Hackathon COVID-19 : deux jours de marathon pour trouver des solutions contre la pandémie

26 avril 2021 à 09h25
8
hackathon covid-19
© Hackathon Covid

Durant ce week-end, des développeurs et citoyens se mobilisent pour donner naissance aux outils qui seront utilisés, demain, pour mieux combattre la Covid-19.

Depuis ce vendredi a démarré un hackathon qui doit se poursuivre ce samedi 24 avril, avec comme objectif de « renforcer les outils et solutions mises à disposition des Français face à la pandémie ». Derrière ce marathon de 48 heures, on retrouve la Direction interministérielle de la Transformation publique (DITP), qui le soutient dans le cadre du dispositif « gouvernement ouvert » au même titre que le ministère des Solidarités et de la Santé, ainsi que des citoyens, chercheurs, entreprises ou autres membres de la société civile.

Quatre défis à relever, autour de l'accompagnement des victimes, de la vaccination, du suivi de l'évolution de la pandémie et des comportements à adopter par la population

Le gouvernement a l'idée de rassembler toutes les forces, privées, publiques ou institutionnelles (que ce soit des spécialistes de la donnée, des développeurs, des designers et concepteurs d'usage, des chercheurs ou des citoyens), pour enregistrer, en l'espace de 48 heures, tous les projets susceptibles d'aider les autorités à relever les quatre défis fixés dans le cadre de ce hackathon.

  • Le premier défi, Mieux accompagner les victimes de la Covid à court et long terme, consiste à soutenir les personnes touchées par la maladie dans les conséquences directes ou indirectes de celle-ci, notamment les conséquences sur la santé mentale ou les impacts des reports de soin, dans des domaines comme l'éducation, l'économie ou la santé globale. La DITP espère ici faire émerger des solutions qui aideront à mieux préparer et protéger la population des effets à long terme de la pandémie.
  • Le second défi, Fluidifier la campagne de vaccination, doit permettre de répondre aux nombreux défis logistiques soulevés, comme l'approvisionnement, le stockage ou le transport des doses de vaccin. Les autorités espèrent des solutions qui aideront à limiter la perte de doses de vaccin ou à adapter la distribution des vaccins en fonction des lieux de vaccination notamment.
  • Le troisième défi, qui consiste à Suivre différemment l'évolution de la pandémie, doit permettre la mise au point d'indicateurs autres que les indicateurs hospitaliers et épidémiologiques. Quelles nouvelles données pourraient servir d'indicateur ? Comment les faire converger ? Comment les utiliser au mieux ? Voilà autant de questions auxquelles les développeurs et autres parties prenantes au hackathon devront répondre.
  • Le quatrième défi, Mesurer les risques et favoriser les comportements vertueux, peut permettre de découvrir des solutions guidant les autorités dans le processus de sensibilisation de la population sur les pratiques à prioriser et à adopter en période de confinement.

Un hackathon qui se déroule dans un espace virtuel unique

Chaque participant a intégré une équipe qui doit s'inscrire dans l'un des quatre défis identifiés avant le début du hackathon. Le marathon se déroule dans deux salles d'un même espace virtuel. La première salle accueille différentes interventions, d'ailleurs retransmises et accessibles à tous, sur des usages de données issues de la Covid-19.

