Donald Trump met ses menaces à exécution et gèle la contribution américaine à l'OMS

15 avril 2020 à 12h02
30
Donald Trump
© FlickR / Gage Skidmore

Une semaine après avoir menacé de couper les subventions américaines à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Donald Trump met ses menaces à exécution.

Lors d'une conférence de presse, le 7 avril dernier, le président américain s'en prenait à l'organisation de l'ONU, lui reprochant une mauvaise gestion de la pandémie de COVID-19, et des liens trop étroits avec la Chine.

L'OMS est coupable de la propagation du virus selon Trump

C'est une nouvelle fois en s'adressant aux journalistes depuis la Maison Blanche que Donald Trump a annoncé la nouvelle : « Aujourd'hui, je demande à mon administration de stopper notre financement à l'OMS le temps qu'une enquête soit effectuée afin de déterminer le rôle de l'organisation dans la mauvaise gestion de la crise et la dissimulation de la propagation du coronavirus ».

Selon le président des États-Unis, l'OMS a tardé à agir en déclarant l'état de pandémie mondiale le 30 janvier et pas plus tôt. En outre, l'opposition de l'organisation non gouvernementale à la fermeture des frontières américaines pour la Chine aurait causé la perte de « milliers et de milliers » de vies selon Trump. Ce dernier reproche également à l'OMS de ne pas avoir incriminé la Chine pour les chiffres controversés concernant la létalité du COVID-19 et avoir au contraire félicité le pays pour sa gestion de la crise.

Plus important financeurs de l'OMS, Trump assure dans son communiqué que les États-Unis donnent entre « 400 et 500 millions de dollars par an » à l'organisation, quand la Chine contribue annuellement à hauteur de « 40 millions ».

Toutefois, outre la crise sanitaire actuelle, Le Monde souligne que la politique de Trump s'inscrit dans une tendance du Parti républicain qui s'oppose farouchement aux organisations comme l'OMS, pour laquelle le président des États-Unis avait déjà demandé des coupes budgétaires, requêtes jusque là ignorées par le Congrès.

« Pas le moment »

Pour Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, « ce n'est pas le moment de réduire le financement des opérations de l'OMS ou de toute autre institution humanitaire combattant le virus ». Selon lui, l'OMS est « essentielle aux efforts du monde pour gagner la guerre contre le COVID-19 », le rôle qu'a joué chacun dans la gestion de la pandémie pourra quant à lui être étudié lorsque cette dernière sera effectivement passée.

De son côté, Donald Trump a largement minimisé la situation jusqu'au début du mois de mars, en comparant le coronavirus à la grippe, en assurant que les églises seraient remplies pour Pâques, et en refusant d'admettre la moindre part de responsabilité dans la propagation du virus aux États-Unis, pays désormais le plus touché au monde avec plus de 614 000 cas confirmés et près de 27 000 décès.

L'annonce du président américain est survenue le jour même où l'OMS a réalisé son premier « vol de solidarité » en Éthiopie afin d'apporter du matériel médical pour tout le continent africain.

