La police de New-York utilisera des drones pour lutter contre le crime

Thibaut Popelier Contributeur
08 décembre 2018 à 20h24
0
DJI Matrice 200

Les forces de l'ordre les plus célèbres au monde vont bientôt utiliser les nouvelles technologies pour intervenir sur le terrain. Le fameux NYPD (New-York City Police Department) a donc décidé de lancer un vaste programme d'utilisation des drones pour appuyer les équipes à travers des missions variées.

Le NYPD n'est pas la première unité à utiliser ces engins volants aux États-Unis. En effet, plus de 900 équipes de secours (policiers, pompiers ou services des urgences) à travers tout le pays ont déjà opté pour l'utilisation de drones dans leurs tâches quotidiennes. À New-York, les forces de l'ordre auront à disposition onze DJI Mavic Pro, deux DJI Matrice 210 RTK et un DJI Inspire 1.

Les drones ne seront pas armés et se contenteront d'observer, ainsi que d'enquêter


Ces appareils volants ne seront bien évidemment pas utilisés pour faire tout et n'importe quoi. Ils pourront aider la police sur plusieurs types d'opérations, comme dans la recherche et le sauvetage d'un individu, des enquêtes sur une scène de crime difficile d'accès, des prises d'otages et dans le cas d'un incident matériel. Ils ne seront pas déployés pour les patrouilles de routine, l'immobilisation d'une voiture ou d'un suspect, ainsi que dans la réglementation de la circulation. La police a également déclaré que les drones ne seront jamais équipés d'une arme.

D'après le commissaire de police du NYPD James P. O'Neill, seuls les officiers qui auront été formés pourront utiliser les drones. Il a également précisé : « En tant que plus grande unité de police municipale des USA, le NYPD doit toujours être prêt à exploiter les bénéfices apportés par les nouvelles technologies. Ce nouveau programme fait partie de cette évolution. Il permettra à nos policiers surentraînés d'être encore plus efficaces auprès des citoyens que nous servons[...] ».

Des inquiétudes en rapport avec la vie privée des citoyens de la ville


Bien évidemment, des voix commencent déjà à critiquer l'avènement des drones au sein de la police new-yorkaise. L'Union des libertés civiles de la ville a évoqué ses craintes par rapport à « [...] l'absence de restrictions sur le déploiement des drones par la police, ce qui pourrait permettre au NYPD de filmer et de conserver des archives sur n'importe quel citoyen visible depuis le ciel ».

Petite piqûre de rappel, le NYPD avait déjà testé les drones en 2011, mais cette tentative s'était soldée par un échec.

Source : Digitaltrends

5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top