Toutes les personnes qui estimaient avoir une idée, une compétence ou un savoir-faire autour de la data étaient invitées à participer, pour mettre au point les solutions communes de lutte contre la pandémie.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
KarlC
Moi ca commençait a me gaver la lutte contre le réchauffement et le terrorisme, heureusement qu’on a inventé la lutte contre le covid
cirdan
KarlC:<br /> Moi ca commençait a me gaver la lutte contre le réchauffement et le terrorisme, heureusement qu’on a inventé la lutte contre le covid<br /> Sans conflit majeur en Europe depuis les années 40 et grâce à de l’énergie accessible et bon marché, on vit dans l’illusion de la paix et de l’accès au plaisir permanent. Mais son histoire et la nature humaine rendent la vie sur terre bien plus complexe et pas toujours aussi agréable qu’on voudrait qu’elle soit…
marc6310
La lutte contre le dérèglement climatique ou encore contre la perte de la biodiversité n’a même pas encore commencé et t’es «&nbsp;gavé&nbsp;» Tu dois être vieux pour t’en branler autant, j’espère pour toi que t’as au moins 80 ans ou bien que tu as une maladie en cours autrement tu vas bien morfler avec nous
KlingonBrain
Comme si ceux qui ont inventé ces idées culpabilisantes ne le faisaient pas pour les mêmes raisons que tout ceux qui ont utilisé ces ficelles avant eux : faire de belles carrières et toucher de bons salaires.<br /> Si vous voulez faire de l’écologie, c’est le système qu’il faut remettre en cause. Pas culpabiliser les gens, dont la plupart ont un mode de vie complètement contraint par un système qui oblige à produire toujours plus et à jeter toujours plus, parfois sous couvert d’écologie.<br /> Et si vous voulez plus de biodiversité devant chez vous, je peux vous arranger ça avec un bon gros tas tas d’ordures
ChristianBoxe
ils devraient plutôt lutter contre ce gouvernement de criminels!!
marc6310
Les gens participent au système et le système dépend des gens on a tous une part de responsabilité et le meilleur moyen de ne rien faire est de laisser les autres s’en occuper.<br /> Un enfant de 5 ans le comprend. Ce n’est pas le gouvernement qui remplit ton garde manger, ce n’est pas le gouvernement qui organise tes vacances et tes déplacements en voiture, ce n’est pas le système qui t’oblige à éduquer tes enfants avec des directives mortifères, ce pas le le système qui t’oblige d’avoir des enfants. Donc le système, s’il est aussi pourri c’est aussi parce que t’en fait parti avec beaucoup d’autres qui ne comptent rien faire et attendre que ça vienne des autres <br /> Pour ce qui de ta merde devant chez moi, tu peux la garder tu en a suffisamment déversé ici dans l’espace commentaire.
KlingonBrain
Après quelques décennies d’écologie, vous comprendrez que c’est très loin d’être aussi simple.<br /> Je dirais même que ces simplismes sont très éloignés des vrais enjeux écologiques et du sens même de l’écologie. Mais ca se vends bien parce que c’est simple, radical et qu’on y met la poudre miracle de la manipulation du peuple depuis la nuit des temps : la culpabilisation.<br /> C’est un mécanisme qui existe partout ou l’on peut trouver un prétexte qui agit les peurs. Dans le passé, on a trouvé l’enfer. Aujourd’hui c’est le réchauffement climatique (mais il y en a d’autres).<br /> La vraie écologie, ce n’est pas une punition, mais au contraire, une meilleure vie, un meilleur mode de vie pour l’homme, plus sain, avec plus d’humanité. Avec moins de pression productiviste.<br /> Parce que non, la majorité des gens ne sont pas forcément heureux de prendre leur voiture le matin, pour aller travailler… pour produire des voitures. Et cela en cramant une partie de leur paye pour du carburant qui pue et qui donne le cancer.<br /> Vous comprendrez un jour que rejeter la faute sur les gens, c’est juste une diversion pour ne pas remettre en causes les vrais coupables. Pendant qu’on raconte aux pauvres qu’ils se gavent et qu’ils profitent, qu’on pointe du doigt leur vieille twingo (tout en vendant sans vergogne des gros véhicules) on ne regarde surtout pas du côté de ceux qui se gavent vraiment, qui profitent vraiment. Et qui au fond, sont très content de cette vague pseudo écolo et de tous les bénéfices qu’ils peuvent en tirer.<br /> Le système consumériste hors de contrôle, la guerre économique mondiale à celui qui produira le plus de merdouilles et la course et la mise en esclavage du plus grand nombre de gens possible.