Tous Anti-Covid : la mise à jour de Stop Covid est disponible

22 octobre 2020 à 17h11
32
StopCovid logo © Alexandre Boero pour Clubic

La nouvelle version de StopCovid, c'est pour ce jeudi après-midi. La nouvelle application, annoncée par Emmanuel Macron la semaine dernière, fait peau neuve et prend le nom de Tous Anti-Covid (TAC). Le site officiel de l'application vient d'être lancé.

Nouveau logo, nouvelles fonctionnalités, mais un peu le même principe de fonctionnement, fondé sur l'utilisation du Bluetooth pour détecter les personnes avec qui l'on a été en contact. Quelles sont les nouveautés de cette version ? Les réponses sont encore relativement vagues.

Léger ravalement de façade pour StopCovid

Lors de son interview par France 2 et TF1 la semaine dernière, le président Emmanuel Macron l'a reconnu : StopCovid « n'a pas marché ». L'application de traçage de contact française n'a enregistré que 2,5 millions de téléchargements en plus de quatre mois et n'a permis que quelques centaines de signalements sur le territoire. C'est bien moins, à titre d'exemple, que celle de nos voisins britanniques.

Voici donc venir une nouvelle application, annoncée durant cette même interview : Tous Anti-Covid (TAC), qui devrait être disponible sur l'App Store et Google Play dès l'après-midi de ce jeudi 22 octobre. Un site officiel – qui renvoie toujours vers StopCovid sur les magasins d'applications à l'heure actuelle – vient d'être mis en ligne.

Sur la forme, TAC reprendra les trois boutons de StopCovid (« Protéger », « Me déclarer » et « Partager », dont les noms pourraient changer) et le même bouton d'activation du Bluetooth de son smartphone . En revanche, un nouveau logo est prévu.

Quels changements de fond ?

Tous Anti-Covid s'apparente visiblement plus à une mise à jour qu'à une véritable nouvelle application et la refonte technique s'annonce légère. Le code source de l'application à jour sera publié ce jeudi.

Selon les informations ayant été diffusées, TAC ne reprendra pas la possibilité de prendre un rendez-vous pour un test PCR directement depuis l'application. En revanche, elle affichera les laboratoires à proximité (si l'on entre un code postal) et des informations sur la situation locale de l'épidémie. Cela se fera via un « Centre de ressources » intégré à l'application, affirme le Parisien. Selon BFM, TAC permettra un accès facilité à l'attestation dérogatoire de déplacement.

L'application fonctionne sous le même principe du Bluetooth et devra être activée lors des sorties pour être efficace. Mais, visiblement, l'interopérabilité européenne est toujours mise de côté si un utilisateur se rend à l'étranger. De la même manière, l'idée du scan d'un QR code à l'entrée d'un restaurant ou d'un quelconque lieu clos avec TAC a été mise de côté pour le moment.

