TousAntiCovid se met à jour sur iOS et Android pour faciliter le scan du Pass Sanitaire

10 août 2021 à 09h10
4

Destinée au territoire français, l’application TousAntiCovid se met au diapason pour faciliter l’accès au Pass Sanitaire . La nouvelle mise à jour offre quelques nouvelles options d’ergonomie.

L’application TousAntiCovid n’est toutefois pas obligatoire pour stocker et présenter le Pass Sanitaire. Le Wallet d’Apple est par exemple tout à fait compatible.

Des favoris, des rappels et un widget

Depuis sa sortie sur smartphone , TousAntiCovid permet de suivre la situation épidémique en France à travers de nombreuses statistiques quotidiennes. Alors que des millions de Français ont déjà scanné leurs codes QR sur leur smartphone (preuves de votre dernier test antigénique, RT-PCR ou vos certificats de rétablissement comme de vaccination), l’application gouvernementale veut rendre l’ensemble plus intuitif.

En plus de pouvoir ajouter vos certificats COVID-19 numériquement dans l’application, vous pouvez désormais ajouter un certificat en favori (en cliquant sur le cœur). Celui-ci s'ancrera alors en haut de l’application lorsque vous l’ouvrirez. Pratique dans le cas d’un contrôle.

Le carnet est une section dédiée, marquée en bleu sur l’écran d’accueil. On y retrouve l’ensemble des codes QR, qu’il s’agisse de la première injection, la seconde ou du certificat européen. Elle a été légèrement remaniée pour plus de lisibilité.

Enfin, il semble qu’un widget soit en cours de déploiement sur iPhone et smartphone Android . Il permet d’afficher le code QR de votre certificat COVID Europe directement sur l’écran d’accueil du téléphone.

Modifié le 10/08/2021 à 09h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des chercheurs ont découvert comment mieux détecter des deepfakes (et c’est une bonne nouvelle)
Pour les 40 ans du TGV, la SNCF dévoile son projet de train à grand vitesse du futur
Aviation électrique : le
L'ONU appelle à un moratoire sur certains usages de l'intelligence artificielle
La Wikimedia Foundation organise une compétition pour améliorer le légendage des images Wikipédia
Lynx R-1 : le casque de réalité mixte d'une jeune start-up française pourrait faire de l'ombre au Quest 2
L’armée de l’Air et de l’Espace se lance dans le prêt-à-porter et accessoires, avec sa propre marque
La start-up toulousaine Beyond Aero dévoile son projet d'avion léger à hydrogène
JetPack Aviation a trouvé un premier client militaire pour ses jetpacks, en attendant de faire voler son moto-speeder
Singapour teste Xavier, son « robot patrouilleur » anti-incivilités
Haut de page