Parrot se relance dans le monde professionnel grâce à un contrat avec l'US Army

Mathieu Grumiaux Contributeur
30 mai 2019 à 09h00
0
Parrot ANAFI Thermal

Parrot pourrait sortir de sa mauvaise passe grâce à un contrat signé avec les forces armées américaines. L'entreprise d'Henri Seydoux souhaite se réorienter vers le secteur professionnel.

L'avenir semble enfin plus radieux pour les équipes de Parrot. Le constructeur spécialisé dans les drones vient de remporter un appel d'offres organisé par l'US Army.

Parrot va développer un drone léger pour la reconnaissance militaire


Le français, ainsi que cinq autres entreprises, viennent de signer un contrat portant sur le développement d'une nouvelle génération d'appareils de reconnaissance. Le budget total du programme est de 11 millions de dollars.

Parrot sera chargé de concevoir un prototype léger (1,3 kg au maximum) de drone déployable rapidement sur les terrains d'opération. Pour répondre aux exigences des militaires américains, il devra également posséder une autonomie de 30 minutes et de trois kilomètres.

Dans un communiqué, Henri Seydoux se félicite de cette décision et indique que « les Etats-Unis ont toujours été un marché de premier plan pour le Groupe Parrot, tant pour notre gamme de drones grand public que pour nos solutions avancées destinées aux professionnels ».


L'avenir du constructeur passera désormais par le secteur professionnel


Ce contrat montre la volonté de Parrot de recentrer ses activités vers le monde professionnel. L'entreprise a traversé des mois difficiles, avec l'échec de son dernier modèle Anafi, et une concurrence féroce de DJI, le constructeur chinois aujourd'hui leader du secteur sur le marché grand public. Parrot a du procéder à de nombreux licenciements pour garder la tête hors de l'eau.

Toutefois Henri Seydoux assure que son entreprise gardera un pied dans le secteur grand public et a déjà quelques idées pour tenter de séduire à nouveau les consommateurs, comme il l'avait indiqué aux Echos en mars dernier : « Pour moi, le futur des drones, ce sont des drones plus petits, qui répondent à un double usage, grand public et professionnel. On veut faire le drone qu'on achète sur Amazon ».


Source : Les Echos
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top