SFR s'aligne en douce sur Numericable, au détriment des clients

12 juin 2015 à 13h01
0
SFR est mort, vive SFR ! Le SFR pré-Numericable a été destitué cette semaine avec le renouvellement de l'offre fixe. La quasi-totalité de l'offre est désormais celle de Numericable commercialisée avec la marque SFR. Le changement s'est fait en douce, sans communication auprès des médias, et pour cause : les changements sont défavorables aux nouveaux clients potentiels.

Pour commencer, l'offre est devenue si complexe que nous n'allons pas la détailler ici. Nous allons plutôt relever les points saillants. Nous invitons ceux qui resteraient intéressés après la lecture de cet article à consulter la fiche d'information standardisée et à étudier attentivement chacune des nombreuses offres avant de faire leur choix.

0190000007760465-photo-la-box-tv-fibre-de-sfr.jpg
La box proposée avec le réseau Numericable

SFR impose le réseau Numericable, même lorsque c'est le pire



Le premier changement c'est que SFR mise plus que jamais sur le réseau de Numericable. Depuis le mois de novembre, ceux qui sont éligibles à la fois à l'ADSL/VDSL, au FTTH de SFR et au réseau de Numericable ne peuvent plus souscrire au FTTH, bien qu'il soit le plus performant. Désormais ils ne peuvent plus souscrire à l'ADSL/VDSL non plus ! Un foyer éligible au FTTH à 1 Gb/s, au VDSL à près de 100 Mb/s et au câble à 30 Mb/s se voit ainsi imposer ce dernier. Et compte-tenu de l'évolution des prix, ce dernier paierait au moins 17% de plus pour un débit 30 fois inférieur.

Le site Internet de SFR, qui a été renouvelé pour l'occasion, ne parle d'ailleurs plus d'« Internet » mais de « fibre ». Et ce qu'il appelle « fibre » est pour rappel le réseau Numericable, qui n'est jamais de la fibre jusqu'à l'abonné, contrairement au FTTH de SFR, et qui parfois ne traverse pas plus de fibre optique que l'ADSL.

Dans cette continuité, le site Internet de SFR ne présente plus que les offres Numericable, on n'accède aux offres ADSL et FTTH qu'en fonction de son éligibilité.

01DA000008071829-photo-bravo-vous-tes-ligible-la-fibre-30-mb-s.jpg
Bravo ! Vous êtes éligible à la fibre à 30 Mb/s !

Hausse de prix généralisée



Sur le plan tarifaire, toute l'offre s'aligne, « s'harmonise », sur Numericable, ce qui entraine de multiples hausses. Dans les grandes lignes, l'offre s'établit ainsi :
  • Starter : 40 euros/mois (ramenés à 26 euros/mois la première année)
  • Power : 47 euros/mois en ADSL, 49 euros/mois en FTTH ou par Numericable (40 la première année)
  • Power + : 54 euros/mois en ADSL, 58 euros/mois autrement (42 la première année)
  • Power + avec Booster de débit : 60 euros/mois en FTTH ou par Numericable (44 la première année)
Toutes ces offres sont des offres triple play, incluant l'accès à Internet, le téléphone, la télévision et la mise à disposition du matériel. Le nombre de chaîne varie en fonction de l'offre, tout comme le débit dans le cas du FTTH et de Numericable :
  • Starter donne droit à 200 chaînes, à 100 Mb/s en réception et à 5 Mb/s en émission avec Numericable ou à 50 Mb/s en FTTH
  • Power à 240 chaînes, à 200 Mb/s en réception et à respectivement 10 et 50 Mb/s en émission
  • Power + à 280 chaînes, à 400 Mb/s en réception et à respectivement 20 et 50 Mb/s en émission
  • Le Booster de débit porte le débit descendant à 800 Mb/s avec Numericable ou à 1000 Mb/s (1 Gb/s) en FTTH, le débit montant à 40 Mb/s avec Numericable ou à 200 Mb/s en FTTH
Concrètement, dans un immeuble raccordé à la fois au FTTH de SFR et au réseau de Numericable, un nouveau client souhaitant l'Internet le plus performant possible paierait 60 euros/mois (44 la 1ère année) pour obtenir 800 Mb/s en réception et 40 Mb/s en émission. Alors que son voisin déjà client paie 34 euros/mois (14 la 1ère année) pour 1 Gb/s en réception et 200 Mb/s en émission.

0280000008071858-photo-comparaison-des-offres-sfr-3-adresses-diff-rentes.jpg
Les offres proposées pour 3 adresses

Un rapport prix prestation discutable



Si malgré tout cela SFR parvient à séduire un nouveau client, il compte bien le ferrer, au cas où il constaterait que la concurrence offre de biens meilleurs rapports prix prestation. Visiblement assez peu confiant sur sa capacité à fidéliser ses nouveaux clients, SFR est ainsi passé du sans engagement à l'engagement d'un an généralisé.

Mais ça ne l'a pas empêché d'ajouter des frais d'ouverture de service de 50 euros.

La direction de Numericable-SFR a bien annoncé au marché, lors de la présentation des résultats financiers en demi-teinte du premier trimestre 2015, qu'elle comptait augmenter les marges. Encore faut-il séduire des clients, après en avoir perdu 500 000 en trois mois. Difficile avec une telle offre, quand on sait que Bouygues Telecom par exemple propose le FTTH à 1 Gb/s avec un décodeur Android pour 26 euros/mois, et que même Orange, réputé le plus cher, facture son offre FTTH la plus haut de gamme 43 euros/mois (34 la 1ère année).

00C8000007435993-photo-sfr-neufbox-nb6.jpg
015E000003759004-photo-sfr-neufbox-evolution-d-codeur-tv.jpg
La NB6 et le décodeur Évolution restent proposés avec l'ADSL et le FTTH

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top