3 Gb/s : SFR teste du câble plus rapide que la fibre

Par
Le 12 juin 2016
 0
Qui l'eût cru ? Le câble prend l'ascendant sur la fibre. Du moins en partie. La maison mère de SFR teste effectivement des accès à internet par câble offrant plus de 3 Gb/s au client.

Alors que SFR vient de porter son réseau câblé à 1 Gb/s, égalant ainsi la fibre en débit descendant, sa maison mère prépare l'étape suivante.

Le groupe Altice et l'équipementier réseau Cisco ont diffusé un communiqué de presse dans lequel ils revendiquent un record de vitesse en matière de câble. Ils atteignent effectivement « plus de 3 Gb/s par client » en conditions réelles.

Parallèlement à la commercialisation de l'internet Gigabit, Altice expérimente chez SFR la dernière norme DOCSIS 3.1. Il déploie pour ce faire de nouveaux routeurs Cisco, avec lesquels il repousse les limites de ce que SFR appelait jusqu'à récemment la fibre à terminaison coaxiale. Sur des câbles coaxiaux existants, il atteint donc un peu plus de 3 Gb/s par client, et un peu plus de 7 Gb/s par segment. Un segment est un lot de clients qui se partagent un même accès. C'est l'équivalent de l'arbre GPON en FTTH, avec lequel 64 à 128 clients se partagent 2,5 à 10 Gb/s selon les cas.

Lors d'une audition au Sénat, le propriétaire de SFR se vantait même d'avoir fait une expérience à 10 Gb/s. Certes, avec les équipements appropriés de part et d'autre, la fibre telle qu'elle a été déployée pour le FTTH permet d'atteindre des débits 100 fois supérieurs. Mais à ce jour, aucun concurrent n'a communiqué sur de meilleurs débits que 1 Gb/s.

À lire aussi :
Box THD de SFR : fin de la "fibre" et hausses de prix
Patrick Drahi, SFR : "Je déploie du câble"


0230000008468776-photo-fiche-f.jpg
La fiche F de la "fibre" coaxiale de SFR

De meilleurs débits au détriment d'une force du câble


Le DOCSIS 3.1 rehausse donc les débits maximaux. Mais pour les atteindre, il faut consacrer la totalité de la bande passante à la connexion à internet, au détriment des canaux jusqu'alors réservés à la télévision.

Il faut donc passer à l'IPTV, comme en xDSL ou en FTTH, et renoncer aux avantages de la TV par câble, tels que le meilleur temps de zapping ou la possibilité de recevoir une multitude de chaînes simultanément.

  • A découvrir : profitez de codes promo SFR exclusifs au sein de notre offre de bons plans (codes réduction, promotions et cashback)

L'upload toujours à la traîne


Surtout, cette nouvelle norme ne résout pas la problématique de l'asymétrie des débits. Le débit montant, communément appelé upload, restera loin derrière celui du FTTH. Rappelons qu'à ce jour le câble à 1 Gb/s plafonne à 40 Mb/s en émission, et qu'il est à ce titre 5 à 6 fois plus lent que la fibre.

Le développement d'usages et de services tels que le partage de photo et de vidéo ou la sauvegarde en ligne requièrent pourtant un débit montant élevé. C'est même pour cette raison que le régulateur des télécoms a interdit à SFR de présenter son câble comme de la fibre.

À lire aussi : 2167 Mb/s : quand le Wi-Fi supplante l'Ethernet
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top