Sources : Le Parisien , BFM

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
27
jmbcg
J’espère qu’elle sera mieux de-buguée que l’originale, qui plante dans la microseconde suivant le démarrage.
DIDLH
tu devrais regarder plutôt du côté de ta config … parce que je l’ai essayé ( installée desinstallée ) plusieurs fois et jamais le moindre problème sur mon iphone… c’est une appli qui ne fait rien donc si ça plante c’est sans doute que ton smartphone a une config un peu spéciale… ( antivirus, blocage …? )
Sekki
Si seulement ça apportait un avantage réel du style, ceux qui l’install et l’active peuvent sortir le soir entre 21h et 6h. Mais faut pas rêver ^^.
AlexLex14
« Tous Anti Covid »… punaise, le nom… Et dites-vous qu’il y a eu toute une stratégie marketing pour en arriver là !
Sans_Plot
Perso, apars le taf et chez moi, je vais nul part en ce moment (en je n’utilise pas les transports en commun) donc pas besoin d’installer cette bouse je suppose <br /> Mais ce changement de nom me rappelle le changement de couleur d’SFR pour passer du rouge au vert sur certaines pages d’offres internet/mobile parce qu’ils avaient mauvaise réputation u_U Pas sur que ce soit vraiment cohérent
soaf78
On a une idée de combien d’argent public a couté la 1ere et la 2nde version de cette appli inutile ?<br /> Parce qu’on ferme des classes, des lignes de train et des lits d’hopitaux pendant ce temps là…
nikon561
ce serait surtout completement illegal
ti4444
autant que d’Hadopi a été efficace et les portails éco-taxes( enfin surtout le contrat avec une société privée) … c’est honteux et pire on continue à faire une daube propriétaire qu’on ne peut pas interconnecter avec les applications des pays voisins…
Jetto
C’est plutôt un prix raisonnable mais il a peut-être des petits arrangements qu’on ne connaît pas. Reste qu’au regard du service rendu c’est exorbitant. La version allemande à coûté bien plus cher.
soaf78
J’ai lu qu’il a été développé ‹&nbsp;gratuitement&nbsp;› par des chercheurs salariés de l’administration (donc finalement pas si gratuit) et que ses couts de fonctionnement sont de 200 à 330 K€ par mois…<br /> L’appli est sortie début juin donc ca a déjà couté plus d’un million d’euros pour envoyer 472 notifications (au 1er octobre)…<br /> Ca fait cher du mail.
mqsend
Activation impossible «&nbsp;pas de connexion internet&nbsp;» alors que pas du tout ma connexion internet est Ok. Cela commence mal<br /> [update] Activation réussie ce soir, sans doute trop de monde
Jehlem
Mon téléphone mobile n’est pas mon exo-cerveau ni la puce que l’on m’aurait implantée pour me suivre à la trace<br /> C’est un truc qui me sert à passer des appels, et à en recevoir si je souhaite y répondre<br /> Votre application à télécharger vous pouvez vous la foutre où je pense
Nmut
En France, on est plus tatillon sur pas mal de choses comme la liberté de déplacement et la vie privée. Du coup ils sortent un truc spécifique pour réduire ces risques. Le pire, c’est que ce n’est pas exempt de risques…
Nmut
On aurait peut-être gagné un lit d’hopital…<br /> Je ne sais pas combien a couté ce soft, mais un lit de réa, c’est plus de 3000€ par jour, et c’est sans compter l’immobilier, les services de base de l’hopital (pharmacie, oxygène, kiné, …) et l’administratif…<br /> On a tout fait pour réduire le nombre de lits de réa (opérations en déambulatoire, regroupements, …) parce que la réanimation est un gouffre financier, et ça qu’il y ait des malades ou pas. Comme les lits sont souvent vides, les politiques, pour tenir leurs promesses, ont réduit ce qui coute le plus cher et qui statistiquement n’est pas assez utilisé. Le pouvoir d’achat c’est bien, une réa c’est mieux… En fait l’hopital est dimensionné pour encaisser tout juste les épidémies classiques (gastros + grippes hivernales), pas une épidémie longue, même si elle n’est pas beaucoup plus sévère comme la Covid.
Wen84
Vu le nombre de grosse entreprise dans la boucle, j’ai le doute sur le : raisonnable. Je pense plutot à enfumage
cirdan
C’est mal parti…<br /> L'Obs – 22 Oct 20<br /> A peine lancée, la nouvelle application anti-Covid connaît déjà des ratés<br /> La nouvelle application de traçage des contacts lancée jeudi semble avoir été victime de son succès. Auprès de France Télévisions, la DGS évoque «&nbsp;un certain nombre de téléchargements&nbsp;» qui ralentissent le chargement.<br />
idaho94
moi j’ai le meme probleme…
Nmut
C’est justement à cause de cette logique comptable que l’on n’a pas plus de lit de réanimation maintenant qu’il y a quelques années alors que la population a augmenté.<br /> Ca fait sourire de compter comme toi (700€ par mail) mais la population ne joue pas le jeu (moi y compris alors que j’ai un tél compatible depuis 1 mois…), on ne connait pas l’évolution de la maladie (quoique depuis 3 semaines, dans les hopitaux ils ont bien vu que ça part sérieusement en sucette). On ne saura jamais si ça a permis d’éviter une réa et peut-être de sauver une vie (et quel est le prix d’une vie?).
soaf78
T’as sûrement raison, le covid 19, c’est a cause des gens comme moi qui n’installent pas cette application.