Source : Le Monde
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
21
clintl
Pour rappel, voici le bulletin de l’OMS du 12 janvier :<br /> https://www.who.int/csr/don/12-january-2020-novel-coronavirus-china/fr/<br /> " L’OMS ne recommande aucune mesure sanitaire spécifique pour les voyageurs. En cas de symptômes évocateurs d’une affection respiratoire pendant ou après un voyage, les voyageurs sont invités à consulter un médecin, à qui ils donneront toutes les informations relatives à leur voyage. Les orientations relatives aux voyages ont été actualisées.<br /> Sur la base des informations actuellement disponibles à propos de cet événement, l’OMS déconseille toute restriction des voyages et du commerce avec la Chine."
Kahn-San
il est fort quand même pour rejeter la faute sur les autres (même si l’OMS n’a pas eu une gestion exemplaire non plus )
nicgrover
Trump of the dead partisan de la sélection naturelle en Chine et dans le reste du monde…
nicgrover
A mon humble avis, l’OMS s’est basé sur les déclarations du pouvoir chinois qui a toujours été exemplaire pour ce qui est de cacher les faits et surtout la vérité ou tout du moins de les minimiser dans un politiquement correct, digne du parti communiste.
Mrpolnar
Et alors ? Vous avez une boule de cristal pour prédire l’avenir d’une pandémie avec les informations de propagande d’une dictature.
Trantor
Je ne vois pas trop ce que cet article vient faire dans Clubic…
Popoulo
Premier vol de solidarité de l’OMS pour l’Afrique.l. Trump a eu bien raison sur ce coup là.
loracle
Vous fatiguez pas, OMS, ONU, CPI ect, en plus d’être des puits à fric incompétents et hypocrites, c’est tous des vendus, quelque part on peut pas lui en vouloir, meme si tous ce que j’ais dis peut s’appliquer aussi à lui et aux « grande puissance ».
clintl
soit l’OMS sert à quelque chose, et on la finance, soit c’est du copié-collé des infos Chinoise, et aucune raison de gaspiller des sous à entretenir des parasites.
Furax
Quand tu es face à quelque chose qu’une seule personne (ou état) connait, tu prends les infos où elles sont, et ici elles étaient en Chine en l’occurrence.<br /> Ce qu’on critique aujourd’hui (ne pas avoir pris assez au sérieux la pandémie au début), c’est exactement le contraire de ce qui avait eu lieu du temps du H1N1.<br /> Si on prend plein de précautions alors on se fait accuser de dilapider l’argent des citoyens pour rien (mais que ce serait-il passé sinon? On n’en sait rien). Et si on ne fait pas assez gaffe, on a un retour de bâton pareil.<br /> Cf le RN qui avait demandé la démission de Bachelot du temps du H1N1 car trop de masques &amp; Cie, qui n’a rien dit pendant toutes les années où les stocks de masques ont diminués, et qui aujourd’hui ouvre sa bouche pour critiquer le fait qu’il n’y en ait pas assez.<br /> C’est chi*** l’inconnu, on ne peut pas le prévoir!.. Par contre après coup, les « il aurait fallu qu’ils » ça y va.
grendizerus
Et rien que pour ça il faut mettre fin à cette organisation corrompue et nauséabonde responsable de milliers de morts.<br /> Au fait quel rapport avec le high tech?
grendizerus
La Chine a fait disparaitre ses scientifiques qui sonnaient l’alarme sur ce virus. L’OMS n’a pas envoyé des scientifiques impartiaux pour enquêter au début de l’épidémie. Pendant ce temps le boss de l’OMS vantait l’attitude exemplaire du dictateur Chinois. Pourquoi Trump est le seul à se révolter?
clintl
Avec les mêmes informations, des pays ont pris des mesures différentes. On voit déjà que certains ont pris de meilleures mesures, car ils ont beaucoup moins de morts, et handicapent beaucoup moins leur économie. C’est là qu’on compte les points et qu’on voit les bons et les mauvais.
PierreKaiL
Principe de précaution, peu importe ce que les râleurs diront sur l’exagération du danger ensuite, on fait une organisation mondiale pour la santé et on récolte un max de fond, le minimum c’est faire son job. Quitte à faire une erreur autant la faire dans ce sens il me semble. Trump aurait pu attendre un peu avant de geler les fonds, au moins que cette crise sanitaire passe, il n’est pas grand seigneur sur ce coup mais bon même en grand seigneur on lui taperait dessus.
Furax
Je vois que mon propos ne fait pas l’unanimité c’est le moins qu’on puisse dire. <br /> Si l’OMS part du principe que ça peut être dangereux systématiquement et dit de tout confiner à chaque fois (ou presque), elle ne servira à rien non plus.
Furax
Y’en a qui ont pris de meilleures décisions oui, et d’autres des pires (comme Trump (mais pas que), heureusement que les gouverneurs font leur boulot).<br /> Mais sur quoi ils se basaient pour prendre leurs décisions? La plupart sont partie sur une doctrine dictée au doigt mouillé, il n’y a qu’a regarder la presse étrangère de pas mal de pays au début de l’épidémie.<br /> Je ne dis pas que ce n’est que de la chance (et pour d’autres le contraire), mais on ne m’enlèvera pas de la tête qu’un peu quand même aussi.<br /> Et ici, on a un gars (Trump donc) qui donne des leçons alors que lui veut maintenant relancer dès maintenant les championnats de sport de haut niveau aux USA, voilà quoi…<br /> L’OMS n’est pas parfaite loin de là, mais ce que je veux souligner aussi c’est l’aberration du mec qui donne des leçons.
PierreKaiL
Pourquoi systématiquement ? Chacun son Job, personne de professionnel ne va agir systématiquement… sauf ceux à qui on donne des ordres, systématiquement ils doivent obéir. C’est tjrs plus facile de critiquer on est bien d’accord mais là ils ont foiré qqc de bien.
