Freebox OS : le Freebox Server devient un NAS et un cloud personnel

27 juin 2013 à 12h36
0
Free a annoncé et lancé ce qu'il appelle le « Freebox OS », une mise à jour majeure de firmware qui fait du Freebox Server un véritable NAS, permettant de mettre en place son propre cloud.


0190000003835102-photo-freebox-server.jpg

Free a annoncé le lancement de « Freebox OS », qui se concrétise sous la forme d'une mise à jour majeure du firmware du Freebox Server, disponible depuis aujourd'hui à 11 h.

Deux jours après une mise à jour 1.1.12 pour la femtocell, le firmware Freebox Server 2.0.0 inaugure une nouvelle interface d'administration. Celle-ci n'apporte pas que des changements cosmétiques, elle transforme ce qui n'était jusqu'à présent qu'un routeur évolué en serveur de stockage abouti, qui répond aux principaux usages d'un véritable NAS.

0140000006085996-photo-1-freebox-os-accueil.jpg

Freebox OS

Mettre en place son propre cloud

Accessible au travers d'un navigateur Internet, le Freebox OS repose pour commencer sur une interface fenêtrée et multitâche, comme sur les NAS Synology dont tous les concurrents se sont inspirés.

Le gestionnaire de fichiers a bénéficié d'une refonte totale, qui en fait une alternative à des services de stockage en ligne tels que Dropbox. Il est effectivement désormais possible d'envoyer des fichiers via le navigateur (et plus seulement via le réseau local), et de partager des fichiers ou des archives ZIP créées à la volée à l'aide de liens (URL) qui peuvent expirer.

00F0000006085998-photo-10-freebox-os-partager.jpg
00F0000006086014-photo-9-freebox-os-liendepartage2.jpg

Téléchargement sur Usenet en plus de BitTorrent

Le gestionnaire de téléchargements (que Free appelle seedbox) lui aussi a été refondu. Il s'ouvre notamment à Usenet et prend en charge les fichiers NZB. Rappelons à ce titre que Free est le seul fournisseur d'accès à Internet français à offrir un accès gratuit aux newsgroups binaires, sur lesquels on trouve toutes sortes de vidéos, de musiques et de fichiers plus ou moins légaux.

Quoi qu'il en soit le nouveau client BitTorrent et Usenet n'a plus rien à envier aux meilleurs clients du marché : il dispose désormais d'un planificateur de débit (pour ouvrir les vannes la nuit par exemple), d'un gestionnaire de ratio, d'une fonction de décompression automatique et d'un watchfolder, permettant de lancer des téléchargements simplement en copiant un fichier torrent ou NZB.

00F0000006086004-photo-4-freebox-os-fenetrage.jpg
00F0000006086002-photo-3-freebox-os-controleparental.jpg

Routeur amélioré

Les fonctionnalités routeur du Freebox Server ne sont pas en reste. Les gestionnaires de paramètres, de supports de stockage et d'équipements réseau ont tous les trois été améliorés. Étroitement lié à ce dernier, le nouveau gestionnaire de contrôle parental permet de planifier l'accès à Internet depuis tel ordinateur ou tel mobile. Les vacances et les exceptions temporaires sont désormais prises en compte.

Les fonctionnalités de base téléphonique DECT ont également été améliorées.

Application mobile Freebox Compagnon pour parfaire son cloud

Pour accompagner le Freebox OS, Free lance une application mobile baptisée « Freebox Compagnon » pour iPhone et smartphone Android.

Celle-ci permet essentiellement de profiter des nouvelles fonctions cloud du Freebox Server. Elle permet effectivement d'accéder aux fichiers stockés chez soi, de créer des liens de partage, ou à l'inverse de sauvegarder automatiquement les photos et vidéos de son mobile sur sa Freebox.

Elle offre également un accès aux fonctions essentielles du gestionnaire de téléchargement et du contrôle parental.

000000F006085990-photo-freebox-compagnon.jpg
000000F006085994-photo-freebox-compagnon.jpg
000000F006085992-photo-freebox-compagnon.jpg

Le Freebox OS est disponible dès à présent, sous la forme du firmware Freebox Server 2.0.0 déployé aujourd'hui à 11 h. Le détail des nouveautés est comme d'habitude disponible sur le blog dédié. Il suffit de redémarrer son routeur pour en profiter. Pour accéder à sa Freebox depuis l'extérieur, il suffit de saisir son adresse IP publique dans son navigateur Internet. On la trouve notamment dans son espace client.

L'application Freebox Compagnon est quant à elle disponible via notre logithèque pour iOS et Android.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top