Nmut
Jolie réaction! <br /> Je parle juste de la «&nbsp;rentabilité&nbsp;» du truc. Ils n’avaient probablement pas prévu qu’aussi peu de gens l’utiliserai, malgré le fait qu’ils aient choisi de ne pas localiser ni suivre les téléphones (c’est d’ailleurs pour ça que ce n’est pas compatibles avec les autres applis: le risque de l’API Google/Apple), personne n’en veut pour plein de raisons différentes en fait, la première étant l’ambiance méfiante, voir délétère (au sens premier comme au sens subjectif!) du moment.
Metatron
J’ai quand même du mal à comprendre pourquoi vous êtes quasi tous contre cette application… c’est léger, pas intrusif, alors si ça peut permettre de recevoir une notification lorsqu’on a été à proximité d’un cas avéré, ça me semble utile non ?
soaf78
J’admire ton enthousiasme… mais tu prends le problème à l’envers.<br /> Nos énarques pourtant de fervants libéraux ont oublié un truc, si t’as pas de demande, ton offre ne sert à rien.<br /> Et plutôt que de prendre la température (on appelle ca une etude de marché, ca se fait en 15jours avec les outils actuels), ils ont décidé tout seul dans leur coin ce qu’il fallait pour les gens, c’est de l’infantilisation. Les mecs se sentent tellement pas concernés qu’eux même n’ont pas pris la peine de l’installer.<br /> Ils auraient pu éviter ce fiasco, pareil pour Hadopi.<br /> Ca me gonfle de voir que l’école de mes filles n’a que peu de moyen alors qu’on claque des millions dans des trucs soit inutiles soit qui ne marchent pas…<br /> Mais mon raisonnement est peut être trop simpliste…
Nmut
Ton raisonnement n’est pas simpliste. Je pense surtout que tu n’es pas trop au fait de comment cette application a été décidé et comment elle a été réalisée.<br /> En fait le besoin est impérieux et a été analysé je trouve correctement. La réalisation est correcte et répond au besoin (enfin de ce que j’en ai vu en temps que relecteur).<br /> Maintenant, la méfiance maladive (et souvent mal orientée, voir manipulée…) de la population a été mésestimée, les évolutions dans la connaissance du virus, la surmédiatisation de chiffres qui n’ont aucun sens seuls et la non «&nbsp;publicité&nbsp;» du soft font qu’il n’y a aucune envie de l’utiliser.<br /> Après, je suis AUSSI peut-être optimiste.
soaf78
Pour toi la méfiance maladive de la population vient d’où ?<br /> Parce que pour moi, sans être «&nbsp;gilet jaune&nbsp;», je constate qu’elle est le fruit de la mauvaise gestion de la crise sanitaire et des mensonges répétés de l’exécutif …<br /> L’absence de stocks de masques (parce que ca coutait trop cher), les déclarations mensongères et contradictoires des ministres, le 1er tour des municipales maintenu malgré le bon sens, la négation de l’origine du 1er cluster de France à Creil lié à l’incompétence de l’armée de l’air, le couvre feu mais on laisse les transports en commun…<br /> Bref, c’est le prix à payer pour cette accumulation de «&nbsp;maladresses&nbsp;», c’était plus que prévisible, et il parait que gouverner c’est prévoir.
Nmut
Au moment du lancement de StopCovid, on en était à une grippe normal mais ultra contagieuse… Il faut aussi replacer dans le contexte.<br /> D’après moi, la paranoia de la population et la non confiance en la science, même si ça remonte à bien plus loin (le nombre de platistes ou de créationniste qui explose depuis pas mal d’années, vive les réseau sociaux), vient de la surmédiatisation de chiffres percutants mais sans signification seul et sans esprit mathématiques. De plus, la médecine n’avance que par saut et études longues, incertaines et surtout avec des résultats statistiques. Le fait qu’elles semblent se contredire est tout à fait normal quand on les lit, mais seuls les titres ressortent, sans compter les gens qui utilise ça comme tremplin médiatique (scientifiques ou politiques).<br /> La non confiance dans les gouvernement en découle, et c’est un phénomène mondial. Je ne participe qu’à de la politique locale, mais quand on voit ce que l’on nous reproche, les rumeurs complètement hallucinantes qui tournent et bien sur complètement infondées (genre notre maire fait des covid parties pour emmerder le gouvernement??? WTF), je me demande même comment le pays continue de fonctionner…
soaf78
Nmut:<br /> Au moment du lancement de StopCovid, on en était à une grippe normal mais ultra contagieuse… Il faut aussi replacer dans le contexte.<br /> Bah non, l’application est sortie en juin, 1 mois après le confinement et a été initiée fin avril, à une époque où on parlait déjà de pandémie mortelle et non plus de grippette.
Nmut
Je ne sais pas quand l’appli a commencé à être développée mais plusieurs appels d’offres sont sortis vers fin janvier. A l’époque ça ne m’intéressait pas donc je ne sais pas ce qui s’est passé exactement (qui a répondu, les délais, le cahier des charges initial, …).<br /> Après, venant de l’administration, 3 mois pour lancer un projet, c’est presque un record!
carinae
