Free corrige des bugs agaçants de la Freebox mini 4K

21 octobre 2016 à 10h38
0
Free a publié hier une mise à jour du décodeur Freebox mini 4K, qui n'apporte aucune nouvelle fonctionnalité, mais qui comble des dysfonctionnements agaçants.

Le nouveau firmware Freebox mini 4K 2.1.0 apporte plusieurs correctifs relatifs à la veille du décodeur.

0230000007964149-photo-freebox-mini-4k.jpg

Pour commencer, la nouvelle version met fin aux blocages survenant lors de la mise en veille depuis certaines applications telles que YouTube.

À l'inverse, la Freebox mini 4K était capricieuse en sortie de veille. Il arrivait que l'écran reste noir et il y avait une latence avant que la télécommande ne réponde à nouveau. La mise à jour met fin à ces dysfonctionnements. Elle corrige d'ailleurs un défaut de conception de l'assistant d'appairage de cette dernière, en suspendant désormais l'écran de veille.

Le firmware Freebox mini 4K 2.1.9 est disponible depuis le 20 octobre à midi. Il suffit de redémarrer le décodeur, par exemple en débranchant puis en rebranchant l'alimentation électrique, pour en bénéficier.

Source : Free

À lire aussi :
Test Freebox mini 4K : la révolution Android TV ?
Freebox mini 4K : mise à jour majeure vers Android 5.1
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top