me demande s’ils n’appartiendraient pas potentiellement aux deux.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Après Oumuamua, un autre objet interstellaire se dirige vers notre système solaire
Un gadget USB pour réduire toutes les fenêtres quand quelqu'un entre dans votre bureau
OCS et Canal+ prolongent leur accord de distribution
Le CEA va ouvrir ses portes lors des journées du patrimoine
La France ne veut pas de Libra, la cryptomonnaie de Facebook
Nestlé s'engage pour l'emballage du futur et vise le zéro émission nette de CO2 pour 2050
Google lance une plateforme d'aide pour lutter contre les addictions
🔥 Bon plan pCloud : derniers jours pour profiter de -20% sur l'offre Premium Plus + Crypto
🔥 Apple AirPods 2 à prix cassé en ce jour de chance chez Cdiscount
Haut de page