pas trop d’accord avec certains éléments.<br /> On colle aux politiques tout et n’importe quoi mais ce sont des gestionnaires qui s’appuient sur des pros. Si les pros se plantent en beauté comme ça a été le cas … il est évident que derrière il y a des<br /> conséquences.<br /> Alors certes, les politiques ont fait de grosses boulettes a commencer par la com (et on peu espérer qu’ils en répondront) mais ils ne sont pas les seuls, les pros se sont complètement plantés et même la population fait parfois n’importe quoi.<br /> Le problème aujourd’hui c’est qu’il faut a la fois faire tourner le pays et en même temps faire face a une épidémie.<br /> Arrêter les transports en commun … Pas très logique les transports étant vitaux pour l’économie du pays, personne n’est obligé de les prendre (bon nombre de gens ont des voitures), généralement ils sont désinfectés régulièrement (ce que les gens ne font pas chez eux) il y a du gel hydroalcoolique partout et les gens ont tous des masques …<br /> Quant-au 1er cluster de France … la aussi on a entendu a peu prêt de tout …<br /> Le couvre feu, lui par contre a une certaine logique, les gens se rassemblant le soir dans les bars ou chez eux et ça … c’est difficilement gérable.<br /> On peut parler d’infantilisation de la population (typiquement les masques dans la rue) mais en même il faut souvent forcer la main aux gens pour qu’ils prennent conscience du problème et c’est a peut prés sur et certains que si l’État ne pas ce que la population attends de lui ont le lui reprochera
Skoleras
Sans_Plot:<br /> Mais ce changement de nom me rappelle le changement de couleur d’SFR pour passer du rouge au vert sur certaines pages d’offres<br /> Vous parlez plutôt de RED by SFR, c’est plutôt la filiale low-cost de SFR pour le coup. Afin de concurrencer les Sosh, B&amp;You et compagnie !
Sans_Plot
Voila ! Je n’arrivais plus a retrouver exactement de quoi je voulais parler, merci ^^’
soaf78
carinae:<br /> Quant-au 1er cluster de France … la aussi on a entendu a peu prêt de tout …<br /> Je peux t’en parler si tu veux j’habite à coté, la France a rappatrié les francais de Wuhan en Janvier/février, avec du personnel militaire et civil depuis la base de Creil (qui est censée servir pour ce genre d’évènements).<br /> Après plusieurs jours sur place, le personnel est rentré en France sans test ni quarantaine, on leur a juste demandé de ne pas venir bosser 15 jours mais ils pouvaient aller faire leurs courses, voir leurs amis et sans aucune recommandation relative aux masques…<br /> 2 semaines après, le premier cluster apparait à… Creil.<br /> L’armée nous dit que ca n’a rien à voir et on doit la croire sur parole ?<br /> Si on remet en doute la parole de «&nbsp;la grande muette&nbsp;» on passe pour un complotiste…<br /> pourtant quand on regarde les faits et uniquement les faits, la conclusion coule de source non ?
carinae
sur le fond tout a fait d’accord il faut avoir un certain esprit critique.<br /> Toutefois pendant des mois on nous a suriné que le 1er foyer de la pandémie venait d’un rassemblement évangeliste dans le Nord-Est puis ensuite ensuite a Creil … bon … on ne sait pas trop en fait …
soaf78
je te mets les 2 extraits wikipedia (ca vaut ce que ca vaut)<br /> « L’investigation des deux cas initiaux dans l’Oise », malades « assez précocement début février » a permis de détecter un réseau de 36 cas par « contacts professionnels et familiaux » annonce le 29 février, le directeur de la Santé, mais le « patient zéro » reste selon lui à définir11, même si l’une des personnes contaminées a des « contacts réguliers avec une amie qui travaille » sur la base de Creil, où l’on compte « 10 personnels contaminés, civils et militaires »11, sur 2 300 à 2 500 salariés12.<br /> Un rassemblement évangélique gratuit et ouvert à tous de l’Église Porte ouverte chrétienne a lieu du 17 au 21 février à Mulhouse dans le Haut-Rhin. Il réunit de 2 000 à 2 500 personnes essentiellement françaises, mais aussi des belges, des allemands et des suisses. Il a participé de façon très importante à la propagation du coronavirus en France puisque plus d’un millier de fidèles y ont été contaminés selon des journalistes de Radio France, la presque totalité des personnes présentes selon deux médecins.<br /> Ca se joue à pas grand chose <br /> Creil c’est début février, les évangélistes c’était du 17 au 21.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le rogue-lite français ScourgeBringer sort d'Early Access et propose un trailer pour l'occasion
Des activistes retournent la reconnaissance faciale contre les policiers américains
Oui, il existe une version KFC (et moche) de la nouvelle manette Xbox Series X
Orange et Free vont mutualiser leur réseau mobile 5G, un accord gagnant-gagnant
L'Oculus Quest 2 fait un excellent démarrage
Parallels Desktop pour ChromeOS permet de retrouver Windows sur un Chromebook
Humankind, le Civilization français, se lancera en avril 2021
L'aspirateur Dyson V10 Parquet est de retour à prix cassé 🔥
L'assistant Google pourrait bientôt s'activer automatiquement à l'approche des smart displays
Bon plan : une carte microSDXC SanDisk Ultra 512 Go + adaptateur SD à 70€ 🔥
Haut de page