Leaders de la tech' et gouvernements veulent davantage de drones en Afrique

08 septembre 2019 à 21h17
5
Drone DJI

La Banque Mondiale et le Forum économique mondial l'ont annoncé : le Rwanda sera le pays-hôte du Forum africain du drone. Il se tiendra en février 2020.

L'événement rassemble des entreprises leaders dans le secteur de la tech', ainsi que des organismes gouvernementaux. L'objectif est notamment de rappeler la volonté de ces organisations de faire voler davantage de drones dans le ciel africain.

Compenser un manque d'infrastructures

À l'heure actuelle, le continent africain s'intéresse déjà beaucoup aux drones. Des pays comme le Rwanda ou le Ghana ont déjà déployé des services de livraison par drones à l'échelle nationale.

Pour les responsables, cette technologie pourraient rendre des services dans une multitude de domaines, en compensation d'infrastructures défectueuses ou absentes. D'après Eurasia Review, seul un tiers des Africains se trouve à moins de deux kilomètres d'une route praticable toute l'année, et il faudrait un investissement supplémentaire de plus de 50 milliards de dollars pour améliorer ces infrastructures sur l'ensemble du continent.

C'est pourquoi l'Union Africaine a fait du développement des drones une priorité en 2018. Selon Timothy Reuter, responsable en drones et aérospatiale au forum économique mondial, « développer l'usage des drones en Afrique n'apporterait pas seulement des bénéfices économiques, agricoles ou dans le secteur de la santé. Cela pourrait littéralement sauver des vies, en transportant des colis par-delà les routes ».

Promouvoir de nouvelles politiques

Timothy Reuter poursuit : « Pour libérer ce potentiel, de nouvelles politiques doivent être mises en place, pour une ouverture, en toute sécurité, du ciel aux drones, alors que la plupart des pays africains n'autorisent pas encore les applications les plus bénéfiques ». Cette année, le Rwanda a été choisi pour accueillir le Forum africain du drone, parce qu'il fait partie des pays à disposer d'une politique encourageant ces démonstrations.

À la banque mondiale, Riccardo Puliti, se dit enthousiaste : « Le Forum africain du drone ouvrira les esprits d'ingénieurs, de régulateurs, d'entrepreneurs et d'investisseurs. Les compétitions de vol vont promouvoir de nouvelles industries et de nouveaux services, mettre en valeur les données pour les livraisons, créer des pôles d'activités et des opportunités pour les technologies innovantes, et développer des ensembles de compétences pour les travaux du 21e siècle dans la région et au-delà ».

Paula Ingabire, ministre rwandaise de l'innovation et des TIC, partage cet avis : « Nous sommes excités à l'idée d'accueillir le Forum africain du drone, une plateforme qui accueillera des décideurs, des optimistes des drones, des experts et des leaders de l'industrie pour explorer tout le potentiel des applications des drones sur le continent africain. C'est une opportunité pour le Rwanda de partager notre expérience de pionnier ».

Les personnes qui souhaitent participer aux compétitions de vol prévues durant le Forum peuvent encore soumettre leur candidature. Ils ont jusqu'au 30 septembre pour le faire.

Source : Eurasia Review
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
4
GRITI
Je ne connais pas l’Afrique et j’en ai peut-être une image fausse mais ils n’auraient pas plutôt besoin d’accès à l’eau potable, à de la nourriture régulière et variée, à la médecine, l’éducation pour tous, la sécurité, moins de corruption, moins de présence étrangère… Enfin, des choses un peu plus vitales que des compétitions de vol de drones (entre autres applications prévues…).<br /> Si quelqu’un qui connaît bien le continent africain peut m’éclairer, je suis preneur.
Sinic
Je ne connais pas davantage le continent africain, mais comme je le dis dans l’article, ces drones auraient précisément l’avantage de pouvoir assurer des livraisons (notamment de santé) dans des régions difficiles d’accès. Je suppose qu’au Rwanda, pays ayant malheureusement abrité un génocide, ce genre d’équipements sera utile.
max_971
C’est vrai qu’il faudrait mieux qu’ils investissent sur des routes, sanitaires (WC, usine de traitement eau potable et eau usée…), l’électricité de manière continue…<br /> Après ça dépend de ce que les politiques détournent ou non.<br /> Je connais un ami de Brazzaville et il me racontait qu’il avait droit à une bourse pour ses études en France mais il n’a jamais vu la couleur (et ceci sur plusieurs années).
tangofever
ils faudrait qu’ils investissent dans des drones dézingueurs de braconneurs pour commencer.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le meilleur jeu Star Wars va être porté sur Switch et PS4 le 24 septembre
Une start-up du CERN utilise l'accélération de particules pour détecter drogues, armes et explosifs
Les PowerToys pour Windows reviennent : ce n'est pas une blague et la preview est disponible
Volkswagen va proposer un système de conversion électrique pour sa Coccinelle
Des astronomes ont découvert une exoplanète à l'orbite très particulière
Tom-Tom lance son véhicule de test entièrement autonome
Les caisses automatiques à reconnaissance faciale sont une réalité en Chine
Netflix introduit une nouvelle fonctionnalité
Gears 5 est le tout premier AAA a être parfaitement accessible aux sourds et malentendants
Banana Pi sort la BPI R64,
Haut de page