Le marché mondial des drones de loisir en chute libre

10 décembre 2018 à 06h31
7
Drone DJI

Selon des analyses croisées des instituts GfK et NPD, les ventes de drones de loisir ont chuté de 33% au niveau mondial.

L'exemple du français Parrot en disait déjà long, mais la tendance à la dégringolade n'épargne aucun acteur du secteur, pas même DJI qui, même s'il ne communique pas sur son chiffre d'affaires, pratique un intense cassage des prix en cette période de fêtes.

Seule la France sauve les meubles

Si, au niveau mondial, les ventes de drones compris entre 500 et 800 euros ont chuté de 33% en un an, ce chiffre atteint les 56% aux États-Unis. Seule la France affiche une croissance, avec des ventes en progression de 12% par rapport à la même période l'année dernière.



Mais quel est donc le problème de cette mayonnaise qui ne prend pas ? Les produits ont pourtant tout pour plaire, oui, mais les conditions de leur utilisation se durcissent, et découragent. Aux États-Unis, il est par exemple scrupuleusement interdit de faire voler un drone dans les 59 parcs nationaux du pays.

Dans l'Hexagone, enfin, de récentes mesures obligent les détenteurs d'un drone de plus de 800g de se plier à une formation et à la déclaration de leur appareil s'il est utilisé professionnellement.

Via : Le Monde
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La SNCF veut mettre en circulation des trains à hydrogène dès 2022
La prochaine Xbox
Huawei revoit ses pratiques à la demande des autorités
Google personnalise vos résultats de recherche, même si vous n'êtes pas connecté
#Récap Clubic : les actualités marquantes de la semaine
Google fermera sa messagerie Allo en avril 2019
🔥 Bon Plan : Disque Dur externe Seagate Expansion à 109 euros
🔥 Bon Plan : iPad 32 Go à 285 euros
Une IA musicale réadapte L'Hymne à la joie façon Beatles et Morricone
Le gang de l’électroménager sanctionné à hauteur de 190 M€ pour entente illégale
Haut de page