Feladan
C’est beau de citer une phrase hors contexte, sans essayer de la comprendre, et surtout APRÈS COUP que la crise a éclatée. Revenir sur l’histoire, c’est tellement pratique pour exposer un point de vu ^^.<br /> clintl:<br /> On voit déjà que certains ont pris de meilleures mesures<br /> On attends toujours qu’ils soient cités d’ailleurs. Tous ceux qui ont essayés d’en citer (Allemagne, Japon, Corée, Pays Scandinaves) ont mystérieusement disparus quand on leur a expliqué pourquoi « il y avait moins de mort ».<br /> On sent que ta mauvaise vision de l’OMS, est bien plus idéologique qu’objective et réfléchie…
yalefeu
il ne faut pas non plus faire abstraction du contexte américain. ils sont rentrés dans une période pré-électorale et Donald Trump, qui vise une ré-élection a tout interêt dans ce but, de dire que la situation sanitaire dans son pays est uniquement le fait d’une mauvaise gestion de la part de l’OMS.
oudiny
Bah c’est soit il rejette la faute sur les autres qui n’ont rien à se reprocher soit il dit la vérité car les autres ont vraiment quelque chose à se reprocher !! Ton post dit tout et son contraire …<br /> Peu importe la manière ce type dit " aussi " beaucoup de vérités que nombre de personnes souhaiteraient voir enterré !!!<br /> Je reste persuadé que cette dictature communiste a énormément de choses à se reprocher et que " l’après " risque d’être sanglant politiquement et pas uniquement avec les US !!!
nicgrover
High Tech ? Je n’en ai jamais parlé… Vous devez confondre…
newseven
Le coronavirus touche tout monde et même les sites de media comme clubic .<br /> Il y a des individus qui travaillent derrière les sites internets.<br /> Personnellement , je trouve pour une fois que le canard boiteux a raison de mettre une partit de la faute sur l’oms.<br /> L’OMS n’avait pas le droit de museler le docteur Li Wenliang qui est mort dans l’hôpital de Wuhan.
RaoulTropCool
C’est une stratégie de communication : accuse tes ennemies de ce dont tu es coupable.<br /> Ils ne pourront plus accuser le véritable fautif et toute personne étrangère au conflit n’y verra que du feu.<br /> S’il leur met le couteau sous la gorge en retirant 20% de financement, c’est pour que sur un fermage de gueule ils soient bien au taquet.
clintl
image.jpg2560×1698 495 KB<br />
Persi
Non mais je suis pas le dernier a voir les différences avec l’Allemagne, mais c’est difficile de comparer en fonction de la population qui a été touché, par exemple si j’ai bien compris en Allemagne ca vient d’une station de ski avec bcp de jeunes donc, nous essentiellement d’un rassemblement évangelique …, de la date a laquelle tu as été touché (c’est sur que les prochains feront mieux que les précédents), etc…<br /> Bon par contre ils ont une industrie, des tests et des lits c’est quand meme ce qu’il faut a la base.
Feladan
Et on a déjà répondu pourquoi. Et ces raisons n’ont pas grand chose à voir avec la préparation, ou les « bonnes décisions ».<br /> Mais étrangement quand on l’explique, les adorateurs de l’Allemagne (ou plutôt détracteur du gouvernement Français en réalité) en viennent à se moquer/ partir, sans arguments
keyplus
il a raison arretons de donner du fric a ces machins inutiles
wawa911
l’OMS est la seule organisation qui unifie tous les peuples de la terre…qu’a fait Trump pour EBOLA en Afrique…rien ou pas grand chose!
nordic16
Tout à fait, d’autant qu’à ce qu’on sache la Maison Blanche était début janvier informé par ses propres services secrets et de renseignements basés en Chine de ce qu’il se passait VRAIMENT sur le terrain. Même qu’ils ont continuellement sonnés l’alerte sur cette menace des mémos ayant circulé continuellement, le président des USA constamment informé directement de la situation. L’OMS a devoir de renseigner les dirigeants des pays souverains de ce qu’elle sait d’une situation particulièrement à risque pour une pandémie mais ne peut se substituer aux dirigeants de ces pays souverains qui tels les USA ont attendus jusqu’à la mi-Mars pour prendre au sérieux la situation et fermer leur économie. Ce qu’ils refusaient obstinément à faire. Comment se fait-il d’ailleurs que des pays voisins d’autres s’en sortent beaucoup mieux. Serait-ce que leurs dirigeants ont été plus compétents ont pris la situation très au sérieux et fait le travail qui devait être fait, d’autres NON. Que ces autres assument…!
pemmore
J’ai suivi les décisions du Portugal à l’orée de leurs premières attaques, prises avec courage et dans le bon tempo (on aurait pu faire aussi bien) :600 morts, alors que le voisin c’est l’hécatombe.
clintl
Et pourquoi ferait il quelque chose ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bon plan Samsung : chute de prix sur la smart TV QLED Q82R
Apple amorce un rebond en Chine, avec 2,5 millions d'iPhone vendus au mois de mars
Coalition, l'application de contact tracing qui ne passe pas par une plateforme gouvernementale
AirBnb propose une alternative aux remboursements en cas de voyages annulés
Bon plan Samsung : chute de prix sur la smart TV QLED Q82R
Le service de streaming Quibi enregistre 1,7 million de téléchargements dès la première semaine
La Playstation 4 Pro 1 To à prix cassé avec le code promo Rakuten
Google équiperait bientôt les Pixel et Chromebook de ses propres puces
Huawei délaisse TSMC pour le 14 nm... au profit de son compatriote SMIC
Haut de page