<br /> Et ce n’est surement pas les états qui remettront en cause ce système pour la bonne et simple raison qu’ils vivent dessus.<br /> Concernant le rôle de l’individu, la base de toute réflexion écologique sérieuse, c’est de comprendre que les obstacles au changement ne sont pas de son ressort. A part une petite minorité bourgeoise, les classes populaires de la plupart des pays du monde ont une marge de manœuvre très réduite dans leur choix de vie.<br /> En pratique, ils vont travailler la ou ils trouvent du travail et ils habitent ou ils le peuvent.<br /> Ce n’est souvent par par plaisir, ni choix qu’ils habitent loin de leur travail et sont obligé d’acheter un vieux véhicule diesel polluant, ni d’aller chercher du boulot à pôle emploi à 30 bornes de chez eux. Et encore moins d’accepter un emploi à 100 bornes.<br /> Quand à faire des enfants, c’est non seulement dans nos instincts, mais aussi que vieillir sans enfants peut s’avérer très difficile. Et c’est une des raisons pour lesquelles dans les pays pauvres dépourvus de protection sociales et d’accès à la contraception, les gens font beaucoup d’enfants.<br /> Ajoutons que la plupart des systèmes encouragent de faire des enfants, parce que bien entendu, ça fait de la chair à canon pour les guerres et de la chair à patrons pour les usines. Et que ça fait aussi plus de pognon pour faire vivre le système et la caste de ceux qui sont en haut.<br /> L’écologie, la vraie, ça ne consiste pas a faire chier les gens en lançant tous les matins des anathèmes contre les cotons tiges ni des inquisiteurs pour savoir ce qu’il y a dans les assiettes dans les cantines. Tout cela discrédite l’écologie tout en produisant des résultats ridicules, très loin des grands enjeux et de la vraie dimension de l’écologie. L’écologie, c’est au contraire un système dans lequel on l’on produit du bonheur humain en ne pousse pas l’homme à sur travailler pour produire de l’inutile, lui permettre de se lever le matin en désirant uniquement des choses simples. C’est profiter de la nature plutôt que de passer son temps à produire des choses dispensables. Et c’est bien sûr de comprendre les paradigmes économiques sur lequel un tel système peut exister.
newseven
Il devrait plutôt fait deux jours de marathon pour trouver des psychiatres pour savoir comment qu’une maladie comme le covid peut faire de l’ombre à des maladie comme le cancer , les AVC , sida et les anévrismes !<br /> Quand le cancer tue entre 10 X à 20 X plus que le coronavirus et les AVC et anévrismes qui sont causer généralement par des artère(s) boucher tue entre 20 X à 40 X plus que le coronavirus .<br /> Présentement le covid 19 tue autant que la cigarette mais la cigarette est légale ? .<br /> Attention au site de worldometers le résultat n’est pas par " année " mais c’est la totalité des morts qui a été répertorier depuis l’année 2019 ( le début de l’infection du covid 19 ).<br /> worldometers.info<br /> COVID Live Update: 146,761,377 Cases and 3,105,945 Deaths from the Coronavirus...<br /> Par-contre pour le résultat du sida .<br /> Les mort c’est depuis le mois de janvier ( 522 866 + pour seulement - que - 4 mois ).<br /> ( Deaths caused by HIV/AIDS this year: )<br /> worldometers.info<br /> AIDS statistics - Worldometer<br /> Le résultat du cancer.<br /> Les mort c’est aussi depuis le mois de janvier ( 2 554 540 + pour seulement - que 4 mois ).<br /> (Deaths caused by cancer this year: )<br /> worldometers.info<br /> Cancer Statistics - Worldometer<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

L'avion-voiture Aircar obtient le droit de circuler, avec une licence de vol slovaque
Meta a construit un supercalculateur destiné à l'IA : il sera le plus rapide au monde
Link, l'implant de Neuralink d'Elon Musk, bientôt en test sur des cerveaux humains ?
Google aussi veut un casque de réalité augmentée, mais ce ne sera pas prêt tout de suite
Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025 (si tout va bien)
TV : le Filmmaker mode va être mis à jour pour utiliser les capteurs de luminosité ambiante
CES 2022 : Lenovo présente ses nouveaux PC portables Yoga et Legion
CES 2022 : capteurs multifonctions et hub modulaire NFC, Arlo rend sa gamme plus polyvalente
CES 2022 : MSI dévoile sa nouvelle gamme de PC portables pour joueurs et créatifs
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
Haut de page